Les actions nordiques

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour à tous,

Après avoir ouvert un fil sur les actions d'outre-Rhin et d'outre Atlantique, il manquait un fil sur les actions des pays nordiques (Danemark, Finlande, Norvège, Suède). Souvent peu connus des actionnaires individuels, ces pays regorgent de belles sociétés cotées avec de très grandes perspectives de croissance.

On commence avec une PME danoise :

Chemometec A/S (DK0060055861)

PER 2019 58,7x
PER 2020 89,8x

Capitalisation 1,58 Mds d'€ (11,73 Mds DKK)
Leverage (Dette / EBITDA) 2020 : -1,03x
CA 2020 : 214,1 millions DKK (couronnes danoises)

Chemometec A/S est un un fournisseur de solutions de comptages de cellules aussi bien animales que végétales ainsi que de levures.

L'activité se répartit en 3 grands domaines : la fournitures d'instruments analytiques (gamme d‘instruments analytiques NucleoCounter), la distribution de consommables nécessaires aux comptages et une activité de partenariats en R&D.
La technologie de comptage est basée sur la microscopie de fluorescence couplée à l‘imagerie numérique.

Le CA de la société provient essentiellement de la vente des instruments (54% du CA) et des consommables (41% du CA). Au niveau géographique, le CA se répartit entre les Etats-Unis + Canada (52,3%), l'Europe (31%) et les autres pays (16,7%).

L'industrie agroalimentaire et l'industrie pharmaceutiques sont les principaux client de la société.

L'entreprise, fondée en 1997, a son siège social à Allerod (ville située au nord-ouest de Copenhague), emploie une centaine de personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 176 millions de couronnes danoises en 2019.

Chemometec A/S a présenté en septembre dernier ses chiffres 2019/2020 : le CA a augmenté en 2019/20 de 22%, passant de 175,5 à 214,1 millions de DKK (x3 au cours des 5 dernières années), l'EBITDA est en hausse de 43% (92,6 M DKK contre 64,9 l'année précédente).
En 2020/2021, la société prévoit un chiffre d'affaires de l'ordre de 240 à 250 millions de DKK et un bénéfice d'exploitation (EBITDA) de l'ordre de 100 à 105 millions de DKK.
L'entreprise prévient qu'elle sera négativement affectée par une nouvelle baisse du taux de change du dollar américain (le marché des États-Unis représente 49,5% du CA)

Graphique en UT Hebdo (source ZoneBourse) :
CHEMM 1 UT semaine.png
Au niveau du parcours boursier, le titre a décollé à partir de 2014 avant de faire une belle pause en 2016/2017 puis de reprendre un parcours haussier depuis 2018.

Note : ce message n'est pas un conseil d'investissement sur la société citée.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Les pays Nordiques... Une formidable pépinière de valeurs de croissance.

En voici une, et pas des moindres :
Evolution Gaming Group AB
> Suède > Nasdaq Stockholm > Evolution Gaming Group AB (SE0012673267)
PER 2021 58,5x
PER 2022 45,4x
Capitalisation 35 Mds€
Leverage (Dette / EBITDA) 2021 : -0,73x

Evolution Gaming Group AB, le leader de la virtualisation des casinos qui affiche un taux de croissance digne des meilleures valeurs du Nasdaq.


Evolution Gaming a été créée en 2006 (introduction en bourse en 2015), est basée à Stockholm, et opère depuis lors en tant que fournisseur BtoB de solutions "clé en main" pour les grands opérateurs de casinos.
Evolution Gaming propose un format de "casino en direct" avec des croupiers, ce qui implique une interaction et un effet complet de présence pour les utilisateurs finaux. La société propose plus de 35 jeux dont le baccarat, la roulette, le poker, etc..
La société fournit tous les aspects requis par un opérateur de jeux, du recrutement et de la formation des présentateurs de jeux et autres membres du personnel au streaming, à la production, à la supervision, au service client et au suivi. Ces jeux sont hébergés par Evolution sur les sites des clients (opérateurs iGaming).

