Ouvrir un PER cette année ?

Lukas

Membre
Bonjour à tous. J'ai vu passer un sujet récent ici qui parlait indirectement du critère d'âge pour l'ouverture d'un PER.

J'envisage justement l'ouverture d'un PER cette année. C'est encore en réflexion, je me documente beaucoup depuis le début d'année. Le fonctionnement, la fiscalité et les critères de retrait sont clairs pour moi.

À priori, je suis assez loin de la retraite, j'ai que 35ans. Je commence quand même à y penser (je suis du genre prévoyant).

Mon idée serait d'utiliser le PER soit pour la retraite (cas optimiste), soit une période de chômage, partant des difficultés d'emploi des seniors. Ainsi mon plan serait 35-40/45ans une phase d'épargne progressive, 40-55ans laisser l'épargne fructifier et à partir de 55ans, elle servirait d'assurance chômage dans le pire des cas.

Je suis peut-être pessimiste mais j'ai l'impression que cette phase de chômage sera inévitable en fin de carrière, par le report de l'âge de la retraite (60, 62, 65… et dans 30ans ?) et par l'inadéquation probablement de mes compétences avec le marché.

Je suis bien sûr preneur de vos avis & commentaires.

Je précise que mon TMI à 30 et que j'ai déjà de l'épargne pour d'autres projets, assurances-vie, pea, cto et livrets (épargne de précaution).
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
À priori, je suis assez loin de la retraite, j'ai que 35ans.
trop jeune de mon point de vue
soit une période de chômage,
attention pour débloquer un PER c'est à l’expiration des droits au chômagedu titulaire
Je suis peut-être pessimiste mais j'ai l'impression que cette phase de chômage sera inévitable en fin de carrière, par le report de l'âge de la retraite (60, 62, 65… et dans 30ans ?) et par l'inadéquation probablement de mes compétences avec le marché.
impossible à prévoir ce qui va se passer dans 25 ans pour toi
Je précise que mon TMI à 30
c'est le minimum requis pour au moins envisager l'idée du PER :cool:
 

C6BIEN

Contributeur
Un PER a pour avantage la déduction des revenus de tes placements si tu prends l'option.
L'intérêt est de sortir en période de retraite avec un taux de fiscalité inférieur à celui que tu as actuellement
en fait c'est intéressant quand tu es dans une tranche élevée de l'impôt en activité professionnelle
Sinon, une assurance vie ou un PEA te fera la même chose et au moins tu en dispose à tout moment en cas de pb
 

gcas

Membre
L'autre avantage du PER est l'exonération de frais de sortie pour l'acquisition de sa résidence principale.
 

gcas

Membre
Exonéré de toute fiscalité si réinvestissement dans résidence principale.................
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Exonéré de toute fiscalité si réinvestissement dans résidence principale.................
hélas non :

L’ACQUISITION DE LA RÉSIDENCE PRINCIPALE : L’EXCEPTION FISCALE​

L’Acquisition de la résidence principale figure parmi les critères permettent une sortie anticipée. Seulement ce dernier est valable uniquement pour les versements volontaires, intéressements, participations, droits inscrits sur un CET ou en l’absence de CET les sommes correspondants à 10 jours de repos non pris (non valables pour les sommes issues des versements obligatoires du salariés).

Etant une exception dans ces critères pour une sortie anticipée, il n’y aura pas d’exception fiscale : en cas d’acquisition de la résidence principale l’épargnant pour être imposable et soumis à l’IR en fonction des versements (volontaires déduis à l’entrée par exemple)

En revanche, en cas de non déduction au départ, l’ensemble des cas seront exonérés d’impôts.

La fiscalité appliquée en cas de sortie anticipée du PER

Fiscalité à la sortie, en cas de déblocage anticipé pour un accident de la vie*

Fiscalité à la sortie, en cas de déblocage anticipé pour acheter sa résidence principale
Versements issus de l'épargne salarialeCapital exonéré d'impôt sur le revenu + intérêts soumis aux prélèvements sociaux (17,2%)Capital exonéré d'impôt sur le revenu + intérêts soumis aux prélèvements sociaux (17,2%)
Versements volontaires déduits des revenus imposablesCapital exonéré d'impôt sur le revenu + intérêts soumis aux prélèvements sociaux (17,2%)Capital soumis à l'impôt sur le revenu + intérêts soumis au prélèvement forfaitaire unique (30%)
Versements volontaires non déduits des revenus imposablesCapital exonéré d'impôt sur le revenu + intérêts soumis aux prélèvements sociaux (17,2%)Capital exonéré d'impôt sur le revenu + intérêts soumis au prélèvement forfaitaire unique (30%)
* Décès du conjoint ou du partenaire de pacs, invalidité de l’épargnant ou de son conjoint, expiration des droits à l’assurance chômage, surendettement et liquidation judiciaire.
 

zyppo

Membre
Un PER a pour avantage la déduction des revenus de tes placements si tu prends l'option.
L'intérêt est de sortir en période de retraite avec un taux de fiscalité inférieur à celui que tu as actuellement
en fait c'est intéressant quand tu es dans une tranche élevée de l'impôt en activité professionnelle
Sinon, une assurance vie ou un PEA te fera la même chose et au moins tu en dispose à tout moment en cas de pb
En fait, j'ai fias et refais le calcul mais le PER est toujours avantageux comparé à l'assurance vie.
Je précise que j'ai un TMI de 41%, et qu'à la retraite j'aurais probablement encore un TMI à 41% donc pas de gain net du ce côté. je précise également que je compare les versements du PER au versements sur AV déduits de l'avantage fiscal. Par exemple 1000€ sur PER de versement mensuel versus 590€ sur AV. Sur 20 ans je suis gagné sur le PER....a condition de ne pas avoir besoin de liquidités entre temps....
 
Haut