Manquement du Crédit Agricole : Assurance Vie

rémois

Contributeur régulier
C'est tout à fait faisable, mais ce n'est pas optimisé.
Un AV en ligne sans frais est évidemment préférable, mais ça n'a pas été le cas ici.

On ne parlait pas momentanément, avec Lopali, de ce cas particulier.
Mais de l'affirmation générale: "AV et court terme... pas adapté"
... et on précisait bien: AV sans frais d'entrée (ou gros frais d'entrée).
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Mais le rôle du conseiller est de suggérer : à eux de savoir s'ils se font suffisamment confiance pour cela. Le conseiller doit juste avertir que c'est possible, en mettant bien en garde qu'une éventuelle séparation peut être difficile et peut donc engendrer des problèmes...

leur conseiller ca eut été une faute ......mettre une somme aussi importante sur le compte d'une personne avec laquelle on n'est pas marié s'appelle un don ...avec les conséquences fiscales qui en découlent .( taxation à 60% lorsqu'il s'agit d'une donation entre personnes non parentes )
 
Dernière modification:
M

Membre33312

Mais le rôle du conseiller est de suggérer : à eux de savoir s'ils se font suffisamment confiance pour cela.
Non ! En aucun cas.

Le conseiller doit juste avertir que c'est possible, en mettant bien en garde qu'une éventuelle séparation peut être difficile et peut donc engendrer des problèmes.
Tu parles ici d'une donation.
Pire, d'une donation entre personnes sans relation officielle => super taxation.

Et pour d'éventuels lecteurs se posant la question: C'est pareil avec le livret A des enfants: l'argent qui s'y trouve appartient aux enfants et constituent une donation. Les parents n'ont pas le droit de récupérer ces sommes pour leur usage.

Ces conseils sont à ne surtout pas suivre, et si possible, à ne surtout pas donner.
 

Manu215

Contributeur régulier
Oui, bon d'accord... Nous sommes sur un forum sérieux et mon "conseil" n'est pas le meilleur qui soit.
Mais ce n'est pas la peine de mettre en gras, 2 PassaG, pour bien appuyer ma solution malhonnête, c'est bon, j'ai compris.

Le point que je voulais souligner, et que je maintiens, c'est que la conseillère ne lui pas proposé la meilleure option qu'elle avait à sa disposition.
Avec un seul livret A, un seul LDD, un seul LEP (a priori il y a droit au vu de ses revenus précisés plus haut), et le reste sur son compte courant qui ne lui rapporte rien, ce montage lui aurait rapporté plus de 750€ sur 2 années pleines sans aucun impôt ni PS à débourser et avec une liquidité imbattable.

Et non pas 200€ en moins.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je suis entièrement de l'avis de Manu.
S'agissant d'une durée courte, l'idée de l'AV n'a de sens qu'en plaçant tout sur le seul fonds euros.
Dans ces conditions, les frais de versements auraient-ils été de "seulement" 0,8% ?
J'ai fait le calcul des intérêts LA + LDD + LEP + CEL, soit 57200€ placés et sachant que les taux ont changé au 1er août 2015.
J'obtiens 942€ d'intérêts net de fiscalité.
C'est beaucoup mieux que -200€ dans le cas exposé ici.
En plaçant les 90 000€ sur le fonds euros avec 0,8% de frais et 1,8% puis 1,2% de rendement, on obtient 91975€ après les 2 ans, dont 1975€ à intégrer dans les revenus, ce qui devrait faire autour de 91700€ net.

C'est mieux, mais de peu, et dans le 1er cas, il reste quand même 32800€ que l'on n'est peut-être pas obligé de laisser dormir sur le compte en banque.
 
M

Membre33312

Mais ce n'est pas la peine de mettre en gras, 2 PassaG, pour bien appuyer ma solution malhonnête, c'est bon, j'ai compris.
Le gras ne s'adresse pas tant à vous qu'aux lecteurs.
Et si c'est si important de le signaler, ce n'est pas tant par crainte d'une malhonnêteté (pas bien grave ici) que du danger qu'il fait porter sur la personne qui place son argent.

Le point que je voulais souligner, et que je maintiens, c'est que la conseillère ne lui pas proposé la meilleure option qu'elle avait à sa disposition.
J'ai dit que le conseil était correct, pas "parfait" ni "meilleur".
Que ce conseil n'était donc pas un "manquement".
 

Manu215

Contributeur régulier
J'ai dit que le conseil était correct, pas "parfait" ni "meilleur".
Que ce conseil n'était donc pas un "manquement".

Non, le conseil a été malhonnête, je suis désolé.

J’ai rencontré sa conseillère à l’agence et tenté d’obtenir des explications quant à la pertinence de ce placement.
Elle n’a pas été en mesure de m’en donner les raisons, et s’est contentée de dire qu’il aurait fallu conserver son assurance vie plus longtemps pour espérer rentrer dans ses frais (sic).
Elle savait pourtant pertinemment que ce n’était en aucun cas le but de mon compagnon
.

