Manquement du Crédit Agricole : Assurance Vie

Astruc

Membre
Bonjour,

Je souhaite dénoncer une pratique qui me semble contraire au devoir de conseil d’un conseiller envers son client.

Mon compagnon est client du Crédit Agricole depuis de très longues années.
Début 2015, il a transféré ses comptes dans une autre agence suite à un changement de domicile.
Il avait demandé conseil à sa nouvelle conseillère afin de placer un montant de 90 000 € pour une courte durée (prévue initialement pour moins de 2 ans), le temps que nous trouvions un bien immobilier à acquérir.
Il avait bien précisé à sa conseillère ce point important, et le fait qu’il devait pouvoir disposer de cette somme dès qu’il en aurait besoin pour cette nouvelle acquisition.

Cette acquisition immobilière pouvait se présenter à n’importe quel moment durant ces 2 ans puisqu’on attendait que j’aie vendu ma maison pour en racheter une ensemble.

N’y entendant pas grand-chose en matière de placement (et moi non plus), il avait fait totalement confiance à sa conseillère.

Il gagne à peine plus que le SMIC et ce placement représente l’intégralité de ses économies.

Arrive aujourd’hui le moment où nous allons signer le compromis de vente de la maison que nous allons acheter en commun.
Et donc, le moment où il va avoir besoin de récupérer l’argent placé pour ce projet.

Sa conseillère lui avait fait souscrire une assurance vie FLORIANE "FORMULE PREMIUM" PREDICA avec des "fonds diversifiés" (selon ses termes).

D’après elle, ce placement correspondait parfaitement à sa situation, et serait largement rentable dès la 1ère année (elle avait été extrêmement enthousiaste sur la question).

Totalement confiant, mon compagnon avait signé tous les documents sans les lire…

Le résultat est catastrophique !!!

Sur les 90 000 € placés, il n’en récupère que 89 200 €.

Donc non seulement son placement ne lui a absolument rien rapporté durant ces 2 années, mais en plus il a perdu de l’argent et diminué son pouvoir d’achat !

Je ne comprends pas qu’une telle chose soit possible de la part d’une banque-assurance, et qu’une conseillère puisse aussi mal conseiller son client alors qu’elle connaît tout de ses projets et besoins.

J’ai rencontré sa conseillère à l’agence et tenté d’obtenir des explications quant à la pertinence de ce placement.
Elle n’a pas été en mesure de m’en donner les raisons, et s’est contentée de dire qu’il aurait fallu conserver son assurance vie plus longtemps pour espérer rentrer dans ses frais (sic).
Elle savait pourtant pertinemment que ce n’était en aucun cas le but de mon compagnon.

Outre la dénonciation de cette pratique, n’y a-t-il pas un recours pour obtenir au minimum une diminution des pertes ?

D'avance merci à vous.
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
c'est sur c'est très désagréable mais la perte n'est toutefois pas catastrophique ( 800€ ca ne fait que 0.88 %) . ca aurait pu etre pire .

sur un livret A il aurait gagné 675€ .

en effet donc le conseil n'était pas bon . il faudrait rencontrer le directeur d'agence pour lui exposer ce défaut de conseil et voir s'il peut faire un geste . il pourrait au moins vous rembourser les frais d'entrée
 
M

Membre33312

Le résultat est catastrophique !!!

Sur les 90 000 € placés, il n’en récupère que 89 200 €.
N'exagérons rien !

Cependant, si les faits sont conformes à ce que vous avez présenté, le conseiller est effectivement en tort.
Le problème est qu'il va être difficile de prouver que votre compagnon n'avait pas dit lors de l'entretien "Oui, mais j'aimerais avoir de meilleurs rendement que le fond euro"

Il faudrait voir le formulaire MIFID rempli pour avoir une idée plus claire de la situation.
 

rémois

Contributeur régulier
Bonjour Astruc,

"catastrophique"... tu exagères quand même.
Bien sûr, cette perte est dommage, mais peu élevée malgré tout. Et si le capital avait été placé sur des supports sécurisés, il y aurait eu dans le contexte actuel un petit gain (tout petit).
En tout, on peut estimer le manque à gagner peut-être à 2000 euros maximum... sur 90 000 euros, c'est un peu dommage (bis;)) mais pas dramatique.

