PFL ou pas ? Il est temps de choisir...

ketmar

Membre
Bonjour à tous,

Je lis ceci dans le projet de loi finances 2013 (à propos de la suppression du PFL tel qu'on le connaît et de la mise en place d'un système d'acompte) :

Toutefois, par mesure de simplification, les contribuables ayant perçu moins de 2 000 € d’intérêts dans l’année pourront demander que ces revenus soient imposés au taux forfaitaire de 24%, maintenant ainsi un caractère libératoire à l’acompte versé.

Questions :

-1- Est-ce confirmé ? J'ai demandé à ma banque et ils n'ont pas de réponse. On en est où de ce projet de loi ? Parce que c'est sympa mais faut choisir sa fiscalité avant 2013, la loi sera rétroactive et on nous dira plus tard comment elle fonctionne ;)

-2- Je lis que le prélèvement gardera son caractère libératoire pour ceux qui ont moins de 2000 € d'intérêts (ça tombe bien, c'est mon cas :p désolé pour les autres...). Par contre, je ne suis pas sûr de comprendre si c'est valable seulement pour cette année (intérêts 2012 et acompte sur IR 2013) ou même pour les suivantes. Autrement dit, le prélèvement forfaitaire libératoire existera-t-il encore pour les gens produisant moins intérêts que 2000 € ? Est restera-t-il avantageux pour ces derniers s'ils sont dans une tranche IR supérieure ou égale à 30 % ?

-3- Alors, je préférerais avoir des réponses à mes deux premières questions mais, au risque de lancer un débat terrible, je ne résiste pas à l'envie de vous demander si vous trouvez normal qu'une loi soit rétroactive ? Y'a rien qui nous protégerait de ça dans la constitution ? Indépendamment du bien fondé du projet de loi pour l'avenir du pays (qui est discutable), il me paraît fou d'en savoir si peu (et si peu de temps avant l'instant critique) tout en sachant que ce sera rétroactif.

Ou alors j'ai rien compris, ce serait pas le premier coup ^^ Pour être plus clair, je vais entrer dans la tranche à 30 % lors de l'IR 2013 et j'aurai largement moins que 2000 € d'intérêts cette année (et la suivante a priori :p) : dois-je choisir PFL ou IR sur mon livret fiscalisé ?

A vous lire.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
tout a été dit dans cette discussion

je ne résiste pas à l'envie de vous demander si vous trouvez normal qu'une loi soit rétroactive ?

sur ce plan bien sur que je trouve ca complètement anormal....

ceci dit , ca fait de nombreuses années que je peste contre les changements intempestifs de législation fiscale ....apparemment nos très chers élus doivent etre sourds .........o_O:devilish:
 

koktailcpj

Contributeur régulier
affirmatif aussi c'est anormal

la fiscalité est lourdement contre les investisseurs

faut il pour autant privilégiez les livrets défiscalisés...
 

moietmoi

Top contributeur
Y'a rien qui nous protégerait de ça dans la constitution ?
Au contraire, la règle d'or voulu par et écrite par le gouvernement précédent et voter et ratifier par le gouvernement actuel dans une continuité totale, place les impératifs de la réduction des déficits au dessus des lois, et nous imposera sans doute de nombreuses lois rétroactives
 

ZRR_pigeon

Top contributeur
Ou alors j'ai rien compris, ce serait pas le premier coup ^^ Pour être plus clair, je vais entrer dans la tranche à 30 % lors de l'IR 2013 et j'aurai largement moins que 2000 € d'intérêts cette année (et la suivante a priori :p) : dois-je choisir PFL ou IR sur mon livret fiscalisé ?

ben de totues facon c'est PFL, quoi qu'il se se passe vu cette TMI. Au mieux vous serez imposés au PFL, au pire (si ca rechange d'avis , c'est fréquent), vous serez imposés a 30+15.5%= soit seulement 45.5%. ce qui veut dire que plus de la moitié vous tombe dans la poche, ce qui est énorme, surtout au vu des futurs baremes. Et comme disent tous les gens du show business (de gauche) il en reste bien assez pour ceux qui peuvent encore s'offrir le luxe d'epargner !!!

désolé d'etre si cynique mais cette fiscalité changeante me prend la tête ....
 

ketmar

Membre

Je m'excuse de remettre le sujet sur le tapis, j'avais en effet vu ce sujet et je l'ai parcouru autant que possible mais beaucoup d'écarts sont faits sur le sujet initial et il devient difficile d'y trouver une réponse sur le détail qui m'intéresse en particulier. Je persévère mais si quelqu'un peut répondre rapidement, je lui en saurais gré.