Le jeu en ligne est en croissance importante (12% en moyenne ces dernières années), alors que le jeu réel en physique est en déclin.

E_Gaming_02_05_2021_2.gif

Au sein de jeu en ligne, c'est le casino en direct (historiquement l'objectif d'Evolution Gaming), qui connaît la croissance la plus rapide (32% de hausse moyenne ces dernières années).
Evolution Gaming a augmenté son CA de 50% en moyenne annuelle de 2016 à 2020.



E_Gaming_02_05_2021_1.gif



Les chiffres du premier trimestre 2021 (publiés le 27/04/2021) sont spectaculaires :
Les revenus d'exploitation ont augmenté de 105% à 235,8 M€ (115,1 M€ sur la même période de 2020)
L'EBITDA a augmenté de 150% à 160,1 M€ (64,1 M€ en 2020), correspondant à une marge de 67,9% (55,7% en 2020)
Le bénéfice par action avant dilution s'élève à 0,62 EUR (0,30).
Événements du premier trimestre 2021
-> Achèvement du projet de synergie lié à l'acquisition de NetEnt.
-> Après la fin de la période, Evolution a conclu un accord pour acquérir le développeur de machines à sous en ligne Big Time Gaming (BTG).


Les raisons du succès :

Contrairement à une table de casino terrestre où seules quelques personnes jouent à la fois, des milliers de joueurs du monde entier jouent en même temps sur une table de casino en ligne.
La majorité des revenus d'Evolution se compose de commissions (10% à 20% des gains bruts) et de frais fixes pour les tables dédiées, qui sont payés mensuellement par les opérateurs.

Réglementation croissante du marché. La réglementation du secteur est source de confiance.
Contrairement à de nombreuses autres industries, la réglementation attire davantage d'opérateurs et d'acteurs.

La connectivité, et la pénétration d'internet dans les foyers, jouent un rôle important :
L'Europe, avec une meilleure connectivité Internet et une meilleure réglementation des jeux, a toujours été le plus grand marché.
Live Casino nécessite une production vidéo de haute qualité et une capacité de streaming Internet.
Jusqu'à récemment, cette contrainte technologique a retardé sa croissance.


L'innovation au coeur des préoccupations d'Evolution Gaming :
Depuis 2012, Evolution Gaming a lancé 27 jeux. À partir de 2017, la société a commencé à présenter ses propres jeux (Dream Catcher en 2017, Monopoly Live en 2019, Crazy Times en 2020).
Evolution Gaming a introduit 12 nouveaux jeux pour la seule année 2020, et a des ambitions similaires pour 2021 et au-delà.
Ce cycle de développement de produits est un facteur clé de différenciation dans la création de valeur pour les actionnaires.
C'est aussi un avantage sur la concurrence, et une parade contre la copie et la contrefaçon.

Les US, un marché à venir.
Pour une fois, il faut le signaler, les US sont en retard sur ce secteur des jeux en ligne.
Environ 60% des revenus bruts mondiaux des jeux proviennent d'Europe.
Evolution Gaming en détient environ 60% de part de marché.
Les US sont à la traine avec seulement 5 États qui réglementent actuellement les casinos en ligne (Delaware et New Jersey depuis 2013, Pennsylvanie depuis 2019, et Virginie-Occidentale et Michigan depuis 2020), représentant 11% de la population adulte US.
Mais les lignes bougent... Une dizaine de nouveaux États devraient suivre au cours des 3 années à venir.
Le potentiel US est vraiment très important.

