Monabanq

Loi Hamon et hausse des taux ?

Arnaud936

Nouveau membre
Bonjour tout le monde,

ma femme et moi pensons à acheter bientôt et pensions nous plonger dans les recherches de biens immobiliers dès la mise en place de la Loi Hamon ! On s'était dit qu'il vaudrait mieux attendre quelques mois supplémentaires et pouvoir changer d'assurance emprunteur si on resentait le besoin !

Le hic, nous n'avions pas penser à tout ce que les banques pourraient faire pour nous empêcher de changer d'assurance, du coup on se demandait vraiment si la Loi Hamon avait un réel effet positif sur le consommateur ??

Je m'explique :

- Les banques ajoutent sans cesse des nouvelles clauses dans le contrat d'assurance emprunteur, par exemple des garanties pour les maladies du travail touchant les problèmes de dos, j'avais lu ca sur un site. La question : est-ce que les assurances emprunteurs proposent aussi ce genre de garanties ? Sinon il est évident que les banques prendront ce type de garantie et la déclareront comme non existante dans le nouveau contrat d'assurance emprunteur qui sera alors nul ... et c'est reparti pour des recherches.

- D'un autre côté, les banques vont très certainement rehausser les taux de crédit si elles perdent des parts de marché sur l'assurance emprunteur non ? Elles avaient 85% des parts d'après Capital.fr ... Si tout le monde va voir une délégation d'assurance, les banques devraient alors simplement décalé les pourcentages perdus vers le crédit immobilier, et dans tous les cas, nous les consommateurs, on se ferait alors avoir vu qu'il n'y aurait pas de différence ou alors une hausse du coût du crédit, non ?

Voila, si quelqu'un à quelques éclaircissements, quelques hypothèses sur la tournure que pourrait prendre la Loi Hamon, ce serait bien sympa de les partager car je suis un peu sceptique pour le moment !

Arnaud
 
Dernière modification par un modérateur:

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
- Les banques ajoutent sans cesse des nouvelles clauses dans le contrat d'assurance emprunteur, par exemple des garanties pour les maladies du travail touchant les problèmes de dos,

Généralement ces problèmes (et autres telle dépression) sont exclus par les assureurs.

- D'un autre côté, les banques vont très certainement rehausser les taux de crédit si elles perdent des parts de marché sur l'assurance emprunteur non ? Elles avaient 85% des parts d'après Capital.fr ... Si tout le monde va voir une délégation d'assurance, les banques devraient alors simplement décalé les pourcentages perdus vers le crédit immobilier, et dans tous les cas, nous les consommateurs, on se ferait alors avoir vu qu'il n'y aurait pas de différence ou alors une hausse du coût du crédit, non ?

C'est effectivement un chose possible et qui a déjà été évoquée à quelques reprises su ce forum.

Cdt
 
Haut