Hello Bank!

Boursorama Nouveau Site Boursorama ...

NSK

Contributeur
- Selon moi, la convivialité qui était la grande force de Boursorama (accessibilité du site pour les premiers pas en Bourse, forums, ergonomie du site) s'est transformée en un site très technique et confus. (hors bugs)

- Oui, aujourd'hui ce sont les activités connexes qui permettent aux Banques de maintenir leurs profits.
En cette période de taux bas et d'une concurrence au plus haut, l'argent ne rapporte ni pour les clients, ni pour les Banques. (sauf pour les Unités de Comptes des placements Assurances-Vie).

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les Banques traversent une période compliquée (après 2 années de renégociation des crédits immobiliers avec un manque à gagner de 5000 à 20 000e par dossier renégocié)

De plus, les banques se prennent des amendes énormes concernant le manquement au devoir de conseil, et l'on vient de nous annoncer une future amende de plusieurs dizaines de millions pour ma banque et pour toutes les autres.

Aujourd'hui, pour tout nouveau placement ou reversement (hors livrets) un conseiller doit obligatoirement questionner et tout annoter concernant les projets des clients, son Patrimoine complet, son aversion au risque et ses connaissances financières.

Il est très fréquent aujourd'hui de refuser des versements de 50, 100 ou 500ke pour des clients qui ne souhaitent pas répondre, et les déclarations des banques auprès de Tracfin ont explosées (au risque d'être considéré comme complice d'un client)
 

paal

Top contributeur
De plus, les banques se prennent des amendes énormes concernant le manquement au devoir de conseil, et l'on vient de nous annoncer une future amende de plusieurs dizaines de millions pour ma banque et pour toutes les autres.
C'est donc signe que ce fameux devoir de conseil, ne se trouve pas respecté par rapport aux attentes de la réglementation, non ?

Aujourd'hui, pour tout nouveau placement ou reversement (hors livrets) un conseiller doit obligatoirement questionner et tout annoter concernant les projets des clients, son Patrimoine complet, son aversion au risque et ses connaissances financières.
Oui, et on le constate à chaque visite ; j'ai commencé à m'en rendre compte lorsque voici 3 ou 4 ans, et pour tout arbitrage effectué auprès d'une conseillère, ladite conseillère m'aura demandé, puis redemandé des choses qui avaient déjà été renseignées ; comme je suis conservateur de nature, la 3ème fois, je suis revenu avec les 2 documents précédents, lesquels avaient déjà été complétés, en répondant à chaque fois à 2 ou 3 questions complémentaires (pas toujours sous la même forme ni forcément sur le même sujet, mais mon régime matrimonial, tout de même .....)

Je conçois que mes projets puissent évoluer, mais je ne vais pas non plus déclarer avoir besoin de changer un équipement électroménager, ou un nouveau téléviseur ; pour le patrimoine dit complet, il n'aura pas sensiblement évolué, même si j'ai procédé à quelques rachats (pour cause de purge de PS-CSG), et ouvert quelques nouveaux contrats, pour cause de réforme de l'AV en 2017 ...

Ensuite, mon aversion au risque n'a pas fortement évolué (même si j'ai changé certaines habitudes), et quant à mes connaissances financières, elles sont restées en l'état stable, c'est à dire très faibles ; bon, vous me direz que d'un autre côté, et lorsque je me suis présenté aux conseillères pour faire mes opérations de fin 2017, c'est un peu votre serviteur qui les aura briffées sur l'évolution de la réforme en cours sur ce produit, car elles n'obtenaient aucun retour de leur hiérarchie et ne savaient pas trop comment répondre à certaines questions que d'autres clients leur posaient ....

J'ai finalement compris qu'il s'agissait d'une requête informatique qui apparaîtrait à chacune de mes visites, et que j'aurai à l'avenir droit à ce pensum .....

S'agissant d'un contrat d'AV, chez un distributeur non conventionnel, et réforme des AV en 2017, j'ai donc fini par solder toutes mes UC (ou presque), et à procéder à un rachat partiel assez significatif (en proportion du solde du contrat ...)

