PER déjà commercialisés

paal

Top contributeur
Bonjour
J'hésite à passer par mes placements ou par patrimea, je vais investir environ 30keuros sur le per (tmi 41% meme apres la deduction des 30 keuros) .
Pour des raisons de disponibilité des fonds, je suis ric rac pour le 20/12, date butoir de mes placements.
Patrimea a une date au 27/12 mais une offre différente (apicil versus swiss life pour le fond en euros)

Est-ce que vous avez des conseils qui pourraient m'orienter vers un choix plutôt que l'autre (sachant
que j'ai bien noté la différence des frais de gestion qui sont supérieurs chez patrimea)
Cedric
Miam, des saucisses parfumées au curry ….

A supposer que vous soyez un afficionado des Produits Retraite (ce que je ne suis pas), au même titre qu'il est possible d'ouvrir plusieurs AV, il vous est possible d'ouvrir plusieurs PER, et dans ce cas, il ne vous reste plus qu'à répartir le versement de cette année (versements qui devront ensemble être en concordance avec vos revenus d'activité), et à le scinder en 2 parties, selon les (petits …?) avantages de chacun des contrats, sachant que le plus important, c'est la faculté de déduction des revenus dans des tranches élevées ....

Ce qu'il convient de savoir, c'est qu'une fois les versements effectués, vous ne pourrez plus les reprendre au cours des années qui vous séparent de la retraite (ce que vous pouvez faire avec une Assurance-vie) ; mais ensuite, et pour les prochaines années, vous ne serez par contre aucunement obligé d'investir sur le contrat présentant une moindre rentabilité ou performance ....
 
Dernière modification:

bennou

Membre
@ cury wurst


A supposer que le PER soit bien adapté à votre situation et à vos objectifs, il est impossible de vous orienter vers un PER ou vers un autre sans rien savoir de votre aversion au risque et donc des supports d'investissement vers lesquels vous allez vous orienter.
Quel age avez-vous ?
Dans combien de temps serez-vous à la retraite ?
Avez-vous une idée prédéfinie de l'allocation d'actifs ciblée ? (part de fonds Euro / UC + éventuellement le type d'UC recherchées)
 

paal

Top contributeur
@ cury wurst
A supposer que le PER soit bien adapté à votre situation et à vos objectifs, il est impossible de vous orienter vers un PER ou vers un autre sans rien savoir de votre aversion au risque et donc des supports d'investissement vers lesquels vous allez vous orienter.
On peut considérer que l'enjeu, il se trouve pour le versement de la première prime, celle de 2019 ….
Et comme l'on peut souscrire plusieurs PER, notre candidat, pourra toujours se raviser courant 2020 ….

Quel âge avez-vous ?
Dans combien de temps serez-vous à la retraite ?
Avez-vous une idée prédéfinie de l'allocation d'actifs ciblée ? (part de fonds Euro / UC + éventuellement le type d'UC recherchées)
Ce sont de bonnes questions, mais je suppose que tout cela est déjà connu de la part de notre candidat, et qu'en ayant ciblé 2 contrats spécifiques, il aura également examiné quelles sont les UC accessibles selon son objectif de souscription ainsi que de sa situation fiscale (selon qu'il entame peu ou beaucoup la TMI de 41%)

Comme le PER reste un produit tunnel indisponible avant une liquidation de retraite, une bonne partie va dépendre du temps qu'il reste avant la possibilité de perception d'une retraite, on peut considérer 2 situations différentes :

- soit ce délai se révèle court (moins de 6 ans), et dans ce cas il convient d'écrêter au maximum possible les tranches de 41% mais aussi de 30%

- soit ce délai se révèle plus long (voire beaucoup plus long), et il sera possible de se concentrer davantage sur l'écrêtement de la tranche à 41% ; mais là, seule une simulation de la fiscalisation des revenus récents pourra orienter le souscripteur ….

Ensuite il y aura au moins deux autres éléments à prendre en considération, à savoir :
- le rendement moyen des UC, sur lesquelles les fonds seront investis (sachant qu'il est toujours possible d'arbitrer entre supports sur la durée)
- quelle est la pérennité des revenus d'activité qui engendrent une soumission au Taux MI de 41% …..

Il existe en effet plusieurs PER attractifs sur le marché : pour ma part j'en ai identifié 3 que je propose à mes clients selon les cas de figure car chacun a ses forces et ses faiblesses...
Comme vous vous présentez en qualité de Conseil en Gestion de Patrimoine, et que vous avez sélectionné 3 contrats en fonction de leurs avantages et faiblesses (ou points à améliorer), il devrait vous être possible d'indiquer de quels contrats il s'agit, ainsi que de pointer les principaux avantages (et faiblesses) constatés sur chacun des 3 contrats et ceci sans qu'il y ait besoin de connaître, ni l'âge du souscripteur, ni même la durée restante avant une validation de droits à retraite ....
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
OK , Paal, je vais donc tenter de convaincre un assureur.
La question de l'ouverture d'un PERP il y a 6 ans (date de ma liquidation de droits) n'était pas judicieuse (rendement faible et sortie uniquement en rente si j'ai bien compris ?)
En dehors de cas bien précis qui étaient prévus, la norme était auparavant d'utiliser la rente à raison d'au moins 80% des capitaux constitués, et vous n'étiez surtout pas maître du taux de conversion du capital en rente ….

* le TMI que j'évoquais est mon futur taux marginal d'imposition sur revenus, lorsque j'aurais cessé mon activité salariée, TMI qui sera donc bcp plus faible que l'actuel..
Ce sera tout à fait logique, à partir du moment où vous ne disposerez plus de revenus d'activité, sous forme de salaire ou non ….

Par ailleurs, ayant dans le régime du PER l'option de piloter les retraits au fil de l'eau, ceux-ci seront effectués en optimisant annuellement le rapport "TMI/ retraits".
clt
jp
Au fil de l'eau est peut-être quelque peu excessif, mais il vous sera désormais possible (avec le PER) de procéder à plusieurs rachats dans une année civile, et ce sera vous qui déterminerez la taille des rachats ....

C'est à ce stade que se trouve l'attrait de la formule du PER, même si elle reste assez fortement imposée .....
 

paal

Top contributeur
Bonjour

Pour des raisons de disponibilité des fonds, je suis ric rac pour le 20/12 , date butoir de mes placements. Patrimea a une date au 27/12 mais une offre différente (Apicil versus Swiss Life pour le fond en euros)
Cedric
Alors, qu'avez-vous donc décidé ?
 

fneuf

Membre
Je viens de voir que le PER Arial CNP AG2R proposait une garantie de la table de mortalité : la plus avantageuse sera appliquée entre celle à la date d'ouverture du contrat et celle à date d'utilisation (retraite). Pensez-vous que ce soit un élément significatif dans un choix de PER ?
 

fneuf

Membre
Et je suis en phase d'étude d'opportunité d'une bascule PERE (Art.83) > PERP > PERin. Patrimea me dit au téléphone que ce sera "facilité" car ils ont le même assureur pour leur PERP et PERin : Apicil/Intensia. Or je ne trouve pas trace d'un PERP Apicil chez Patrimea, le connaissez-vous ?
 
Haut