Ce qui est un peu étonnant, c'est que la période de ces deux dernières années a été plutôt bonne pour les marchés boursiers, et donc en partie pour des fonds diversifiés... et qu'il y ait une baisse sur le contrat (les fonds ne devaient pas être très performants ).
Il est bien possible que ce sont les frais d'entrée ( importants) sur ce genre de contrat qui ont plombé dès le départ la perf à venir...
à moins que vous les ayiez négociés. Ou il aurait fallu le faire.

Et "signé tous les documents sans les lire":eek:... houla,, c'est toujours la première chose à ne pas faire, même si on a confiance etc...
 

Astruc

Membre
Ben à notre niveau, c'est effectivement "catastrophique". Désolée si pour vous ça semble disproportionné.

2000 €, c'est presque deux fois son salaire !

Quand on place de l'argent, on s'attend à ce que ça rapporte un peu d’intérêts, et pas que ça en perde et qu'on en ait moins à l'arrivée...
D'après sa conseillère, ce qui a "annulé" les profits ce sont les fonds diversifiés. Mais c'est elle qui a conseillé de faire ça !
Lui ne sait même pas ce que c'est, et moi je commence à le découvrir sur Internet sans toutefois y comprendre grand chose...

Effectivement, les frais d'entrée correspondent à peu près à ce qu'il a perdu au total (plus de 700 € de frais).

Je sais qu'il n'aurait pas dû signer sans lire, et il s'en mord les doigts aujourd'hui.
A l’époque, je ne m'en étais pas du tout mêlée, d’autant qu'il était revenu de sa banque en disant que sa conseillère avait fait ce qu'il fallait pour son placement, pensant avoir été bien conseillé.
Il n'a pas négocié les frais d'entrée, et n'avait même pas compris qu'il y en avait.

"Oui, mais j'aimerais avoir de meilleurs rendement que le fond euro"
Pas besoin de le connaitre beaucoup pour savoir qu'il n'aurait jamais pu dire ni penser une telle chose, totalement inconnue de lui.
Le fond euro, kézako ? Sa conseillère le sait bien.

Tout comme j'ignore ce qu'est le "formulaire MIFID"...

Interrogée sur la question (elle a vérifié sur son ordi ce qui avait été fait par sa consœur), une conseillère d'une autre agence du Crédit Agricole a admis que ce placement n'était pas adapté et n'aurait pas dû lui être proposé.
Elle a dit "malheureusement c'est trop tard".

Ce que je critique le plus (et ce qui me met en colère), c'est le devoir de conseil de l'agence.
C'est trop facile de plumer ceux qui n'y entendent rien en placements, finances, etc.
Je suppose qu'elle a touché sa prime et puis voilà. Tant pis pour le pigeon.

Il me semble qu'un PEL + un ou plusieurs livrets à faible rendement lui aurait rapporté des intérêts honnêtes pour cette somme sur cette courte durée.
C'est ce que ma banque a fait pour moi (pas le Crédit Agricole) et je ne suis pas mécontente du résultat.

Bonne soirée et merci de vos interventions :)
 
Dernière modification:
M

Membre33312

Quand on place de l'argent, on s'attend à ce que ça rapporte un peu d’intérêts, et pas que ça en perde et qu'on en ait moins à l'arrivée...
Quand on place de l'argent, on s'intéresse à ce qu'on fait.

Il a perdu 800€. C'est le prix de la leçon qu'il a reçue.
C'est une leçon primordiale, et qui coute parfois BEAUCOUP plus cher.
S'il n'oublie jamais cette leçon, il sera gagnant au final.

Elle a dit "malheureusement c'est trop tard".
Non.
Ils semblent manifestement en faute. Si vous arrivez à le prouver, il n'est pas trop tard.
Comme je vous l'ai dit: intéressez vous au formulaire MIFID qui doit définir le type de risque maximal que votre conjoint était capable de prendre.
Si ce risque est inférieur au risque du produit pris, alors il vous suffira de leur mettre un peut de pression pour récupérer, pas exemple, les frais de versement.
(vérifiez quand même qu'il n'a pas signé le papier "je comprend et j'autorise à dépasser l'évaluation MIFID"...)

