Ouverture PERP

gwen73

Contributeur
Bonjour,
j'ai décidé de transférer mon article 83 (il a plus de 10 ans et j'ai quitté l'entreprise) sur un Perp, pour plus tard le transférer sur un PER afin d'avoir la possibilité de sortir en capital et pas rente. J'ai actuellement 10000 euros à transférer, j'ai 47 ans (et ne peux pas compter sur une retraite à taux plein avant 67 ans), propriétaire de ma résidence principale dans 8 ans.
J'aimerais avoir la main sur les supports choisis, et souhaiterais des conseils éclairés :)
Je suis prête à prendre un peu de risque, sachant que la somme est bloquée et que j'ai du temps devant moi avant la retraite.
Quelle repartition fonds euros/UC me conseillez vous?
Ensuite, il semble qu'une part de SCPI s'impose?
Je me suis documentée, le Perp Suravenir parait un des meilleurs, mais chez qui le prendre? J'ai reçu une doc. de Linxea, qui proposera apparemment un PER Suravenir, et me permettrait donc de passerer de l'un à l'autre sans frais?
Ma logique est bonne? Merci d'avance pour les conseils que vous pourrez me donner!
 

g.b

Contributeur régulier
Bonjour,

Je me suis documentée, le Perp Suravenir parait un des meilleurs, mais chez qui le prendre? J'ai reçu une doc. de Linxea, qui proposera apparemment un PER Suravenir, et me permettrait donc de passerer de l'un à l'autre sans frais?
Selon quels critères considérez-vous que le PERP Suravenir paraît un des meilleurs? Je n'ai pas la même impression que la vôtre, notamment que chaque arbitrage est payant, et pas qu'un peu.

Comme l'avait dit Benjamin (bennou), il faudrait comparer par rapport au PER cible que vous visez. Et, la gamme PER de Suravenir n'est pas foisonnante pour l'instant. Linxea devrait la lancer au deuxième trimestre.

En termes de PERP, perso, le meilleur choix est Titres@PERP d'Altaprofits. Mes critères: nombre d'UC, ETF, actions (notamment certaines aristocrates du dividende). 0% en frais d'arbitrages, y compris pour les actions et ETF. Autrement, j'avais vu Gaiparezen qui avait une bonne proposition (UCs d'intérêt: Sextant Grand Large, Comgest Monde, H2O Multibonds), SCPI à valeur de réalisation + quelques frais. Inconvénient du Gaiparezen: arbitrage papier et valorisation à J+3...

Peut-être attendre un peu pour voir les propositions de Suravenir et vous assurer de votre choix? Par contre, les délais de transfert ne sont pas neutres non plus. Peut-être ouvrir deux avec de très faibles montant (~1000 EUR), puis racheter "le pas bon" plus tard?
 

gwen73

Contributeur
Merci GB pour votre réponse. Alors pour les critères, en tant que novice, j'ai regardé le rendement du fond en euros, les UC proposées (et les SCPI) et les différents frais appliqués.
Je me dis que choisir 5 ou 6 UC différentes -pour 10000 euros à répartir entre fond euros et UC-, est suffisant.
C'est vrai qu'en parcourant le forum, Comgest Monde, H2O Multibonds, Capimmo paraissaient des bons choix, et font aussi parti du Perp Suravenir.
Il y a certainement de nombreux éléments qui m'échappent, mais je cherche à apprendre et comprendre mes erreurs, pour ensuite faire des choix en connaissance de cause.
Qu'est-ce que vous appelez aristocrates du dividende et SCPI à valeur de réalisation?
"Peut-être ouvrir deux ?avec de très faibles montant (~1000 EUR)" : vous pensiez deux PERP?




 

gwen73

Contributeur
Sur le contrat Perp d'Altaprofit j'ai lu :frais d’arbitrage : 0,20 % du montant transféré majoré d’un montant forfaitaire de 30 euros pourtant
 

g.b

Contributeur régulier
"Aristocrates du dividendes" = actions dont les revenus (dividendes) sont croissants depuis plus d'une décennie, la capitalisation boursière est supérieure à quelques milliards, et très liquide (volume d'échanges important). Par exemples, on a LVMH, Hermes, Dassault Systèmes, Air Liquide, etc.

Acquisition de SCPI à valeur de réalisation = valeur vénale des actifs des immeubles de la SCPI + valorisation des actifs financiers de la SCPI.

Titres@PERP n'a aucun frais d'arbitrage, y compris pour les actions et ETF. Les frais que vous indiquez sont les frais "génériques" des conditions générales de l'assureur. Altaprofits a ses conditions spécifiques où sont mentionnés les zéro frais. D'ailleurs, c'est la page d'avant je crois.
 

g.b

Contributeur régulier
Oui, il est possible de faire un rachat de PERP en capital si le montant de celui-ci est inférieur à 2000 EUR, de souvenir. Par contre, ça ne change pas le problème de transfert de l'article 83 qui peut prendre du temps, mais on gagne "juste" 1 mois pour l'ouverture sur ce délai global. :)

Après, l'offre de PER n'est pas encore très étoffée pour bien comparer. Il manque encore le PER Swisslife chez Altaprofits et le PER Suravenir (chez Mes-Placements, Linxea), ou encore le PER Swisslife chez Placement Direct (filiale de Swisslife, qui distribue notamment Darjeeling, un très bon contrat d'AV).

En tout cas, perso, je pense rester sur du Swisslife, notamment dans l'espoir de transférer ensuite vers un PER Swisslife soit chez Altaprofits, soit chez Placement Direct, selon les offres...
 

gwen73

Contributeur
Je suis vraiment passée à côté. C'est vrai que le choix de pouvoir investir sur de telles actions m'intéresse, sachant que c'est un investissement de long terme et que je n'ai pas de fonds actuellement pour une AV ou un PEA.
 

g.b

Contributeur régulier
C'était aussi ma motivation, et je cherche aussi à transférer un Article 83 de chez AG2R La Mondiale. :) En soi, c'est un très bon contrat, très peu chargé en frais, mais bon, je préfère ne pas me disperser et garder cette possibilité de rachat total.

Dans mon PERP actuel, ma poche d'allocation en actions est la suivante:
  • NL0010273215 - ASML Holding NV : 18.4298%
  • FR0000130650 - Dassault Systèmes SE : 33.6211%
  • FR0000121014 - LVMH : 31.0393%
  • FR0013154002 - Sartorius Stedim Biotech SA : 16.9098%
 

gwen73

Contributeur
Je suis en train d'ouvrir le Perp. En gestion libre, qu'est-ce que vous conseillez?
conserver l'option «sécurisation progressive et automatique de l’épargne »?
 
Haut