Il est très fréquent aujourd'hui de refuser des versements de 50, 100 ou 500ke pour des clients qui ne souhaitent pas répondre, et les déclarations des banques auprès de Tracfin ont explosées (au risque d'être considéré comme complice d'un client)
Pour ce qui me concerne, ce n'est pas que je ne souhaite pas répondre, mais comme ma situation n'a absolument pas changé depuis mon départ en retraite en 2011, je ne vois pas l'intérêt de me questionner 4 fois sur les mêmes sujets, et finir par m'imprimer de prétendus questionnaires de connaissance de la clientèle, qui, à l'examen, ressortent à chaque fois différents dans leurs versions précédentes ....

Ce doit donc être le logiciel qui doit interpréter mes réponses ??
 
Dernière modification:

NSK

Contributeur
Effectivement, dorénavant c'est le questionnaire qui autorise ou non un conseiller financier à accepter ou refuser au client d'investir/d'arbitrer vers des Unités de Comptes et en fonction de l'âge. Passé 75 ans (voir 65 ans dans certains cas), interdiction de souscrire à des UC, sauf si signature par le client d'un "document de mise en garde" et sous réserve d'accord par le directeur.

On va revenir au sujet initial "Boursorama" car on s'éloigne un peu ;)
 

paal

Top contributeur
Effectivement, dorénavant c'est le questionnaire qui autorise ou non un conseiller financier à accepter ou refuser au client d'investir/d'arbitrer vers des Unités de Comptes et en fonction de l'âge. Passé 75 ans (voire 65 ans dans certains cas), interdiction de souscrire à des UC, sauf si signature par le client d'un "document de mise en garde" et sous réserve d'accord par le directeur.
Cela veut donc dire que l'on peut faire interdiction à un retraité de souscrire des UC, même s'il sait comment les gérer ??
Et ceci alors que nos autorités souhaitent orienter les souscripteurs à en souscrire, et que les assureurs font ce qu'il faut pour que ce soit effectif, en dissuadant ces souscripteurs à ne pas trop les convertir en fonds Euros ?

Bientôt on va leur interdire de souscrire un PEA, puisque la détention de titres en direct est plus risquée par nature :cool:

On va revenir au sujet initial "Boursorama" car on s'éloigne un peu ;)
Comment cela on s'en éloigne ?
Boursorama, n'est-elle pas une banque qui diffuse comme nombre de ses concurrentes, à la fois des cartes de crédit, et quelques services bancaires, et y adjoint une activité de tenue de portefeuille et de gestion de contrats AV ??

Alors le site Boursorama, il n'y a plus grand chose à en dire puisque la vitrine me semble complètement figée, même en qualité de visiteur .....

Ils ont même prévu une fenêtre spécifique qui affiche maintenant :
"Page ne répondant pas :
Vous pouvez ATTENDRE que la page soit de nouveau accessible, ou la QUITTER

Suivent 2 onglets, dont l'un vous invite clairement à quitter la page !
Et cela s'affiche de façon quasi permanente ....

J'ai le sentiment que la vitrine, elle aura volé en éclats !
 
Dernière modification:

NSK

Contributeur
Oui, c'est tout le paradoxe du métier de vendeur.. euh... conseiller Financier. L'objectif de toute banque est de passer (par exemple pour l'assurance-vie) de 25% d'UC actuellement en moyenne à 35-40%, mais si l'on suit les nouveaux questionnaires financiers qui viennent de débarquer, nous serions plutôt vers les 5-10% maximum autorisés.