La croissance externe :
Le modèle Evolution Gaming est tellement performant que la croissance externe en devient secondaire.
Pourtant, elle existe.
Evolution Gaming a mis la main en 2020 sur NetEnt AB, une société de jeux en ligne suédoise avec une grande part de machines à sous en ligne aux États-Unis. L'achèvement du projet de synergie lié à l'acquisition de NetEnt intervient 9 mois plus tôt que prévu. Elles sont estimées à 40 M€ d'économies annuelles sur les coûts d'exploitation.
Le 13 avril 2021, Evolution Gaming a annoncé l'acquisition de Big Time Gaming (BTG), une société australienne. L'accord devrait se conclure au deuxième trimestre 2021 et sera imémdiatement relutif.
Jacob Kaplan (CFO d'Evolution Gaming), a déclaré qu'il s'attendait à ce que la marge d'EBITDA pour 2021 soit de 65%.

La pandémie, un catalyseur haussier pour Evolution Gaming
La pandémie pourrait également servir de moteur supplémentaire à l'adoption accélérée du jeu en direct dans les États fédéraux américains, car le déficit budgétaire accru des États nécessitera des sources de revenus supplémentaires et le jeu en direct pourrait y contribuer.

Le principal risque est la concurrence.
Compte tenu des rendements juteux, et en particulier du potentiel de divers États américains à s'ouvrir au casino en direct, une nouvelle concurrence est susceptible d'entrer dans l'espace du jeu en ligne. Evolution Gaming entend y répondre par l'innovation.
C'est ce que vient de dire le PDG, Martin Carlesund, à la fin de la présentation des résultats du 1er trimestre 2021 :
"Avec les nouvelles opportunités qui s'ouvrent maintenant sur de nouveaux marchés, notre offre de produits rechargés, notre solide gamme de marques et notre équipe en constante croissance de personnes créatives, talentueuses et travailleuses - les 15 prochaines années seront forcément plus révolutionnaires et plus excitantes que ce que nous ont vu jusqu'à présent."

On en rêve déjà, surtout si on est actionnaire d'Evolution Gaming.

Le graphique, en UT Hebdo pour avoir une vue d'ensemble.... No comment!

Evolution_Gaming_02_05_2021.gif
 

Theblueline

Contributeur régulier
Ah oui ça rigole pas !! Whaou cette courbe exponentielle !! Hallucinant... heureux l'investisseur visionnaire des années 2015 :)
 

totoka

Contributeur régulier
Sympa ce sujet complémentaire,

Personnellement je suis rentré sur le secteur via Norden SRI de Lazard et frères (FR0000299356) depuis 4 mois,

Il me semble que ce fond pulse bien, (Je dois être à +15%)

J'espère qu'ils ont des positions dans les entreprises présentés ci dessus,

D'ailleurs bravo pour votre travail, toujours un plaisir de vous lire
 
Je profite de ce fil pour poser deux questions, qui sont plus ou moins liées au sujet de base.

Connaissez-vous un ou des etf pays nordiques (éligible PEA de préférence) ?

Un etf "jeux en ligne" ?

Merci d'avance
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour,
Connaissez-vous un ou des etf pays nordiques (éligible PEA de préférence) ?
Celui la : AMUNDI MSCI NORDIC UCITS ETF (ISIN : LU1681044647) mais non éligible PEA.

Sinon il y a un fond déjà cité sur le forum : SEB SICAV 2 Nordic Small Cap Fund C EUR (ISIN : LU0385664312).

Ce message n'est pas un conseil d'investissement.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Sinon il y a un fond déjà cité sur le forum : SEB SICAV 2 Nordic Small Cap Fund C EUR (ISIN : LU0385664312).
Seul OPCVM que je détiens, et il est dans le PEA en plus... Beau parcours s'il est... L'ETF d'Amundi est largué.


Seb_nordic_vs_etf_nordic.gif




Pour les jeux video, je ne sais pas si les jeux en ligne en font partie, je connais cet ETF dispo sur Xetra :
VanEck Vectors Video Gaming and eSports ETF (ESP0 - Xetra)
ISIN: IE00BYWQWR46
 
Haut