Part d'OPCI dans une assurance vie

Bonjour,

Actuellement j'ai deux contrats AV de plus de 16 ans que j'envisage d'arrêter avec 15 K€ à récupérer qui ne rapportent plus grand chose en support en euros.

Je regarde pour ouvrir une assurance en ligne avec Mes Placements pour diversifier le reste de mes actifs.
(J'ai à côté PEE, SCPI en direct, et Epargne sécurisé sur livret disponible).


Pour le nouveau contrat Assurance Vie
Le support en € serait celui proposé à 3% Euro Allocation Long Terme

Je me positionne en profil dynamique avec du 25% S€ et 75% en UC.
Ensuite dans les UC je pensais initialement répartir entre 25% en obligations, 50% en actions.
En géogaphique : 55% en zone Euro, 10% en Asie, 30% en Amérique du Nord et 5% en Amérique du Sud / Emergeant.

Voila pour le projet théorique

1.Comme je vais casser mes 2 contrats actuels, est-ce que je vide progressivement mes AV en rachat pour les basculer sur le nouveau contrat en gros à raison de 100-150 € / mois ou est-ce qu'il est préférable de tout basculer ?

2.J'aurais voulu mettre l'OPCI Diversipierre dans les UC.
Est ce que l'OPCI viendrait diminuer la part du support en € pour la part en UC (Direvsipierre représente 62% d'immobilier) ?

3.Dans les fonds préselectionnés j'ai noté pour le moment

H2O Multibons
Essor Japon Opportunities
BNP Actions USA
Dorval Managers R
Sextant Autour du Monde PEA
Comgest Growth Eurp Opportunities


Merci pour vos conseils avisés
 

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
du fonds euros ALT j'en ai chez BfB et j'en suis très satisfait.
Il n'est a priori pas conseillé de vider complètement vos anciens contrats car vous risqueriez de perdre le bénéfice distribué en fin d'année au prorata de la durée de placement depuis le 1ier janvier 2018.
Il est préférable de faire des rachats et de clore les contrats après la date de distribution des bénéfices début 2019.
L'investissement progressif dans des UC est souvent conseillé mais c'est un peu fastidieux si ce n'est pas automatisé.
Pour le reste je ne suis pas un fin connaisseurs des UC.
Pour l'OPCI, c'est a priori une UC à traiter comme telle.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
.J'aurais voulu mettre l'OPCI Diversipierre dans les UC.
Est ce que l'OPCI viendrait diminuer la part du support en € pour la part en UC (Direvsipierre représente 62% d'immobilier) ?

Réfléchissez-y à 2 fois avant de mettre un OPCI dans votre portefeuille!
Il y a une part non négligeable de titres de foncières cotées. 40% pour Diversipierre.
Regardez l'allure des courbes boursières des titres détenus par cet OPCI: Klépierre, Unibail Rodamco, Gécina, Vonovia pour les principales lignes.
Toutes à la baisse. L'immobilier coté doit afficher la plus mauvaise performance de tous les secteurs à la bourse de Paris. Et ce n'est sans doute pas fini... Hausse des taux à venir.
 
L'OPCI représenterait une petite part de 15% de mon portefeuille et l'idée était de diversifier avec de l'immobilier.

Il y a du coup des SICAV spécialisées comme Oddo Immobilier ou Martin Maurel Capitalisation.

Pensez-vous que cela ferait un meilleur choix ?

Merci
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
On nous prédit une hausse des taux à partir de la mi-2019 avec la normalisation de la politique monétaire de la BCE. C'est en cours aux USA, et on suit, en général, avec 2 ans d'écart. Admettons que le timing annoncé va probablement être respecté.
Si tel est le cas, les foncières vont être pénalisées. La petite hausse des taux à 1% (de 0,5 à 1%) du début d'année a provoqué une baisse du secteur de 10%. Depuis, détente des taux à cause des gesticulades de Trump sur le protectionnisme, les taux ont reflué, 0,7% pour le 10 ans en ce moment, et les foncières ont un peu remonté. Le secteur est encore en baisse de 3% depuis le 1er janvier.
Regardez le résultat de Martin Maurel Pierre Capitalisation: -3,18% depuis le début d'année, -2,8 pour Oddo Immobilier.
Si une hausse des taux doit arriver, on peut penser qu'ils devraient s'établir autour de 2%..... Conséquence possible : -20% sur le secteur des foncières!
Voilà, je voulais juste vous montrer le risque qu'il y a en investissant maintenant sur ce secteur. Ce n'est peut-être pas le bon moment pour y aller.
 

agra07

Contributeur régulier
On nous prédit une hausse des taux à partir de la mi-2019 avec la normalisation de la politique monétaire de la BCE. C'est en cours aux USA, et on suit, en général, avec 2 ans d'écart. Admettons que le timing annoncé va probablement être respecté.
Si tel est le cas, les foncières vont être pénalisées. La petite hausse des taux à 1% (de 0,5 à 1%) du début d'année a provoqué une baisse du secteur de 10%. Depuis, détente des taux à cause des gesticulades de Trump sur le protectionnisme, les taux ont reflué, 0,7% pour le 10 ans en ce moment, et les foncières ont un peu remonté. Le secteur est encore en baisse de 3% depuis le 1er janvier.
Regardez le résultat de Martin Maurel Pierre Capitalisation: -3,18% depuis le début d'année, -2,8 pour Oddo Immobilier.
Si une hausse des taux doit arriver, on peut penser qu'ils devraient s'établir autour de 2%..... Conséquence possible : -20% sur le secteur des foncières!
Voilà, je voulais juste vous montrer le risque qu'il y a en investissant maintenant sur ce secteur. Ce n'est peut-être pas le bon moment pour y aller.
Bonsoir,
si je résume: les taux vont monter, le crédit sera plus cher, l'activité économique va peiner, les obligations vont baisser, l'immobilier et autres SCPI et OPCI vont souffrir, les livrets réglementés n'en parlons pas: que reste-t-il ?
(Je suis nul en économie).
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Question légitime... Je me la pose aussi, et pas mal d'économistes et autres analystes financiers!
Natixis a publié une étude sur le sujet :
"Dans une étude publiée lundi, la banque Natixis s'est interrogée sur la capacité de l'économie européenne à supporter une remontée des taux. En effet, celle-ci entraînera de nombreux effets traumatisants, à commencer par une hausse des taux d'intérêts payés par les Etats, les ménages et les entreprises. Une situation qui devrait aussi entraîner une correction de la valorisation des actions, selon Natixis."

Une hausse doit venir, son ampleur restera l'élément essentiel de son impact.
La hausse a déjà commencé puisque le 10 ans est passé de 0,1 à 0,7%. Une hausse étalée sur 18 mois qui reste indolore.
Jusqu'où ira-t-elle? 2% semble être l'objectif naturel à atteindre d'ici 18 mois à 2 ans.
Est-ce qu'un tel scenario va se réaliser... Personne ne peut le dire.
Entre Trump et ses plans de relance qui doivent doper l'économie (bien au delà des seuls US), et Trump et la guerre commerciale qu'il agite et qui risque de plomber l'économie mondiale... Impossible de dire où nous allons.
A minima, et pour revenir au sujet de l'OPCI, Il faut prendre en considération cette évolution des taux à venir et se demander s'il est opportun, à ce stade du processus, d'investir maintenant sur de tels supports.
 
Haut