Loi malraux

Spitfire7502

Nouveau membre
Bonjour,
je suis assez novice en la matière donc soyez indulgent ;) merci

je suis prof lib de santé, ma femme aussi ( 32 ans ) et avons 2 enfants en bas âges (2et 3 ans )
Nous avons acheté notre RP et notre cabinet pro en région bordelaise CUB

Cette année, nous sommes plus particulièrement exposés à l’impôt > 25k comparativement aux autres années ( entre 10 et 15k )
Un CGPI m a proposé du malraux mais étant novice j aurais souhaité avoir des infos sur ce à quoi il faut faire attention, si il y a un intérêt ou non à monter une société familiale ou je ne sais quoi afin d optimiser à plus long terme.
Un autre CGPI m’a également parlé des monuments historiques.
J aimerais réaliser l’opération pour de fiscaliser sur l année 21 donc la fin décembre arrivera à grand pas avec ce type de projet !!!

merci d avance pour vos réponses ou vos questions :)
bonne soirée
 

Spitfire7502

Nouveau membre
Bonjour,

A mon avis,il faut viser à faire un bon investissement, qui par ailleurs fera des économies d'impôts;
Hello,

le problème étant que je serais limité à 10k de réduction ( si je ne trompe pas ) pour GFF ou PER etc
et vu mon âge je me dis que c est le bon moment pour bénéficier du levier par crédit non ?
 

moietmoi

Top contributeur
avons 2 enfants en bas âges (2et 3 ans )
les dépenses, vont donc augmenter pendant 15/20 ans.... il faut donc garder du pouvoir...

Dans les programmes avec travaux du style Malraux ou MH( il n'y a quasimment plus de MH disponibles) il y a 2 type de propositions;
les contrats d'achat en VIR vente d'immeuble à rénover ( le contrat signé chez notaire comprend les travaux , dont le montant est garanti , ainsi que le délai d'éxécution,) et les contrats de vente en l'état+ travaux en dehors de l'acte notarié;

Dans le 2 ème il faut un avocat qui écrit un pacte de garantie, au cas ou les montants et durée des travaux dépassent les prix et délais;(assez courant sur ce genre de programme, ce sont des dépassements qui ne sont pas du fait du faiseur de produits- (découverte de vestiges,l'architecte des bâtiments de France a une exigence de couleur de peinture quasi impossible à trouver...)
Dans les 2, mh ou malraux, il y a une asl ou aful (syndic libre, constitué entre les propriétaires) il est recommandé de voir comment le président en sera désigné, et de pas signer comme le demandent trop souvent les cgp tous les documents sans lire...
la différence entre les 2, le mh est plutôt pour des personne qui ont déjà des revenus fonciers, cependant l'effet de défiscalisation, est fort si tu es dans la tranche à 41%, vu que l'on agit sur le revenu imposable; alors que le Malraux est une réduction d'impots, donc non sensible à la tmi;

Concernant le montage lui-même, sarl , ou autre, normalement le faiseur de produit propose un avocat fiscaliste pour étudier ta situation personnelle, et te proposer le meilleur montage ;Certains de ces avocats, participent activement dans les arrières ou avants cabinets ministériels en lobbying pour aider ce type de programmes, et ils en connaissent toute les ficelles
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Un CGPI m a proposé du malraux mais étant novice j aurais souhaité avoir des infos sur ce à quoi il faut faire attention,
il existe des SCPI Malraux . tu ne t'occupes de rien juste de la financer
J aimerais réaliser l’opération pour de fiscaliser sur l année 21 donc la fin décembre arrivera à grand pas avec ce type de projet !!!
sinon pour défiscaliser hors plafond des niches fiscales il existe aussi le Girardin industriel.
 

felis

Contributeur régulier
Bonjour
L'avantage du Malraux c'est qu'en achetant 80 000 euros de foncier en faisant 100 000 euros de travaux on défiscalise pas loin de 100 000 euros,en général sur trois ans.
Si on revend à 130 000 euros dans 15 ans, il y aura grosso modo 50 000 euros de plus value alors qu'en fait vous ferez 70 000 euros de moins-value, il faut le savoir.

Par ailleurs, vous risquez d'achetez le m2 travaux inclus cher, voire beaucoup beaucoup plus cher que le m2 neuf dans la même zone et comme les programmes sont rares et les candidats nombreux, la marge de négo est nulle.

Attention à vérifier que les m2 prévu sont réels une fois que les travaux seront faits, on en perd parfois en route, et attention encore à vérifier que les supputations concernant les futurs loyers sont tenables, et qu'il y a bien un vrai marché.
 
Haut