Nantir avec déblocage PEL qui se retrouve ...verrouillé

JSUM

Membre
Bonsoir a tous,

dans ma quête du prêt pour résidence principale , je suis passé à une étape supplémentaire la phase réelle du Nantissement (Cf mon post précédent concernant le nantissement forcé).

Chose étrange lorsque l'on nantit un prêt il faut faire les tractations financières AVANT d avoir une offre de prêt. En clair tu montres patte blanche et après on envoie ton dossier pour avis et eventuelle émission d'une offre de prêt correspondant a ce que tu as eu la chance de 'négocier' ...

Première question pour les experts du Forum, le nantissement servant a bloquer des fonds correspondants à + ou - X% de la somme empruntée, nantissement de base proposé sur une Assurance Vie bien sur avec Frais d entrée (heureusement négociable). Que ce passe t il si au final le prêt ne se fait pas dans la banque ou le nantissement a été mis en place ?
Que ce soit la banque qui n édite pas d offre ou que celle ci soit jugée inacceptable par le client ou que le client ai mieux ailleurs ?

Autant dire que nantir un prêt si on espère aboutir empêche de faire jouer la concurrence car comme il faut nantir avant pour voir après ... On ne peut pas
le faire partout ... Pourquoi le nantissement n intervient il pas ce qui me semble plus logique au momment de l emission de l offre de pret ? Le client recoit l offre il a le délai legal de reflexion, il peut commencer a nantir ou pas et en tout cas si il signe l offre de prêt les fonds ne seront pas délivrés sans que la clause de nantissement ne sera pas honorée.

Deuxième point, pour nantir j ai débloqué un PEL de plus de 12 ans ouvert en 1993. J ai devant mon conseiller appeler la banque ou était ce PEL et il m a été annoncé pas de pb il suffit de nous faire une lettre et le virement est fait sous 48h. J insiste sur le fait que le virement ne se fait pas sur un compte de leur banque (je n en ai pas) mais dans une autre banque, pas de pb ... Un lettre, 48 h ... c est simple. Je demande à voir un conseiller pas de RDV avant 48h donc 48+48 + le week end, j opte pour la solution 1 je fais ma lettre mais je l apporte moi même au guichet de la banque et la fait ouvrir pour qu'on me confirme que ma demande est claire et qu'ils ont toutes les informations. La guichetière qui s avère être la personne que j ai eu au téléphone plus tot dans la journée me dit que c est bon. Je repars espérant ... fol que je suis. Je me dis quand même que c est bien étrange qu'on ne m ai pas fait remplir un formulaire spécifique mais bon j ai fait une lettre ... et aussi qu'on ne m ai pas indiqué de frais de virement sur un compte externe ...
48 h plus tard bien entendu ... rien. Le lendemain la banque qui nantit doit prélever la somme et bien entendu comme les fonds du PEL ne sont pas la, gros pb. Ils savent que je suis de bonne foi puisque j ai fait les démarche de chez eux et font passer le nantissement me disant qu'il prendrait en charge les agios générés ... le lendemain (Samedi) toujours rien, j appelle la banque qui devait faire le transfert, l interlocuteur me dit que rien n a été fait (gloups) et que ca arriverait surement mardi ...
Mardi toujours rien 1 coup de téléphone on me dit qu'on va informer le directeur d agence pour que ce soit fait, je rappelle le soir il est en réunion mais on va le lui rappeler.

