Optimiser ses versements sur PER

tatetitotu

Contributeur
Bonjour,

Je réfléchis à utiliser une partie de mon épargne pour alimenter un PER.
Je fais mes premiers pas avec ce produit et je cherche à déterminer l'argent à y verser chaque année pour profiter de "l'avantage" fiscale.

Mon revenu imposable est de l'ordre de 36000 euros (TMI 30%) et je suis célibataire.

Je n'ai pas d'infos sur mon dernier avis d’impôt mais celui de 2018 m'indique un plafond épargne retraite de 14000 euros (somme sur 3 années, soit 4700 euros/an).

si je comprends bien ce simulateur, il faut déduire les versements réalisés sur d'autres placements (j'ai un PERCO, article 83, CET; le CET n'est pas à prendre en compte?)

au final,

versement sur le PER = 4700 - versement autres

et

gain fiscal = versement sur le PER * 30%


est ce correct ?
si j'ai bon, la dernière chose qu'il me reste à faire est de déterminer les versements réalisés sur mon PERCO et article 83
 

tatetitotu

Contributeur
j'ai 34 ans ce qui est plutôt jeune

j'ai conscience que ce gain à l'entrée se paye à la sortie

l'idée est de consacrer un montant régulier assez faible tout en restant en dessous du montant calculé plus haut

les calculs ne sont pas faits mais je pense que l'argent a placer sera de toute manière faible et j'ai déjà pas mal (voir trop) d'épargne disponible, ce ne sera donc pas un gros effort financier
de plus, rien ne m’empêche de prendre ce produit et d'arrêter d'y faire des versements quand bon me semble

à partir de là, je vois deux options,
* je vais jusqu'à la retraite avec ce placement, le fait de commencer tôt permet de profiter de l'effet boule de neige (j'aimerai savoir si une sortie en capital en plusieurs fois est possible ?)
* j'utilise l'option de déblocage pour achat de résidence principale (si possible une année ou ma fiscalité baisse)
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
j'ai 34 ans ce qui est plutôt jeune

les calculs ne sont pas faits mais je pense que l'argent a placer sera de toute manière faible
j'avais fait ce calcul pour une jeune professionnelle en madelin .

50€/mois pendant 35ans vont te donner une rente d'environ 100€/mois.....

est ce que ca vaut le coup?

les produits retraites s'adressent à des quinquas à fort TMI et qui ont déjà un patrimoine conséquent
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
j'ai 34 ans ce qui est plutôt jeune
Plutôt oui. le mot est faible.

Je te déconseille formellement ce produit
, sauf éventuellement à passer à une TMI de 41%: tout le mal que je te souhaite.

Non, préfère lui le PEA, l'AV, voire même de l'immo qq soit sa forme.

=> le tunnel du PER de 34 ans jusqu'à quoi, allez 62 ans ce jour, demain 65 ans, après-demain davantage encore est beaucoup trop long pour l'indisponibilité: 30 ans !

Sans compter les interrogations fiscales à l'issue: quand la marmotte (ou la taupe ?) sortira de son trou dans 30 ans, Dieu sait quel coup de massue fiscale elle se prendra sur la tronche après l'hibernage.
Perso je n'ai aucune confiance dans notre Etat dispendieux et dilapideur qui ne cesse de renvoyer aux calendes Grecques (dans 30 ans ?) ses erremlents et irresponsabilités.

Fais ce que bon te semble, mais repense bien à tout ça avant de te lancer là dedans.

Le PER oui mais pour un "tunnel de 5 à10 ans maximum".
 

tatetitotu

Contributeur
PERCO
> abondement employeur = 800 euros
> versement perso = 1300 euros

article 83
> versement entreprise = 330 euros

4700-(1300+800+330)=2270 max/an à verser
2270*0,3=681 de "gains"

merci pour vos conseils (même s'ils sont plutôt défavorables), je vais continuer à y réfléchir
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
Je réfléchis à utiliser une partie de mon épargne pour alimenter un PER.
Je fais mes premiers pas avec ce produit et je cherche à déterminer l'argent à y verser chaque année pour profiter de "l'avantage" fiscal.
Mon revenu imposable est de l'ordre de 36.000 euros (TMI 30%) et je suis célibataire.
Je n'ai pas d'infos sur mon dernier avis d’impôt mais celui de 2018 m'indique un plafond épargne retraite de 14.000 euros (somme sur 3 années, soit 4700 euros/an).
Primo, votre situation de célibataire peut évoluer avec le temps ....

Ensuite, ce qui me surprend, c'est que ce que vous indique votre avis d'imposition 2018 me semble curieux puisqu'il existe un plafond de versement (au titre du PER / Perp) qui est de 10% du montant du revenu annuel imposable ; comme le vôtre est de 36 KE, ce plafond permettant une déduction devrait se trouver limitée à 3.600 Euros par an ....

Si je comprends bien ce simulateur, il faut déduire les versements réalisés sur d'autres placements (j'ai un PERCO, article 83, CET; le CET n'est pas à prendre en compte?)

