PER déjà commercialisés

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Merci de votre message paal et votre lien intéressant (qui confirme ce que je pensais) en fin de votre post.
je lis quand meme sur ce lien : " Si votre situation vous le permet, il est donc souvent plus avantageux d’emprunter, quitte à avoir un taux d’endettement un peu plus élevé, que de débloquer une somme de son PER."
 

paal

Top contributeur
(EDIT en complément)
S'il s'agit de dire, le PER n'est pas bien car la fiscalité à la sortie est plus importante que l'assurance vie...
oui c'est vrai ...
Lorsque l'on procède à une comparaison, il faut bien entendu comparer ce qui est comparable, et c'est la raison pour laquelle, il faut à mon avis, optimiser la déduction fiscale que l'on obtient en procédant à des versements offrant une déduction sur l'imposition des revenus ....
De la même façon, et pour en assurer une comparaison homogène, il convient aussi de procéder sur l'assurance vie à un versement complémentaire équivalent à l'avantage fiscal obtenu ...

Ensuite et lorsque l'on parle fiscalité, il a aussi lieu de considérer deux éléments, à savoir la fiscalité directe (à savoir l'IR), mais aussi la fiscalité complémentaire (à savoir les PS, qui sont devenus plus importants que l'IR) lesquels s'appliquent aussi bien au PER qu'à l'assurance-vie, mais avec taux légèrement différenciés sur la rémunération de ces deux produits ....

Mais ce qu'il ne faut pas oublier de dire c'est que l'épargne que vous mettez dans votre assurance vie ou votre Livret A, théoriquement cet argent a déjà été ou est soumis au barème fiscal dans votre salaire imposable.
Pour les produits de l'assurance-vie, c'est exact, mais cela ne l'est pas pour le Livret A dont la rémunération plafonnée, se trouve hors fiscalité au sens large ....
Donc si je dis pas de bêtises, l'un est fiscalisé à la sortie (le PER) alors que l'argent placée en assurance vie est ou a déjà été fiscalisé dans votre salaire ou votre bénéfice l'année de perception.
Ce qu'il convient de faire, c'est de comparer le résultat à la sortie du produit, et c'est en cela qu'il y a à ce niveau un très large écart, que l'on utilise aussi bien des rachats en fin de parcours (devenus possibles avec le PER), ou que l'on utilise une rente viagère .....

Si l'on utilise une formule de rachats réguliers (et que l'on considère un produit de plus de 8 ans d'âge), dans le cas de l'assurance-vie, vous n'êtes soumis à imposition que sur les produits du contrats (avec un abattement limité annuel), alors que dans le PER, c'est à la fois le capital et les produits qui se trouvent fiscalisés ....

Si l'on utilise une formule sous forme de pension viagère (prise à partie de la soixantaine passée, en raison de l'âge de retraite), ces pensions sont soumises à l'IR à raison de 40% (réduit à 30% si début de souscription à partir de 70ans) dans le cadre de l'assurance-vie, alors que quel, que soit l'âge, elle le seront selon un seul abattement de 10% (comme pour les pensions de retraite des régimes collectifs), soit sur une base de 90% de leur montant ....

C'est ce qui me fait dire que dans un cas comme dans l'autre, et dès que vous commencez à percevoir les prestations du PER, on vous reprend d'une main, davantage que ce que l'on vous avait accordé de l'autre durant la phase d'épargne ; alors bien entendu, cela, il n'y a pas grand monde qui vous l'indique avant la souscription ....

Et cela se vérifie dès que vous commencez à procéder à une utilisation, qu'elle soit dans le cadre du financement d'une résidence principale, de rachats annuels ou de pension viagère ....
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
je lis quand même sur ce lien : " Si votre situation vous le permet, il est donc souvent plus avantageux d’emprunter, quitte à avoir un taux d’endettement un peu plus élevé, que de débloquer une somme de son PER."
Oui, bien entendu j'ai également lu cette recommandation, mais c'est aussi l'avis d'un diffuseur de PER, et ce dernier n'a aucun intérêt à favoriser une formule qui viderait de sa substance un produit dont il aurait eu la gestion durant une période qui aura été écourtée par un retrait substantiel (participation au financement d'une résidence principale) ; et c'est de fait la même chose que chez un assureur chez qui vous procédez à un rachat consistant sur un contrat AV .....

Il ne va tout de même pas procéder à un élagage consistant sur des arbres qui auront mis quelque temps à fournir des fruits .....
 

paal

Top contributeur
un pari ......

si tu vis vieux tu es gagnant .
si tu meurs tôt tu es perdant .......
Oui, la rente viagère aura toujours été un pari, et les héritiers du notaire de la veuve Clément s'en seront souvenu, puisqu'ils auront été contraints de continuer à verser la rente décidée par leur père .....
 
Haut