PER : que pensez vous de ca ?

g.b

Contributeur régulier
oui sans aucun doute ....
Mais sans doute après que les législateurs, qui ont sans doute laissé passer la faille (voire conçue), puissent en profiter eux même. Il n'y a qu'à voir comme ils sont vieux...

Ne pas oublier qu'ils voient leurs intérêts propres en premier lieu, voire ceux de leurs proches. La dévotion pour autrui sans connaître la réalité me semble peu probable.
 
Dernière modification:

Ezerian

Contributeur régulier
En parlant de PER,

Je travaille de 18 ans à 48 ans en France puis de 48 ans à 60 ans à Singapour.

J'ai un taux d'imposition en France de 30 % de mes 18 ans à 48 ans.

Du coup, en versant 3 000 € chaque année, j'ai récupére 900 € de réduction d'impôt chaque année.

Total versé : 90 000 €
Réduction d'impôt obtenu : 27 000 €

À mes 60 ans, je prends ma retraite à Singapour.

Du coup, je veux débloquer l'argent du PER. Est ce que c'est possible ou l'argent est perdu car je n'ai pas travailler en intégralité en France et je dois attendre 67 ans ?

Est ce que je dois rembourser les réductions d'impôt que j'ai eu lorsque des versements ?

J'ai une plus value de 90 000 €, est ce que je dois payer la flat taxe dessus ou pas étant résidant fiscal à Singapour.

Si Singapour n'applique pas d'impôts, est ce que je récupére :

- 180 000 €
- 126 000 € (remboursement réduction d'impôt + flat tax sur la plus value)

Merci
 
M

Membre50050

Je connaissais ce biais qui est forcément dans le droit fil des usines à gaz crées à longueur d'années et qu'il faut border, reborder, etc... donc on va faire une rustine, puis on découvrira un nouveau trou qu'on rerustinera, pendant ce temps la ca évite bien sur de se poser de vraies questions sur de vrais sujets.

Il me semble que Fiorantino avait posté ce biais fiscal dans une de ses chroniques du matin, en indiquant que le PER b'était pas forcément dans tous les cas de figures perdants pour les retraités qui ont je crois le dorit d'abonder jusqu'à 75 ans;
 

Tornado05

Contributeur régulier
Je connaissais ce biais qui est forcément dans le droit fil des usines à gaz crées à longueur d'années et qu'il faut border, reborder, etc... donc on va faire une rustine, puis on découvrira un nouveau trou qu'on rerustinera, pendant ce temps la ca évite bien sur de se poser de vraies questions sur de vrais sujets.

Il me semble que Fiorantino avait posté ce biais fiscal dans une de ses chroniques du matin, en indiquant que le PER b'était pas forcément dans tous les cas de figures perdants pour les retraités qui ont je crois le dorit d'abonder jusqu'à 75 ans;
Ah bon je croyais qu'il n'y avait pas de limite d'âge pour ouvrir un PER ni pour l'abonder?
 
M

Membre50050

Alors en effet, je me suis trompé sur ce point il n'existe pas de limite légale, il peut juste y avoir une limite contractuelle.
En revanche, le BOI indique pour le PERP et ce serait applicable au PER une limite à la non utilisation:

Le site Linxea indique ceci:' extrait de BOI-IR-BASE-20-50-10, § 20
À titre de règle pratique, il est admis que le versement de la rente viagère au dénouement du PERP et, par conséquent, la cessation du versement des cotisations ou primes déductibles, soient reportés au plus tard jusqu’à l’âge correspondant à l’espérance de vie de l’adhérent déterminée par les tables de génération prévues à l’article A. 335-1 du code des assurances, diminuée de quinze ans. La date limite du dénouement s’apprécie à la date de conclusion du contrat d’adhésion au PERP ou de tout avenant à ce contrat.


Exemple : Un homme âgé de 52 ans qui adhère à un PERP en N, dont l’espérance de vie s’établit alors à l’âge de 88 ans, devra liquider son plan au plus tard à la date de son 73ème anniversaire en l’absence d’avenant au contrat. »

Dans cette usine à gaz, puisqu'il y a un âge limite auquel on doit dénouer le contrat, j'en conclus donc qu'il y a indirectement (i.e ce n'et spas écrit noir sur blanc dans la loi, mais bon, nos z'hom politiks...) un âge a partir duquel on ne peut plus cotiser.
 
M

Membre50050

bien entendu, pour appliquer ce genre de clause, par exemple a quelqu'un qui cotise à partir de 18 ans, et qui veut ne pas partir à 76 ans, on imagine la bataille d'avocat pour savoir quelle était l'espérance de vie de cette personne58 ans plus tôt et en quoi elle s'imposait alors....

Pfff....
Pourquoi faire simple quand on pourrait faire simple;
 
Haut