Il me semble qu'un PEL + un ou plusieurs livrets à faible rendement lui aurait rapporté des intérêts honnêtes pour cette somme sur cette courte durée.
On n'ouvre pas un PEL pour 1 ou 2 ans.
"Attention : si je ferme mon PEL au cours des deux premières années, je subis une pénalité : les intérêts générés par le PEL sont recalculés au taux du CEL: 0.5%"
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Franchement pas malin vos commentaires, parfois acerbes, au sujet des déboires d'Astruc!!
Tout un chacun n'est pas censé avoir la culture financière que certains ont ici.
Au lieu de critiquer, expliquez donc les bonnes pratiques en matière de placements.
La 1ère étant de ne jamais s'en remettre à sa banque qui n'a pas les mêmes intérêts, notamment financiers, que son client.
Astruc : c'est assez simple, votre placement a perdu de sa valeur tout simplement parce que ce contrat supporte pas moins de 4% de frais de versements.
Le support en euro, je suppose que la somme est placée sur lui, n'étant pas un champion de la performance (1,2% en 2016), récupérer ces seuls frais de versement devient un petit marathon….
Sur une telle somme, j'imagine assez bien que la conseillère qui a placé le produit a dû y gagner quelque-chose lors de son entretien professionnel avec sa hiérarchie!
 
M

Membre33312

Tout un chacun n'est pas censé avoir la culture financière que certains ont ici.
Et tu crois que notre culture financière est tombée du ciel ?

Au lieu de critiquer, expliquez donc les bonnes pratiques en matière de placements.
La 1ère étant de ne jamais s'en remettre à sa banque qui n'a pas les mêmes intérêts, notamment financiers, que son client.
Désolé, mais en matière de conseil, je trouve que c'en est un particulièrement dangereux.

Une banque, même traditionnelle peut être très correcte, du moment qu'on ne se ramène pas les mains dans les poches, prêt à signer n'importe quoi n'importe comment.
Se méfier viscéralement des banques, c'est le meilleurs moyens d'aller se ruiner dans des parchemins, des diamants ou du vin. Un "conseiller" bancaire reste un intervenant intéressant pour peu qu'on parle d'égal à égal avec lui (ce n'est pas si dur qu'on peut croire), mais si vous arrivez avec un collier autour du coup et une laisse... vous irez où il le décidera.

Astruc : c'est assez simple, votre placement a perdu de sa valeur tout simplement parce que ce contrat supporte pas moins de 4% de frais de versements.
Astruc a dit: "les frais d'entrée correspondent à peu près à ce qu'il a perdu au total (plus de 700 € de frais)"
On est donc TRES loin des 4%, signe que la banque aurait fait un effort notable.

Franchement pas malin vos commentaires, parfois acerbes, au sujet des déboires d'Astruc!!
Une perte minime, qui aurait facilement pu être 10x supérieure. Il n'y a vraiment pas de quoi en faire trop.
Il faut au contraire secouer l'investisseur pour lui faire prendre conscience du problème et de la chance qu'il/elle a eu de ne perdre que 800€.

Si la somme avait été supérieure avec des frais d'entrée délirants et un placement majoritairement en action pour une personne n'y connaissant rien, j'aurais été plus prévenant envers la victime. Ici, il n'y a pas réellement de victime: comme je l'ai dit, c'est une leçon que tout le monde doit apprendre un jour où l'autre.
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Bonjour,

Astruc : c'est assez simple, votre placement a perdu de sa valeur tout simplement parce que ce contrat supporte pas moins de 4% de frais de versements.
Le support en euro, je suppose que la somme est placée sur lui, n'étant pas un champion de la performance (1,2% en 2016), récupérer ces seuls frais de versement devient un petit marathon….
Sur une telle somme, j'imagine assez bien que la conseillère qui a placé le produit a dû y gagner quelque-chose lors de son entretien professionnel avec sa hiérarchie!

(y) Tout est dit...

Cdlt.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Merci Lopali!

On est donc TRES loin des 4%, signe que la banque aurait fait un effort notable.
Peut-être a-t-elle fait un effort, c'est Astruc qui peut le dire en consultant les comptes de son AV.
Dans ces conditions, pourquoi cette baisse ?
Je vois assez mal la conseillère placer d'autorité une telle somme sur des UC.
Je suppose qu'elle lui a tout fait mettre sur le fonds euros.
Si on prend bêtement les chiffres disponibles sur internet pour ce contrat :
4% sur les versements, perf du fonds euros 1,8 en 2015 et 1,2 en 2016
Et qu'on les applique à la somme versée, je trouve 89010€ après 2 ans de placement.
Je ne suis pas loin du compte et donc le calcul bête n'est pas déconnant.

Maintenant, s'agissant d'une AV de 2 ans... Quid de la fiscalité?
Et la somme obtenue? Est-elle brute ou nette de toute ponction ?
Là, je ne sais pas (les spécialistes des av le diront) puisque la somme récupérée est inférieure à la somme placée!
 
Haut