Placer le produit d’une vente immobilière quand on a un emprunt immobilier

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

D'abord appelons les choses par leurs noms ; il y a deux clauses possibles:

1) - Clause de maintien du prêt = même débiteur mais bien différent de celui financé à l'origine........avec transfert de la garantie sur le nouveau bien.

2) - Clause de transfert du prêt = même bien mais débiteur différent; le solde du prêt est "transféré" à l'acquéreur dudit bien.

Ensuite, dans l'immense majorité des cas, pour la clause de "maintien" du prêt il ne s'agit que d'une éventualité soumise à l'accord de la banque.

Et, dans le second cas (= clause de transfert), dans 100% des cas, ce n'est possible qu'après accord de la banque suite à l'étude de solvabilité qu'elle fera forcément pour cet acquéreur qui deviendrait son emprunteur tel qu'elle le pratique pour n'importe quel autre.

A toutes fins utiles.

Cdt
 

hargneux

Top contributeur
En revanche oui, il existe ou du moins il a existé des prêts bancaire qui de droit (contractuellement je veux dire)permettaient ce genre de transfert.

C'est toujours la banque qui a la maitrise du risque, automatiser cette procédure pour la rendre imposable à la banque c'est lui retirer la maitrise de son risque ce qu'aucune banque n'acceptera.
Comme dit par Aristide, c'est parfois possible, mais toujours revu au moment de la demande.
 
Y a-t-il des avis pour la question d’origine ? Avec une résidence principale neuve à 350 K€, 300 K€ d’emprunt immobilier tout récent et 300 K€ de cash, sachant que ça représente l’écrasante majorité de mon patrimoine, que me conseilleriez-vous ?
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Ainsi que l'a suggéré Buffeto le recours au prêt relais est une solution à étudier

Mais, dans votre cas, la technique du relais "achat/Revente" avec reprise immédiate du solde du crédit en cours semble à privilégier.

A toutes fins utiles

NB) - Comme de nombreuses autres caractéristiques, la durée du crédit relais est propre à chaque banque.
Il ne faudrait pas croire que 2 ans est une norme intangible.

Dans une région où le marché de l'immobilier est peu actif, suivant les banques, cette durée peut être de seulement 1 an avec, ensuite, possibilité de renouvellement(s) à négocier.

Cdt
 
NB) - Comme de nombreuses autres caractéristiques, la durée du crédit relais est propre à chaque banque.
Il ne faudrait pas croire que 2 ans est une norme intangible.

Dans une région où le marché de l'immobilier est peu actif, suivant les banques, cette durée peut être de seulement 1 an avec, ensuite, possibilité de renouvellement(s) à négocier.
C’est bien pour ce genre de raisons que, comme je le dis depuis le début, j’aimerais éviter le crédit relais, ce que je pense être en capacité de faire, et ma question ne portait pas du tout là-dessus. Mais visiblement, c’est celle à laquelle les participants ont décidé de répondre.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Quelles que soient leur bonne volonté et/ou leur compétence, les "participants" bénévoles ne vont pas inventer des solutions qu'ils ne connaissent pas, voire qui n'existent pas.

Votre banque semble la mieux placée pour répondre à votre demande.

Cdt
 
Haut