pension alimentaire

brunoM

Membre
Bonjour, je suis retraité j habite dans le Nord de la France, mon fils travaille sur Lyon, il vit seul , son salaire est de 1800€/mois, difficulté donc pour les fin de mois et pour se loger . j ai décidé de lui faire un versement automatique tous les mois de 200€ .
Ma question: est il possible de deduire cette somme de mes impôts ?
Merci
 

Tonio76

Membre
Bonjour,
J'ai connu une situation similaire à la vôtre.
Il y a bien une obligation alimentaire entre parents et enfants. S'il n'y a pas d'acte de justice fixant la pension, la pension est fiscalement déductible après appréciation de l'état de fortune de celui qui la verse et de besoin du bénéficiaire.
Avec 21 600 € de revenus annuels (et si pas de situation particulière-handicap, entretien enfants non comptés à charge,...-), on peut considérer que votre fils a des revenus suffisants et qu'il n'est pas dans le besoin (il y a de la jurisprudence sur le niveau de revenus).
Vous pouvez donc aider votre fils mais, selon moi, c'est une libéralité non déductible fiscalement.
Les experts fiscaux du forum confirmeront.
 

SUN

Contributeur régulier
Pour percevoir une pension alimentaire, votre fis doit être pratiquement sans ressources...

De plus avec 1800€ par mois, votre fis doit adapter ses dépenses avec son revenu.

Et enfin si vous pensez déduire de vos impôts la pension que vous lui versez, il devra déclarer aux impôts la pension qu'il reçoit...
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour

Ce ne semble pas impossible si :

+ Il est détaché de votre foyer fiscal pour l'impôt sur le revenu

+ S'ii est "sans ressources ou ne pas pouvoir satisfaire à ses besoins élémentaires par son travail".

economie.gouv.fr

Impôt sur le revenu : la déduction des pensions alimentaires


Par Bercy Infos, le 19/03/2021 -

Impôt sur le revenu

La déduction des pensions alimentaires versées aux enfants

La déduction des pensions alimentaires versées aux enfants majeurs

Vous pouvez déduire, dans certaines limites, la pension alimentaire versée à un enfant majeur, et ce quel que soit son âge. L'enfant majeur doit être :

+ Détaché de votre foyer fiscal pour l'impôt sur le revenu

+ Sans ressources ou ne pas pouvoir satisfaire à ses besoins élémentaires par son travail.

Dans ce cas, l'enfant majeur doit faire une déclaration personnelle de revenus. Il doit déclarer comme revenu la pension alimentaire, qui lui a été versée par le parent aidant, dans la rubrique « pensions alimentaires reçues ».

Enfant majeur ne vivant plus chez ses parents

Seules les dépenses réellement engagées et justifiées peuvent être déduites
dans la limite de 5 959 € par enfant, qu'il soit célibataire ou non. Il peut s'agir de dépenses en argent ou en nature (frais de nourriture, santé, scolarité, prise en charge du loyer...). Ce plafond est porté à 11 918 € par enfant dans les cas suivants :

+ Votre enfant majeur est célibataire chargé de famille et vous subvenez seul à ses besoins

+ Votre enfant est marié ou pacsé et vous subvenez seul aux besoins du couple.

Pour indiquer votre déduction, appuyez-vous sur la notice explicative de votre déclaration de revenus

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/deduction-pensions-alimentaires-impot-revenu#
Cdt
 

MChat

Contributeur
Bonjour,
Le lien d'Aristide précise bien que les besoins élémentaires sont les suivant : "frais de nourriture, santé, scolarité, prise en charge du loyer".
 

D-Jack

Contributeur régulier
Bonjour, je suis retraité j habite dans le Nord de la France, mon fils travaille sur Lyon, il vit seul , son salaire est de 1800€/mois, difficulté donc pour les fin de mois et pour se loger . j ai décidé de lui faire un versement automatique tous les mois de 200€ .
Ma question: est il possible de deduire cette somme de mes impôts ?
Merci
Bonjour, .... non: avec 1800€/mois (je suis bien d'accord, ce n'est pas le Pérou), votre fils n'est pas dans le besoin au sens du fisc, et donc l'aide que vous lui apportez n'est pas déductible.
 

rémois

Contributeur régulier
Bonjour, .... non: avec 1800€/mois (je suis bien d'accord, ce n'est pas le Pérou), votre fils n'est pas dans le besoin au sens du fisc,

"au sens du fisc"... et au sens commun, à mon avis.
1800€ par mois pour une personne seule, sans être "le Pérou", c'est déjà pas mal et ça évite quand même normalement d'être dans le besoin.
 

brunoM

Membre
Merci pour vos réponses, j ai oublier de préciser que son salaire est de 1800€ Brut, soit 1400€ net environ, cela change t il la donne ?
En plus, impossible de lui trouver un petit studio avec une chambre fermée, toutes les agences se base sur sur 30% du salaire de base et refuse meme de le recevoir.
 

D-Jack

Contributeur régulier
Merci pour vos réponses, j ai oublier de préciser que son salaire est de 1800€ Brut, soit 1400€ net environ, cela change t il la donne ?
En plus, impossible de lui trouver un petit studio avec une chambre fermée, toutes les agences se base sur sur 30% du salaire de base et refuse meme de le recevoir.
Non... toujours pas: j'ai fait des recherches il y a quelques années sur le sujet de "quelle était la notion de besoin", que le fisc ne précise pas: il y a un peu de jurisprudence sur le sujet (sans qu'une limite claire n'en ressorte) qui indique en tous cas que quelqu'un qui perçoit le smic (1554€58 brut/mois en 2021) ne peut-être considéré dans le besoin).
Votre fils ayant un revenu supérieur, la question ne se pose donc pas.
 
Haut