Le lendemain un conseiller m appelle ... à propos de mon dossier de prêt (??!!). En effet un courtier (je le savais) les avait contacté et depuis le 10 Aout ils avaient annoncé se positionner mais ne l avait jamais fait.
Je laisse le brillant monsieur me poser ses questions concernant ma demande de prêt et quand il a fini je lui demande pourquoi alors que j ai fait une demande écrite remise en main propre le jour même au guichet, une semaine plus tard mon PEL n est toujours pas cloturer et les fonds transférés. Que ma préoccupation du jour elle est la et pas ailleurs. Baffouillement, il me dit qu'il voulait me rencontrer pour faire le point, voir si les droits de mon PEL <je dis stop si vous aviez pris la peine 2" de regarde le PEL dont vous parlé comme utilisable pour mon prêt vous auriez vu la date d ouverture en 1993 autant dire un taux de plus de 6% sur 15 ans donc au dessus du marché>.
Je redemande une fois de plus pourquoi d'un coté je fais une demande de cloture de PEL, celle ci n est pas faite en temps et heure et délai annoncé. Et d'un autre coté on lie ce PEL a une demande de prêt dont le dossier transmis par le courtier date de plus de 20 jours ... En clair de quel droit n y a t il pas exécution de ma cloture ... Le conseiller a été un peu scotché je pense et il m a dit faire la cloture immédiatement et m envoyer une proposition pour le prêt (à préciser que dans mon envolée lyrique je lui ai dit que de toute facon il pouvait me proposer ce qu'il voulait vu qu a cause de leur facon de gérer l histoire et du débit de plus 24000€ sur mon autre compte il était hors de question pour moi de travailler avec eux.
En outre mon conseiller gaffeur m a demandé des info que j avais déjà données au courtier ce qui m a un peu fait chauffer les oreilles.

Le lendemain jeudi je me suis rendu physiquement sur place (NB vous pourriez penser que j aurais du le faire dès les première 48h) sauf que cette banque n est historiquement pas la mienne de même que le PEL, elle se situe donc à plus de 30' de chez moi en campagne. Je vais donc au guichet et demande si il est possible d avoir un justificatif prouvant que la cloture a été bien effectivement faite, idem pour le virement. La guichetière contacte le conseiller qui lui dit quoi faire et étrangement un M. vient se promener à la réception il jette une oeil a ce que fait la guichetière et il se trouve que c est le directeur de l agence ... Il me dit c est vous M. X je dis oui il me dit qu'il aimerait bien me voir ce a quoi je dis ca tombe bien moi aussi ...
Je recupère mes justificatifs ... le coup de téléphone de la veille a bien fonctionné.

Je me retrouve devant un directeur d agence qui tente d endosser le fait que mon dossier de prêt n ai pas été traité rapidement et qu'il est rentré de congés le jour ou j ai fait mon dépots de cloture du PEL (pour précision le PEL était bien entendu plein, ca a fait un appel d air dans une agence de campagne je pense). Ensuite il me présente le dossier qu'il a et me fait valider les différentes pièces ... comme avec son collaborateur la veille je joue donc le jeu ... il va jusqu'à me faire une proposition de mensualité ce a quoi je lui réponds que ca ne me parle pas et que comparativement c est un taux que je voudrais avoir mais que à vu de nez il est largement au dessus de ce qu'on m a déjà proposé. Il commence un discours tout fait comme quoi (dsl messieurs les banquiers qui êtes sur ce forum) un taux n est pas tout, il a aussi le service etc ... on ne compare pas une 2 chevaux à 1 mercedes et que si je veux un taux et c est tout on peut arrêter la discution tout de suite.
Je ne le laisse pas repartir j ai l ouverture que j attendais et je lui confirme donc qu'on arrête tout de suite car en matière de service ou autre ils ne sont pas à l age de la 2 chevaux mais bien du tricycle. Qu'il me propose 5,50 ou 4,50% je m en moque totalement je suis ici parce que pendant 10 jours on a bloqué mon PEL pour une raison que je veux qu'on m explique clairement. Que ce bloquage a eu des conséquences importantes ... délai pour le nantissement allongé, agios (certes surement récupérable mais j attends de le voir) et autre tracas. L effet de surprise l estourbit mais comme ca n en était pas vraiment une vu qu'il avait parlé avec le conseiller il a repris mais dans ce cas pourquoi me demandez vous une étude de prêt ??? Je lui redis que la veille j ai dit a son collaborateur que je ne voulais pas en entendre parler, que le courtier savait depuis le lundi que je ne travaillerais pas avec eux. En passant il me demande pourquoi un courtier ? Réponse parce que je ne m amuse pas a faire le tour des banques et dire 50 fois la même chose, le courtier centralise. Quand lui ou son conseiller me demande des infos que le courtier a ca m agace un peu surtout que le courtier m a appelé pendant mes vacances pour les avoir (pour une autre banque plus réactive il faut croire vu qu'elle a eu besoin de l info bien avant eux)...

Maintenant que je vous ai exposé les faits que me conseillez vous de faire ?

Puis je considéré un préjudice ?

