Hello Bank!

Pas dans le rouge pas encore

Mufred

Nouveau membre
Bonjour,

J'ai contracté qques crédits pour en tout 18000€ (1er rachat de ma banque compris). Crédit pour payer le découvert de mes achats compulsif
. Je suis en cdd avec un salaire + aides de 1800€.
Je sais que je vais êtres dans le rouge quand je ne sais pas.
Je me sens terriblement coupable et minable... Je ne peux en parler à personne peur du jugement.
Il y a deux ans la banque m avais déjà racheter mes crédit pour 10000€.

La semaine dernière j'y suis retourné pour leur faire la même demande. Ma conseillère n a pas pu me donner de réponse.... Dans le orange. Avant d'en parler à sa responsable elle souhaitait avoir tout les documents... Je viens de lui envoyer le dernier.
Maintenant j attends....

J'avais besoin de me vider... De pouvoir en parler.

Merci
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
J'ai contracté qques crédits pour en tout 18000€ (1er rachat de ma banque compris). Crédit pour payer le découvert de mes achats compulsif
……...
J'avais besoin de me vider... De pouvoir en parler.
Merci
J'ai vu la remarque de Buffeto, et cela m'interpelle ....
Il me semble que lorsque l'on se trouve soumis à des addictions, il faut cerner les sources et prendre le mal à la racine ....

Mais je ne sais pas si nous sommes qualifiés dans cette variante financière ....
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
.
Il me semble que lorsque l'on se trouve soumis à des addictions, il faut cerner les sources et prendre le mal à la racine ....
dans la plupart des addictions les sources sont connues , la difficulté n'est pas de les identifier mais de savoir comment ne plus y succomber . et dans ce cas une aide extérieure est souvent nécessaire .
 

paal

Top contributeur
dans la plupart des addictions les sources sont connues , la difficulté n'est pas de les identifier mais de savoir comment ne plus y succomber . et dans ce cas une aide extérieure est souvent nécessaire .
Ensuite, il y a différentes sortes d'aides extérieures, et si l'on considère que ces dépenses sont la conséquence d'une utilisation forcenée par carte de crédit, il faut que cette aide extérieure (qui ne sera probablement pas considérée comme telle !!) intervienne sur la disponibilité des moyens de paiements de la personne présentant ces addictions ...

La solution ultime serait la mise sous tutelle financière de ladite personne, mais je doute fort que cette solution la satisfasse ; j'ai connu une assistante sociale (une forme de comble) qui intervenait dans ce domaine, mais elle a pris sa retraite (boulot éprouvant disait-elle, de devoir presque toujours dire = non !!)
 
Dernière modification:
Haut