pinel rentable ou pas

Tornado05

Contributeur régulier
Ne pas oublier que la différence de prix entre ancien et neuf tend à se resserrer de part les frais de notaire, dans le neuf c’est du maxi 3% alors que dans l'ancien c’est entre 7,5 et 8%😉
 
Dernière modification par un modérateur:

moietmoi

Top contributeur
Bonjour, tout dépend de tes objectifs.
Si tu es un peu joueur, dans une ZAC en devenir. ( Pas encore de crèche, un seul bus et pas juste à côté...) Potentiel de plus value forte.
Exemple par le passé en région. Parisienne , Gennevilliers les grésillons, ou le fort d'Issy les Moulineaux. Plus value en 10/12 ans : 35 à 40,%
Mais à Toulouse , La Croix daurade, baisse de 20/25% sur la même période

Si tu gères en bon père de famille, et que tu ne veux pas prendre de risque,tu évites les ZAC et les zones ANRU.
 

Alec

Contributeur
Merci pour vos réponses bien argumentées.
Après avoir longtemps mis de côté ce type d’investissement, c’est l’avantage d’avoir des normes énergétiques actuelles qui me fait m’y intéresser aujourd’hui, associé à notre IR qui a fortement augmenté ces dernières années.
L’aspect énergétique va être de + en + important dans le locatif, à voir les conditions liées au DPE.
Effectivement je comprends que le surcoût du neuf impose de conserver le bien sur un temps très long et que l’emplacement est primordial pour que ce bien soit attractif même lorsque celui ci sera de l’ancien.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Merci pour vos réponses bien argumentées.
Après avoir longtemps mis de côté ce type d’investissement, c’est l’avantage d’avoir des normes énergétiques actuelles qui me fait m’y intéresser aujourd’hui, associé à notre IR qui a fortement augmenté ces dernières années.
L’aspect énergétique va être de + en + important dans le locatif, à voir les conditions liées au DPE.
Effectivement je comprends que le surcoût du neuf impose de conserver le bien sur un temps très long et que l’emplacement est primordial pour que ce bien soit attractif même lorsque celui ci sera de l’ancien.
Attention tout de même quand on parle de normes énergétiques car la plupart des logements collectifs neufs sont équipés de chaudière gaz à condensation et on sait que cette énergie est en train de se faire taper sur les doigts par la forte augmentation du prix du gaz et en plus l'interdiction de renouveler sa chaudière gaz (pas avant 2024 pour les logements collectifs) mais rien n'empêche de faire les révisions de celle en place et de changer les pièces défectueuses, c'est une façon de garder très longtemps sa chaudière gaz. Ensuite le locataire dans quelques années préfèrera peut être un logement chauffé à l'électrique plutôt qu'au gaz surtout si le prix du gaz continu à beaucoup progresser et souvent. Reste à voir comment va progresser l'électrique aussi.
 
Haut