MGI Coutier - FR0000053027 MGIC

Le Verrier

Contributeur régulier
+ 34 % depuis le début de l'année, + 90 % depuis un an, + 1 000 % depuis cinq ans... c'est également la première ligne du fonds Indépendance et Expansion (pondération de 7 %) et elle figure aussi dans les dix premières lignes des fonds ID France Smidcaps (pondération de 2,3 %) et Portzamparc PME (pondération de 2,4 %).

Pensez-vous qu'elle a encore du potentiel ?

Je n'en ai pas à ce jour mais je m'interroge pour prendre le train en marche.
 

Le Verrier

Contributeur régulier
Pour revenir au sujet et donc à MGI Coutier, j'ai initié une petite ligne cet après-midi. Mon PRU est de 37,78 €.
 

Manu215

Contributeur régulier
Décidément....:cool:

C'est une action que j'avais repérée depuis que je m'intéresse à la bourse, et que je compte bien prendre dans mon "vrai" PEA.
Je l'ai pour l'instant dans mon PEA virtuel, et la performance est remarquable en effet (+82% depuis fin septembre 2016). A l'inverse de Air Liquide dont on a parlé il y a peu, ce n'est pas une valeur très stable donc difficile de la gérer comme une valeur "en bon père de famille".
Je n'ai pas les connaissances de certains d'entre vous, mais l'analyse graphique me fait supposer qu'on peut y entrer en ce moment (petite stabilisation depuis quelques jours), car elle évolue sur des cycles assez courts, et il est possible qu'on entre dans un nouveau cycle haussier.
 

Doolittle

Contributeur régulier
Pensez-vous qu'elle a encore du potentiel ?

Je n'en ai pas à ce jour mais je m'interroge pour prendre le train en marche.

Ça dépend pourquoi elle monte.
Si c'est parce que les marchés montent, ou que le secteur est à la mode, méfiance.
Si c'est parce que les carnets de commande sont pleins, le bilan est sain et la boite crache des résultats croissants : acheter les yeux fermés.
 

Le Verrier

Contributeur régulier
J'ai (déjà) revendu aujourd'hui à 38,47 € (plus-value de 1,83 % nette de frais de courtage sachant par ailleurs qu'il n'y a pas de TTF sur ce titre). Je n'ai pas vraiment de doute sur la qualité de la société mais là, ça monte trop vite. J'y reviendrai peut-être s'il y a une bonne consolidation.

D'une manière plus générale, entre cette revente et les dividendes qui tombent en ce moment, je cherche à me refaire un bon matelas de liquidités. Les marchés actions ne vont pas monter indéfiniment, il vaudra mieux avoir un bon stock de munitions pour sortir l'artillerie lourde au moment où la bulle qui commence à se former va éclater.
 

Manu215

Contributeur régulier
J'ai (déjà) revendu aujourd'hui à 38,47 € (plus-value de 1,83 % nette de frais de courtage sachant par ailleurs qu'il n'y a pas de TTF sur ce titre). Je n'ai pas vraiment de doute sur la qualité de la société mais là, ça monte trop vite. J'y reviendrai peut-être s'il y a une bonne consolidation.
Ca monte très vite : en effet, et ça descend aussi très vite! C'est un titre volatile pour lequel il faut avoir de la patience, surtout dans le contexte actuel où il y a de bonnes chances que sur les 6 prochains mois, il y ait une très bonne valorisation (sauf catastrophe imprévisible, mais c'est valable pour n'importe quelle action).
Encore une fois je ne suis pas un hyper spécialiste, mais je ne crois pas avoir vu de phase de consolidation très nette depuis que je m'y intéresse. Il y en a eu sans doute, mais je trouve qu'elle est difficile à repérer, et quand j'y arrive c'est toujours a posteriori.

D'une manière plus générale, entre cette revente et les dividendes qui tombent en ce moment, je cherche à me refaire un bon matelas de liquidités. Les marchés actions ne vont pas monter indéfiniment, il vaudra mieux avoir un bon stock de munitions pour sortir l'artillerie lourde au moment où la bulle qui commence à se former va éclater.
C'est très sage et raisonnable, je souscris complètement.
Cela dit, les "gros" investisseurs sont à peu près tous d'accord pour dire que l'Europe, et surtout le France, a un énorme retard sur la revalorisation des marchés depuis la crise de 2008. Il y aurait donc, avec la croissance qui semble redémarrer, un potentiel intéressant à venir, et bien plus sur les grandes capitalisations que sur les petites.
Si j'en crois ces arguments, la bulle n'est pas pour tout de suite.
Mais bon... personne n'a de boule de cristal...;)
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je reprends partiellement ce que j'ai écrit hier soir dans le sujet de discussion sur Alten.
Dans un monde normal… L'économie devrait se dérouler ainsi :
Nous sommes actuellement en phase de reprise (taux d'intérêts bas et reprise de l'inflation) : les secteurs cycliques comme la banque, les loisirs, l'automobile ou encore les hautes technologies en profitent.
La digitalisation des entreprises, gigantesque chantier, fait partie des hautes technologies et est portée par le cycle actuel.
Quant aux équipementiers, ils sont aussi portés par ce cycle, de par l'automobile, et par la haute technologie qui s'invite à bord des voitures.

Les équipementiers ont un bel avenir... Ce sera la prochaine rotation sectorielle qui devrait mettre fin à l'intérêt pour ce secteur..
Nous serons alors dans la phase d'expansion caractérisée par une inflation plus forte et la hausse des taux d'intérêt. La bourse montant depuis un moment, les secteurs qui en auront profité seront les 1ers sanctionnés parce que leur avenir deviendra plus sombre, notamment les biens de consommation cycliques, au premier rang desquels figurent l'automobile et nos équipementiers.
Mais nous n'en sommes pas là..
Et je ne suis pas non plus une référence en matière de bourse. Je donne juste ma manière d'aborder la bourse.

Graphiquement :
MGI Coutier
était dans un 1er canal haussier de faible pente depuis fin 2014. Le cours est sorti par le haut mi 2016 et depuis évolue dans un nouveau canal haussier plus pentu.... Duquel il vient aussi de s'extraire par le haut juste après le second tour de la présidentielle. C'est une belle configuration haussière.. A confirmer.
Graphique ici
 

Doolittle

Contributeur régulier
D'une manière plus générale, entre cette revente et les dividendes qui tombent en ce moment, je cherche à me refaire un bon matelas de liquidités. Les marchés actions ne vont pas monter indéfiniment, il vaudra mieux avoir un bon stock de munitions pour sortir l'artillerie lourde au moment où la bulle qui commence à se former va éclater.

C'est ce que j'ai commencé à faire depuis 1 mois.
J'ai allégé quelques positions et j'attends pour réinvestir les dividendes qui tombent en ce moment.
 
Haut