Reste les FCP à capital garanti ... beaux sur le papier et très rémunérateurs pour les banques, mais ces FCP ont toujours été extrêmement très décevants et n'ont que rarement rapportés plus que 2% en moyenne/an si l'on va au bout de l'échéance.
(sauf lorsque le Cac était à 2500 points, mais là... c'est de la folie furieuse de souscrire à ce style de Fcp garanti)
 

paal

Top contributeur
Oui, c'est tout le paradoxe du métier de vendeur.. euh... conseiller Financier. L'objectif de toute banque est de passer (par exemple pour l'assurance-vie) de 25% d'UC actuellement en moyenne à 35-40%, mais si l'on suit les nouveaux questionnaires financiers qui viennent de débarquer, nous serions plutôt vers les 5-10% maximum autorisés.
Paradoxe, vous avez dit paradoxe ?
Sur le plan de votre activité vous apparaissez comme un multi-cartes un coup conseiller patrimonial, un autre conseiller financier, des fois banquier, d'autres fois vendeur ..... o_O :cool:

Restent les FCP à capital garanti ... beaux sur le papier et très rémunérateurs pour les banques
Ce n'est pas très étonnant ....
Les banquiers ne l'ont pas fait sans le faire exprès !

Mais ces FCP ont toujours été extrêmement très décevants et n'ont que rarement rapportés plus que 2% en moyenne/an si l'on va au bout de l'échéance.
(sauf lorsque le Cac était à 2500 points, mais là... c'est de la folie furieuse de souscrire à ce style de Fcp garanti)
Certes, mais dans ce cas, à quoi bon pour l'épargnant moyen ....
 

NSK

Contributeur
Pour mon directeur, je ne suis qu'un un vendeur, pour les autorités Financières je suis un conseiller financier, pour mes clients "hauts de gamme" je suis soit un conseiller, soit un vendeur qui a encore un produit à refourguer, soit un défouloir de la haine contre les banques, pour mes clients au profil "bas de gamme" je suis une assistante sociale et un larbin qui doit les dépatouiller, je suis une messagerie téléphonique et mail qui doit être disponible 24h/24, pour les fraudeurs je suis un inspecteur des impôts (déclaration Tracfin). Je suis également un vendeur de crédits Immobiliers et de crédits consommations, un vendeur de forfaits téléphoniques, je suis un vendeur et installateur des box internet chez mes clients après le travail, je suis un assureur, je suis un conseiller/vendeur de contrats d'assurances décès-invalidité et de complémentaires Santé et bientôt je vais vendre des voitures en Loa ...

En fait, j'ai du mal à définir mon métier :biggrin::cool:, mais malgré mes 25ke nets annuels, je n'ai pas trouvé de métier plus épanouissant pour moi à ce jour.
 

Goupil26

Membre
Bonsoir:
NSK a écrit" l s'agit de "Genfit", une expérience passionnante. (Molécule contre la Nash, fibrose du foie non alcoolique due à la malbouffe / cf Maladie de Pierre Menès). "

Ce qui est le plus surprenant c'est de développer une molécule pour une "maladie" qui se traite très bien par un simple rééquilibrage alimentaire et une activité physique régulière.... mais si c'est pour un bon coup en actions...
 

NSK

Contributeur
Pour votre tout premier message sur le site, je vais répondre à votre attaque gratuite, votre argumentation très incomplète et votre sous-entendu de manipulation du cours de l'action :

un rééquilibrage alimentaire et une activité physique permettent d'empêcher la maladie de progresser (dans les stades les moins élevés, car aucun traitement commercialisé à ce jour).

Lorsque la maladie est dans un stade plus avancé, le seul remède est une transplantation du foie car il est trop tard pour empêcher la Cirrhose et la fibrose du foie.

C'est comme dire à une personne qui fume depuis 30 ans, qu'il suffit juste d'arrêter de fumer pour résoudre tout problème de santé. Certes! Mais les dégâts sur le corps et les poumons (par exemple) sont là et sont irréversibles, et l'arrêt de fumer n'empêchera pas un cancer du poumon (du à la cigarette) 2 ans après !

Je vous invite à faire une recherche sur google concernant la Nash (maladie du soda) afin d'avoir un avis neutre, et par l'avenir pouvoir argumenter d'une manière plus sérieuse et professionnelle vos interventions et vos attaques.

De plus, Genfit n'est pas la seule société sur le coup pour contrer cette maladie. Intercept et Gilead sont les deux autres leaders, libre à chacun d'investir sur la société de son choix, même si mon côté patriotique me fera préférer Genfit qui est une société Française.

Cdlt.
 
Dernière modification:
Haut