La seule réponse que j ai eu c est on a essayé de vous joindre, moi j ai eu un message sur mon portable (numéro que j ai donné pour les dossiers de crédit, personne n a eu de pb pour m avoir), le conseiller m a laissé un message sur ce numéro la veille et a ensuite rappelé sur mon fixe hors je ne suis quasi jamais chez moi ... Donc et même si ct ca le problème j ai fait une demande écrite et on tente de me joindre pour me faire valider ma demande écrite (grosso modo) sous couvert d'une demande de prêt associé à un numéro qui n est pas un numéro de fixe.... Ben oui a priori c est ca ... Le fait qu'une demande de prêt soit dans les mains du même conseiller (qui de toute facon était en relation avec le directeur) n a en rien joué sur le non déblocage du PEL ... sic sic et re sic.

L histoire me semble simple, bcp de retard sur la proposition de prêt ils ont voulu la jouer a l arrache comme j ai bougé en cloturant le PEL ils ont bloqué pour m amener sur leur terrain de force, verrouillant en plus ma position vis à vis d autres établissement financier.

Pour la petite histoire en quittant son bureau presque 1h plus tard, j ai quand même eu le droit à de petites excuses ... Dois je en rester la ???
 

kenko82

Contributeur régulier
Un PEL bloqué ca n'existe pas vous auriez tout le temps eu la possibilité de récuperer les fonds même avant les 10 ans du PEL. En règle général pour la cloture on demande un lettre de demande de cloture et l'original du contrat ou le cas échéant une attestation sur l'honneur de perte du contrat original.

Une cloture de PEL prend 10 secondes, que l'on possède ou non un compte courant dans la banque, on se sert d'un compte interne si il n'y pas de compte courant ouvert au nom du client.

De plus un PEL de 1993 rapporte aujourd'hui 4.62 % brut et non plus 6% et à ces 4.62% il faut en déduire les 11% de prélèvement sociaux et la fiscalité sur le revenu (au mieux 0%, au pire 18%). Ce qui fait que le taux de rémunération d'un PEL de 1993 est aujourd'hui compris entre 3.25% net et 4.11% nets à comparer avec les 5.34% nets du départ (6% moins les prélèvements sociaux).


Le fait que l'on vous ait "conseillé" de garder le PEL en l'état même si il était échu n'etait pas forcément un mauvais conseil car en terme de rendement il restait intéressant, aujourd'hui c'est moins le cas avec la remontée des taux des livrets.

Par contre on aurait du vous présenté le conseil de le garder en l'état plutôt que de vous dire que cette somme était "bloquée" car c'est absolument faux. Un PEL comme une assurance vie d'ailleurs reste disponible à tous moment sans pénalités (mais il y a de la fiscalité)

A première vue concernant votre demande de prêt, soit il ont eu l'info trop tard pour réagir, soit il étaient persuadés que vous le feriez avec eux sans chercher à négocier, ou alors il ne pensait pas que vous trouveriez un financeur.

Ils ont essayé de rattraper le coup, mais j'ose espérer que le retard sur la cloture du PEL n'était pas volontaire dans le but de faire échouer votre demande de prêt qui nécessitait un nantissement. Si telle avait été leur intention, ce serait alors une pratique odieuse.
 

JSUM

Membre
Un PEL bloqué ca n'existe pas
Bonjour, c était un raccourcis pour le titre, il n'était pas bloqué j ai dit verrouillé il me semble. Dans le sens ou la banque ne faisait pas la cloture suite à ma demande express, écrite et en fournissant tous les éléments demandés (la preuve ils ont fini par le faire 10 jours plus tard ...). Ils ont joué la montre pour se positionner sur un dossier qu'ils avaient depuis plus de 3 semaines et qu'ils n'avaient clairement même pas regardé. Le conseiller ne le connaissait pas quand il m a appelé et le directeur d agence non plus. C est sur que leur approche est très 'humaine' on préfère rencontrer le client ... C est d'un sérieux a toute épreuve, on n'étudie pas un dossier on le met sous le coude on 'oblige' le client a venir par un moyen ... et au final on se ramasse. Je n ose imaginer ce qui se passe avec les clients habituels vu la localisation de l agence . . .

