les riches ?

quand est on riche ?

  • on ne va pas se comparer aux USA tout de meme

    Votes: 0 0,0%

  • Total de votants
    47
  • Sondage fermé .

D1791

Nouveau membre
"Etre riche, c'est vivre des intérêts de ses intérêts". Je crois que c'est de Nadine de Rotschild.
Il ne faut pas prendre cette expression au sens littéral.
Etre riche, c'est pouvoir vivre comme l'on veut, en dépensant en gros comme l'on veut, sans s'appauvrir parce que les revenus sont tels que peu importe les dépenses, le patrimoine continue à grossir.

Il ne m'est pas possible de voter pour le sondage parce que cette notion n'y est pas.
Quelqu'un qui doit travailler pour vivre n'est pas riche.
Le patrimoine nécessaire pour être riche va dépendre du train de vie.
Celui qui a un patrimoine de 5M€ qui rapporterait annuellement 3% net est riche si son train de vie, sans devoir compter, lui permet de dépenser moins de 150k€.
Mais s'il aime les belles propriétés, les belles voitures, l'art... il n'est pas riche parce qu'il risque bien de dépenser plus que ses rentrées. Il a 5M€ qui rapportent 10% net ? Idem, si son train de vie est supérieur à 500k€, il n'est pas riche.

La vraie richesse, pour moi, c'est forcément un patrimoine, mais un patrimoine qui rapporte plus que le train de vie que l'on souhaite mener sans compter. (OK, l'achat du jet, on peut l'amortir sur plusieurs années dans mon raisonnement...).
On est riche lorsque le travail n'est plus une obligation, mais un choix de vie.
Un retraité qui peut dépenser sans (vraiment) compter est riche aussi.
Un occidental exilé dans un pays pauvre qui ne doit plus compter vu le niveau de vie local est riche aussi.

Sinon pour tous les autres, il y a la richesse culturelle, la richesse de la santé, la richesse des amis... mais ce n'était pas le sujet du sondage.
 

agra07

Contributeur régulier
"Etre riche, c'est vivre des intérêts de ses intérêts". Je crois que c'est de Nadine de Rotschild.
Il ne faut pas prendre cette expression au sens littéral.
Etre riche, c'est pouvoir vivre comme l'on veut, en dépensant en gros comme l'on veut, sans s'appauvrir parce que les revenus sont tels que peu importe les dépenses, le patrimoine continue à grossir.

Il ne m'est pas possible de voter pour le sondage parce que cette notion n'y est pas.
Quelqu'un qui doit travailler pour vivre n'est pas riche.
Le patrimoine nécessaire pour être riche va dépendre du train de vie.
Celui qui a un patrimoine de 5M€ qui rapporterait annuellement 3% net est riche si son train de vie, sans devoir compter, lui permet de dépenser moins de 150k€.
Mais s'il aime les belles propriétés, les belles voitures, l'art... il n'est pas riche parce qu'il risque bien de dépenser plus que ses rentrées. Il a 5M€ qui rapportent 10% net ? Idem, si son train de vie est supérieur à 500k€, il n'est pas riche.

La vraie richesse, pour moi, c'est forcément un patrimoine, mais un patrimoine qui rapporte plus que le train de vie que l'on souhaite mener sans compter. (OK, l'achat du jet, on peut l'amortir sur plusieurs années dans mon raisonnement...).
On est riche lorsque le travail n'est plus une obligation, mais un choix de vie.
Un retraité qui peut dépenser sans (vraiment) compter est riche aussi.
Un occidental exilé dans un pays pauvre qui ne doit plus compter vu le niveau de vie local est riche aussi.

Sinon pour tous les autres, il y a la richesse culturelle, la richesse de la santé, la richesse des amis... mais ce n'était pas le sujet du sondage.
Tout à fait d'accord.
Je connais d'ailleurs une personne qui vit de ses rentes (très riche famille d'un pays autre que la France) tout en menant une vie très simple pour elle-même (a titre d'exemple elle a pu offrir à chacun de ses trois enfants un appartement bien situé dans des capitales).
Elle n'a jamais "travaillé" au sens où on l'entend habituellement, pourtant la gestion de sa fortune l'occupe beaucoup et lui crée de nombreux soucis et de mon point de vue son sort n'est pas forcément enviable.
 
Haut