Zrr_pigeon a dit:
ben de totues facon c'est PFL, quoi qu'il se se passe vu cette TMI. Au mieux vous serez imposés au PFL, au pire (si ca rechange d'avis , c'est fréquent), vous serez imposés a 30+15.5%= soit seulement 45.5%. ce qui veut dire que plus de la moitié vous tombe dans la poche, ce qui est énorme, surtout au vu des futurs baremes. Et comme disent tous les gens du show business (de gauche) il en reste bien assez pour ceux qui peuvent encore s'offrir le luxe d'epargner !!!
.

Découpé comme suit ?? 24 % d'acompte, 6 % lors de l'IR et 15,5 au moment du versement des intérêts ?


Merci pour vos réponses sur le 3me sujet, ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul. On entend tellement qu'il faut avoir honte de travailler plutôt que de profiter des aides (je déforme à peine ^^) qu'on finit par ne pas oser se plaindre d'être autant imposé. Enfin, je me console en me disant que si les pourcentages sont importants, dans mon cas, ils ne portent pas sur de très grosses sommes puisque je suis encore un jeune freluquet :)
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
-2- Je lis que le prélèvement gardera son caractère libératoire pour ceux qui ont moins de 2000 € d'intérêts (ça tombe bien, c'est mon cas :p désolé pour les autres...).

jusqu'ici tu as bien compris .....pour les revenus 2012 imposés en 2013

Par contre, je ne suis pas sûr de comprendre si c'est valable seulement pour cette année (intérêts 2012 et acompte sur IR 2013) ou même pour les suivantes. Autrement dit, le prélèvement forfaitaire libératoire existera-t-il encore pour les gens produisant moins intérêts que 2000 € ? Est restera-t-il avantageux pour ces derniers s'ils sont dans une tranche IR supérieure ou égale à 30 % ?

cette taxation est en principe prévue pour être pérenne ......
cependant au vu de l'instabilité fiscale française , rien n'est moins sur ( ceci n'est que mon avis )...:confused:

qui peut prédire quels seront les choix de nos très chers élus pour 2014 et suivantes alors qu'ils hésitent encore pour 2013;)
 

ketmar

Membre
jusqu'ici tu as bien compris .....pour les revenus 2012 imposés en 2013



cette taxation est en principe prévue pour être pérenne ......
cependant au vu de l'instabilité fiscale française , rien n'est moins sur ( ceci n'est que mon avis )...:confused:

qui peut prédire quels seront les choix de nos très chers élus pour 2014 et suivantes alors qu'ils hésitent encore pour 2013;)

Merci pour vos réponses. J'y vois plus clair maintenant (il est temps, J-4 quand même). Je me tiendrai au courant l'année prochaine pour savoir si le PFL conserve son "L".
 

Merisier

Contributeur régulier
Bonsoir,
Je m'étais un peu endormi sur le sujet (ras la casquette des impôts... :mad:) et j'avais considéré, un peu naïvement certes, que 2012 était une année "normale ", la fiscalité étant inchangée, si l'on fait abstraction de la hausse des différents taux. Le changement c'était pour 2013. ;)

C'est ce que j'avais déduit entre autres de l'article de cbanque.

Que nenni...
Je viens de lire un communiqué d'ING sur le sujet: cela concerne aussi "Les revenus perçus au cours de l'année 2012" !!! :eek:

Donc, à défaut de répondre aux questions ci dessus, j'en ajoute une autre:
Va-t-on avoir droit selon vous à ce p..... d’acompte le 31/12 ????
Cela ferait un beau prélèvement, près de 40%.

Le pompon: les déclarations sur l'honneur; les banques ne peuvent bien sûr pas obtenir cette info elles mêmes... ;) Le pari, c'est que 80% des clients auront la flemme de faire la démarche.
 
Haut