Le fait que l'on vous ait "conseillé" de garder le PEL
On ne m a rien conseillé du tout, (relire mon post), et ce qui se rapportait au PEL c était le taux d emprunt pas d intérêt.
Je confirme que je suis dans les 18% et donc le PFL bientot de 19,1 donc aucun intérêt pour moi qui ai besoin de rassembler mes fonds pas pour le moment de les rémunérer. En outre je n ai rien demandé si ce n est a récupérer mon argent chose qui semble compliquée il faut croire ... Même comme cela il leur à fallu 9 jours pour se manifester eux même.

en l'état même si il était échu n'etait pas forcément un mauvais conseil car en terme de rendement il restait intéressant, aujourd'hui c'est moins le cas avec la remontée des taux des livrets.
Bingo et une fois de plus ce n était pas un conseil de leur part. J ai du mal disserter sur l exposé du pb pour que vous vous axiez sur le rendement du PEL au lieu des droits à prêt c est ca qui a été mis en avant 'en désespoir de cause', le conseiller n a pas procéder a la cloture car il voulait regarder les droits à prêt de mon PEL ? Je ne suis pas banquier mais je sais qu'avec un rendement initial de 6% le PEL donne un droit à prêt à 6,XX % sur un maximum de 15 ans. Ce n est pas mon métier en 2" sur le net je trouve 6,32% sur 15 ans. C est sur que c est rentable un tel taux ...

A première vue concernant votre demande de prêt, soit il ont eu l'info trop tard pour réagir,
Info eu le 08/08 j ai vu sur le bureau du directeur l enveloppe et la date de réception. Ca fait long comme temps de réaction et je sais que le courtier les relancait fréquemment mais pas le temps à priori ... Pourquoi pas je n attendais pas après eux mais dans ce cas trop tard ...

soit il étaient persuadés que vous le feriez avec eux sans chercher à négocier, ou alors il ne pensait pas que vous trouveriez un financeur.
Ou tout simplement ils se sont décidés à faire semblant de se bouger quand 78 000 Euros ont tenté de s évader de leur établissement ... Il n'y avait aucune raison pour que je fasse le prêt avec eux puisque j en avais déjà un ailleurs (tableau d amortissement dans le dossier) que j avais 3 banques autres qu'eux avec des comptes alors que chez eu seul le PEL était présent, donc hormis se battre pour faire une bonne offre à la base ils étaient outsider. Le seul bon sens que je leur reconnais c est que le directeur ai eu le 'courage' de me recevoir alors que je n avais rien demandé au guichet. Il a voulu la jouer comme si de rien n'était ... Dommage qu'il y ai tant de turn over dans les agences ... Les gens changent mais les clients beaucoup moins.

Ils ont essayé de rattraper le coup, mais j'ose espérer que le retard sur la cloture du PEL n'était pas volontaire dans le but de faire échouer votre demande de prêt qui nécessitait un nantissement. Si telle avait été leur intention, ce serait alors une pratique odieuse.

Il est clair net et précis que le retard est très volontaire, le conseiller l a avoué lui même.
Comme vous le dites plus haut il faut 10" pour fermer un PEL. Il aura fallut 10 jours, x coups de téléphone de ma part et au final qu'un conseiller se jette à l eau pour que j ai gain de cause, je pense que 5' après le coup de tel le PEL était clos et le virement effectué en tout cas la date de valeur de l opération est celle de ce jour la.
La méthode ne fait pas de doute, le nantissement n était pas une info dont ils avait la dispo, donc consciemment ils ne savaient pas ce que je comptais faire de cette somme et d ailleurs ca ne les regardait pas il me semble. La seule chose qu'ils savaient c est que 1/ je demandais la fermeture du PEL et 2/ ils avaient un dossier depuis debut Aout pour un pret concernant une résidence principale.

Pour ce qui est de la pratique ai je un moyen comme je le suggérai de faire qqchose contre eux pour ce délai plus que déraisonnable pour une raison plus que mauvaise commercialement parlant et oserai je dire éthiquement parlant ?

Tout ce qu'ils ont gagné à mon niveau, c est de me perdre définitivement (même si on ne peut jurer de rien). En tout cas je n ai plus un sous chez eux.
D engendrer des agios et frais de forcage dans l autre banque, une perte de temps et d énergie pour en premier lieu ma voiture, ma personne, et au final un peu eux aussi.

Merci par avance
 
Dernière modification:
Haut