Elle lui a fourgué cette AV qui était sûrement plus intéressant pour elle que pour le compagnon d'Astruc. Ca me paraît plus qu'évident.
 

Astruc

Membre
Juste une petite remarque si je puis me permettre...
Ce n’est pas une perte de 200 €, mais de 720 €.
Il a placé 90 000 € sur cette assurance vie, et actuellement elle est à 89 280 €.

La durée est bien de 2 ans mois pour mois (et pas de 3 ou 4 ans).
Et comme je l'ai expliqué, Membre33312, lors de l'ouverture la durée aurait dû être de moins de 2 ans. Ce qui avait été dit à la conseillère.
Elle a été de 2 ans parce que notre projet a été retardé de plusieurs mois, cela aurait donc dû être une durée plus courte (... et pas l'inverse ! J'ai dû mal m'exprimer plus haut pour que vous compreniez ça. Désolée)

Donc si effectivement il avait eu besoin de racheter l'intégralité de son assurance vie (impossible d'en conserver une partie) au bout d'un an et des poussières comme initialement prévu, cela aurait été encore pire pour lui que ces 2 ans ! Mais pourtant vivement conseillé par sa conseillère :mad:
Donc bon... c'est clair qu'il y a eu manquement de sa part. Je n'ai aucun doute là-dessus.
Et confiance aveugle de la part de mon compagnon, je vous l'accorde.

D'autant que j'ai découvert des choses plus qu'étranges dans ce contrat, rapport au formulaire MIFID et "le type de risque maximal" (merci du conseil à ce sujet Membre33312, cela va m'être utile dans ma démarche de demande de réparation).

Sympa et très instructif d'échanger avec vous ici :)
Bonne nuit à tous !
 

Manu215

Contributeur régulier
Juste une petite remarque si je puis me permettre...
Ce n’est pas une perte de 200 €, mais de 720 €.
Il a placé 90 000 € sur cette assurance vie, et actuellement elle est à 89 280 €.

La durée est bien de 2 ans mois pour mois (et pas de 3 ou 4 ans).
Et comme je l'ai expliqué, Membre33312, lors de l'ouverture la durée aurait dû être de moins de 2 ans. Ce qui avait été dit à la conseillère.
Elle a été de 2 ans parce que notre projet a été retardé de plusieurs mois, cela aurait donc dû être une durée plus courte (... et pas l'inverse ! J'ai dû mal m'exprimer plus haut pour que vous compreniez ça. Désolée)

Donc si effectivement il avait eu besoin de racheter l'intégralité de son assurance vie (impossible d'en conserver une partie) au bout d'un an et des poussières comme initialement prévu, cela aurait été encore pire pour lui que ces 2 ans ! Mais pourtant vivement conseillé par sa conseillère :mad:
Donc bon... c'est clair qu'il y a eu manquement de sa part. Je n'ai aucun doute là-dessus.
Et confiance aveugle de la part de mon compagnon, je vous l'accorde.

D'autant que j'ai découvert des choses plus qu'étranges dans ce contrat, rapport au formulaire MIFID et "le type de risque maximal" (merci du conseil à ce sujet Membre33312, cela va m'être utile dans ma démarche de demande de réparation).

Sympa et très instructif d'échanger avec vous ici :)
Bonne nuit à tous !

Je le redis (mais maintenant c'est hélas trop tard), ce n'est pas un manquement, c'est pire que ça. Ou alors, la conseillère est incompétente : elle pense AV sans faire le lien avec le projet de votre compagnon.

Ce n'est plus du manquement quand on sait que l'AV sera fermée dans un délai de 2 ans maximum et que :
- lorsqu'on y met des SCPI, on sait bien que pour amortir les frais d'entrée spécifiques à ces supports il faut compter plus de 2 ans
- les frais d'entrée sur tous les supports devront aussi être amortis, même si clairement ils ont été revus à la baisse
- si on y met des UC, même avec une faible volatilité, on ne sait jamais ce qui peut se passer
- votre compagnon, malgré sa "naïveté" a bien du lui préciser qu'il ne voulait placer cet argent que pour en avoir une valorisation positive dans un délai de 2 ans maximum.

En revanche je rejoins l'ensemble des intervenants pour dire que le mieux aurait été qu'il ouvre une AV en ligne sans frais d'entrée avec que du fonds € (en 2015, il n'y avait pas les contraintes d'aujourd'hui).
Mais comme elle ne pouvait pas vous le proposer, elle aurait dû faire le montage que poam a suggéré.

Je ne sais plus qui disait sur ce forum, il n'y a pas si longtemps, que les conseillers bancaires ne sont pas des conseillers mais des vendeurs. Dans le cas présent, la caricature de cette remarque prend tout son sens.

Ce sont sans doute ces mêmes "conseillers" qui ont fait souscrire des PERP à tous leurs clients, même à ceux qui n'étaient pas imposables. Ce n'est pas du manquement, c'est de la malhonnêteté.
 
Dernière modification:
Haut