Placements pour enfants mineurs de parents séparés

gden

Contributeur
Bonjour
Ma sœur, séparée, souhaite savoir s'il existe des placements pour ses enfants mineurs (6 et 9 ans) et plus particulièrement des placements qu'elle peut ouvrir au nom de ses enfants sans que le père le sache afin d'éviter qu'il se "serve" ou fasse obstruction pour une raison ou une autre (ouverture du compte, clôture du compte, arbitrage si assurance vie...).
Merci
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonjour,
"se servir" sur le compte de ses enfants est illégal donc si il le fait elle pourra agir.

Ils ont une autorité parentale conjointe ?

Selon qui a l'autorité il faut 1 ou 2 parents pour ouvrir.

Après pour n'importe quel placement; le père ne sera pas au courant donc il ne pourra pas se servir, il suffit d'aller dans une banque qu'il ne connait pas. L'assurance vie semble le plus adaptée car les banques vont obliger à ce que la maman ait un compte également pour ouvrir un compte enfant, ce qui va faire des frais.
 
M

Membre34128

Bonjour
Ma sœur, séparée, souhaite savoir s'il existe des placements pour ses enfants mineurs (6 et 9 ans) et plus particulièrement des placements qu'elle peut ouvrir au nom de ses enfants sans que le père le sache afin d'éviter qu'il se "serve" ou fasse obstruction pour une raison ou une autre (ouverture du compte, clôture du compte, arbitrage si assurance vie...).
Merci
Bonjour,

Vous donnez trop peu d'information sur le contexte familial de votre soeur..

Je suggère pour éviter tout problème vis à vis de son ex ou de la banque, que votre soeur souscrit des placements à son nom propre, gère en toute tranquillité sans aucune justification pour donner l'argent à ses enfants à leur majorité et/où en âge de pouvoir gérer.

Elle peut par exemple souscrire deux assurances vie en mettant comme bénéficiaire un enfant sur chacune des AV (en cas de décès) qu'elle alimente à parts égales pour ne pas privilégier un enfant par rapport à l'autre et faire un rachat de chaque AV à la majorité de chacun des enfants qui n'ont pas le même âge...
 
Dernière modification par un modérateur:

paal

Top contributeur
Bonjour,

Vous donnez trop peu d'information sur le contexte familial de votre soeur..
Je suggère pour éviter tout problème vis à vis de son ex ou de la banque, que votre soeur souscrive des placements à son nom propre, gère en toute tranquillité sans aucune justification pour donner l'argent à ses enfants à leur majorité et/où en âge de pouvoir gérer.
En complément de cette recommandation d'ouvir un contrat au nom de la soeur, charge pour elle de le réserver plus tard à leurs deux enfants communs avec l'ex conjoint, elle a aussi la faculté d'ouvrir un contrat au nom de chaque enfant (en accord avec son ex si autorité parentale partagée), avec un minimum souscrit et seulement pour prendre date, le reste se trouvant géré avec le contrat souscrit au nom de la mère ; la mère pourrait également envisager la souscription d'un pacte adjoint, pour définir avec l'organisme teneur de compte les conditions de surveillance et de fonctionnement dudit contrat au nom de l'enfant ....

Soit dit en passant le père pourrait aussi en faire autant, mais si une tentation de prédation du père des enfants sur le contrat ouvert au nom de chaque enfant en commun se faisait jour, le préjudice ne devrait être que minimal ; pour l'enfant de 9 ans, ce serait le moment de l'ouvrir, et pour celui de 6 ans, il existe une possibilité d'attendre 3 ou 4 ans ....

Ensuite, et comme les deux enfants sont encore jeunes, resterait aussi à déterminer le type d'utilisation de l'argent placé sur l'ensemble de ces contrats le moment venu, par exemple au moment d'une poursuite longue d'études ou de scolarité ....
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
souhaite savoir s'il existe des placements pour ses enfants mineurs (6 et 9 ans)
oui .
l'assurance vie peut remplir se role et il sera impossible au parent qui n'a pas pa ermis cette ouverture d'intervenir en quoique ce soit .
 

Triaslau

Contributeur régulier
oui .
l'assurance vie peut remplir se role et il sera impossible au parent qui n'a pas pa ermis cette ouverture d'intervenir en quoique ce soit .
mais sil la garde est conjointe il faut l'autorisation des 2 parents avant 12 ans.

L'approche de Membre34128 me semble également la meilleure.
 

jp19

Contributeur régulier
Je suggère pour éviter tout problème vis à vis de son ex ou de la banque, que votre soeur souscrit des placements à son nom propre, gère en toute tranquillité sans aucune justification pour donner l'argent à ses enfants à leur majorité et/où en âge de pouvoir gérer.
Est-ce que ca ne risque pas, au contraire, de créer des problèmes plutôt que d'en éviter ?

Dis-moi si je me trompe :

- Si tu donnes par exemple 50 euros par mois à ton enfant, et même si tu ajoutes 200 euros par Noël et par anniversaire, on ne te dira jamais rien. On est alors à 1.000 euros par an.

- Si tu cumules ces 1.000 euros annuels pendant 12 ans, tu es donc à 12.000 euros + intérêts, allez admettons que le placement n'a pas été super rentable, tu obtiens 15.000 euros : tu veux les filer cash à ton gosse qui a alors ses 18 ans, ca ne devient pas une donation ?
 

Triaslau

Contributeur régulier
Est-ce que ca ne risque pas, au contraire, de créer des problèmes plutôt que d'en éviter ?

Dis-moi si je me trompe :

- Si tu donnes par exemple 50 euros par mois à ton enfant, et même si tu ajoutes 200 euros par Noël et par anniversaire, on ne te dira jamais rien. On est alors à 1.000 euros par an.

- Si tu cumules ces 1.000 euros annuels pendant 12 ans, tu es donc à 12.000 euros + intérêts, allez admettons que le placement n'a pas été super rentable, tu obtiens 15.000 euros : tu veux les filer à ton gosse qui a alors ses 18 ans, ca ne devient pas une donation ?
Tu ne te trompes pas mais ce n’est pas la fin du monde de faire une donation à cet âge ; l’abattement aura bien le temps de se reconstituer.
 
Haut