Au final,
versement sur le PER = 4700 - versement autres
et gain fiscal = versement sur le PER * 30%
est ce correct ?
J'ai noté que Charly était d'accord avec ce niveau de déduction, et je ne suis pas du même avis ...

Je ne sais pas de quel simulateur vous parlez, mais perso, j'utilise le simulateur officiel du Trésor, qui peut vous indiquer dans quelle tranche MARGINALE vous vous trouvez ....
Mais à partir de là, ce simulateur ne vous indique pas de quelle façon vous avez utilisé la tranche à 30%, car cette tranche est très large, alors que la précédente (14 ou 11% prochainement) est beaucoup plus limitée) ; et c'est la raison pour laquelle, je me suis exporté les principaux éléments du simulateur officiel (qu'il faut surveiller annuellement, changement de taux ou de limites des tranches, etc ...), afin de pouvoir déterminer ensuite quel montant de revenu par part se trouve soumis à 30% ou à la tranche inférieure ....

Bien entendu, et sous réserve de respecter les limitations réglementaires, le Trésor va de façon tout à fait naturelle vous accorder une réduction fiscale qui pourra devenir le panachage de taux entre les deux premières tranches d'imposition (30%, mais aussi celle à 11% pour les prochains versements ....)

Enfin, j'ai noté que Charly vous aura aussi recommandé de vous tourner vers l'Assurance-vie (produit concurrent du Perp, mais qui n'offre pas de déduction à l'entrée), mais vous permet aussi de pouvoir effectuer des rachats partiels de façon beaucoup souple et dans des conditions fiscales plus attractives que le Perp lors de l'utilisation des prestations .....

Il y a aussi le PEA, mais cela demande alors d'avoir une optique quelque peu risquée, et de posséder certaines connaissances des marchés boursiers ....
 
Dernière modification:

tatetitotu

Contributeur
Primo, votre situation de célibataire peut évoluer avec le temps ....
exacte, et ma TMI par la même occasion, dans un sens comme dans l'autre


Je ne sais pas de quel simulateur vous parlez, mais perso, j'utilise le simulateur officiel du Trésor, qui peut vous indiquer dans quelle tranche MARGINALE vous vous trouvez ....
Mais à partir de là, ce simulateur ne vous indique pas de quelle façon vous avez utilisé la tranche à 30%, car cette tranche est très large, alors que la précédente (14 ou 11% prochainement) est beaucoup plus limitée) ; et c'est la raison pour laquelle, je me suis exporté les principaux éléments du simulateur officiel (qu'il faut surveiller annuellement, changement de taux ou de limites des tranches, etc ...), afin de pouvoir déterminer ensuite quel montant de revenu par part se trouve soumis à 30% ou à la tranche inférieure ....

Bien entendu, et sous réserve de respecter les limitations réglementaires, le Trésor va de façon tout à fait naturelle vous accorder une réduction fiscale qui pourra devenir le panachage de taux entre les deux premières tranches d'imposition (30%, mais aussi celle à 11% pour les prochains versements ....)
bonne remarque, le lien vers le simulateur est dans le premier message
sauf erreur de saisie, tout est dans la part des 30%

Enfin, j'ai noté que Charly vous aura aussi recommandé de vous tourner vers l'Assurance-vie (produit concurrent du Perp, mais qui n'offre pas de déduction à l'entrée), mais vous permet aussi de pouvoir effectuer des rachats partiels de façon beaucoup souple et dans des conditions fiscales plus attractives que le Perp lors de l'utilisation des prestations .....

Il y a aussi le PEA, mais cela demande alors d'avoir une optique quelque peu risquée, et de posséder certaines connaissances des marchés boursiers ....
effectivement, je n'ai pas répondu à Charly sur ce point
j'utilise déjà le support assurance vie (fonds euro), mon exposition sur les actions se fait principalement via un PEA, PEE et un PERCO

Ensuite, ce qui me surprend, c'est que ce que vous indique votre avis d'imposition 2018 me semble curieux puisqu'il existe un plafond de versement (au titre du PER / Perp) qui est de 10% du montant du revenu annuel imposable ; comme le vôtre est de 36 KE, ce plafond permettant une déduction devrait se trouver limitée à 3.600 Euros par an ....
effectivement, j'ai également vu ce critère de 10% ailleurs, ma déclaration 2018 n'est pas bavarde sur le calcul des 14000 euros, j'ai un peu plus d'infos sur celle de 2017

Capture d'écran 2020-06-05 14:37:19.png

il semble que le plafond est la somme de 4 années et non de 3, c'est une erreur de ma part
14000/3=3500 c'est plus cohérent

si je refait les calculs
3500-(1300+800+330)=1070 max/an à verser
1070*0,3=321 de "gains"

je continue ma réflexion sur le sujet, même si l'issue n'est pas favorable, il est toujours intéressant de poser les chiffres pour justifier son choix
 
Haut