On souhaite investir dans mon entreprise comment rémunerer l'investisseur?

TomAndTheBagel

Nouveau membre
Bonjour a tous,

merci d'avance pour votre aide :)

J'ai une petite PME en EURL sans employé dans la restauration.

Je tiens un Food truck et je vais monter un local commercial et un ami souhaite miser une partie de ses économies (6000€)sur le projet.

Ni lui ni moi savons comment ce passe ce genre d'apport et comment il ce rémunère.

Je ne souhaite pas le faire rentrer associé pour éviter les frais d'actes.

Pouvez vous m’éclairer sur la question?

Merci et bonne continuation a tous.

Tom
 

Farrek

Membre
Il peut vous faire un prêt avec reconnaissance de dettes et du coup une rémunération avec intérêts mais ça oblige à faire une déclaration aux services fiscaux et ça impute des frais (une centaine d'euros).

Je ne vois pas d'autres manières officielle et légale qu'il contribue à votre affaire et qu'il en touche une rémunération si vous ne le prenez pas comme associé et transformer votre société en SARL.
 

Juloup

Contributeur régulier
Il y a classiquement deux moyens de rémunérer la prise de risque d'un investisseur :
1. Un prêt avec intérêts, remboursable à une échéance pré-définie
2. Une participation au capital, mais bien évidemment par définition ça n'est pas possible en EURL, il faudrait passer en SARL (au moins pour la nouvelle activité, elle pourrait très bien avoir comme associés votre EURL d'une part et votre investisseur d'autre part). Cela donne alors droit aux autres associés à une part des profits

En fonction du niveau de risque et de la rémunération souhaitée par/pour l'investisseur, on choisira l'un ou l'autre, voire un mélange des deux (je passe les produits type obligations convertibles, je ne pense pas que cela se justifie pour votre projet, même si ce serait en théorie tout à fait possible).

Donc la question à laquelle il faudrait que vous répondiez, c'est en supposant que votre projet réussisse, quelle rémunération estimez-vous acceptable de fournir à votre investisseur à terme ?

Il y aura aussi l'aspect fiscal à prendre en compte, la solution 1. va générer des revenus mobiliers imposables, alors que la 2. va générer des dividendes et/ou des plus-values, potentiellement moins pénalisantes fiscalement, en fonction du régime fiscal choisi. En outre, l'investisseur peut bénéficier d'avantages fiscaux au moment de la souscription.
 
Dernière modification:

Juloup

Contributeur régulier
Il peut vous faire un prêt avec reconnaissance de dettes et du coup une rémunération avec intérêts mais ça oblige à faire une déclaration aux services fiscaux et ça impute des frais (une centaine d'euros).
Pas du tout, il suffit d'envoyer le formulaire 2062 aux impôts, et c'est gratuit.
 

paal

Top contributeur
Pas du tout, il suffit d'envoyer le formulaire 2062 aux impôts, et c'est gratuit.
Tout à fait, et tout prêt au-dessus de 762 Euros (de mémoire) par bénéficiaire doit (réglementairement) se trouver déclaré :cool:

Je suis assez loin de moi, et je n'emporte pas ma doc en voyage !
 
Haut