Legrand SA - FR0010307819 LR

flo1810

Contributeur
Bonjour tout le monde,

Legrand n'avait pas encore de file sur le forum, alors c'était l'occasion pour moi de la créer (surtout par cette Toussaint grise et ennuyeuse). Legrand gagne son argent dans le secteur des composants et équipements électriques. On est certainement nombreux à connaître cette entreprise pour ses interrupteurs estampillés qu'on utilise pour allumer ou éteindre la lumière, mais Legrand ne fait pas que ça ! :biggrin:

En effet, en dehors des interrupteurs et des multiprises, Legrand investit pleinement les smart grids, avec des appareils électriques dits "intelligents" (dont le développement va s'amplifier, par exemple en France à l'aide du compteur Linky). Actuellement, il est déjà commun de posséder un thermostat électrique (qui peut, par exemple, couper temporairement et alternativement un de vos radiateurs électriques pour permettre de ne pas faire sauter le compteur si vous avez l'habitude de laver votre linge pendant que la dinde cuit dans le four, la hotte réglée à fond au-dessus des châtaignes qui rissolent sur l'induction, alors que l'ordinateur, la box Wifi et la télévision sont allumés, et que quelqu'un passe l'aspirateur dans sa chambre en même temps :p).

À l'avenir, certains spécialistes prédisent une plus grande utilisation de ces appareils "intelligents" pour permettre l'effacement de pointe de consommation électrique (par exemple, en France, le soir vers 19h en février), et donc une meilleure utilisation du réseau électrique actuel. Aussi, Legrand investit dans les unités de distribution d'alimentation pour les data centers, gros consommateurs d'électricité.

C'est notamment pour ce genre de produits que Legrand est considérée comme une entreprise éco-responsable, et importante pour l'accomplissement des engagements en terme d'effet de serre dans les années qui viennent. À ce titre, elle a été une des premières entreprises du Cac40 approuvée par l’initiative Science Based Targets. [Cette phrase a été quasiment directement copiée-collée d'un communiqué de propagande de l'entreprise. :ange:]

  • Numéro 1 mondial de l'électricité basse tension (résidentiel + petites entreprises) ;
  • Répartition du CA : Amérique du Nord et centrale 29%, Europe 44% (dont France 17% et Italie 10%) ; Immobilier résidentiel 43%, non-résidentiel 50%, industrie 7% ;
  • Investissements dans le smart grid et la domotique ;
  • Hausse du bénéfice par action au rythme de 8%/an sur la période 2006-2017 ;
  • Le PER est à 19 environ (attention, Legrand est plus chère que son concurrent Schneider qui a un PER à 13,5) ;
  • L'entreprise n'a pas de mal à s'endetter (émission d'obligations en mars dernier au taux de 1%/an sur 8 ans pour 400 M€, après 1,4 Mrds€ empruntés en 2017) et est dans une politique d'allongement de la maturité de sa dette ;
  • Endettement net total du groupe au 31/12/17 : 2,12 Mrds€ ;
  • EBITDA 2017 : 1,24 Mrds€ (ratio dette/EBITDA : 1,71, ce qui est bon), en hausse de près de 12% sur un an ;
  • L'endettement net a fortement augmenté en 2017 (+132% sur un an, passé de 0,95 à 2,12 Mrds€).
Bon, il y a bien quelques nuages au-dessus de la valeur (perquisitions en septembre chez Legrand, Schneider et Rexel pour des soupçons d'entente entre concurrents), et quelques analystes en ont profité pour revoir à la baisse leur point de vue (consensus passé de 69 à 66,50 en deux mois). Les résultats du T3 seront annoncés jeudi prochain, le 8 novembre.

Graphiquement, depuis 2006 (UT mensuelle), ça envoie du pâté. :love:

5gjiskjy.sii.png


Après la crise de 2008/2009, où le cours est passé d'environ 28 € à 10 €, le titre s'inscrit dans un canal haussier (pointillés gras), dans lequel j'ai tracé un canal plus étroit duquel les cours sortent rarement (2011/2012, 2015, 2016 et actuellement).

Sur 2 ans, en UT jour, ça donne ça :

vfxqt5z2.sug.png


Sortie par le bas du canal resserré le 10 octobre dernier ; entre novembre 2017 et septembre 2018, le cours a navigué entre 61,40 € et 67,40 €. Dernièrement, le bas du canal, à environ 55 €, a joué son rôle. Le RSI laisse espérer qu'une réintégration du canal resserré puisse se faire à court terme (peut-être avec les résultats du T3 la semaine prochaine, qui sait ?) ; bon, ok, le RSI stochastique n'a pas l'air d'accord. :biggrin:

Sur le plan du rendement, certains parleront d'aristocrate du dividende. ;) Il est en hausse continue depuis 2006 (41 centimes en 2006, jusqu'à 1,26 € en juin dernier), et n'a stagné qu'en 2009 et 2010 (augmentation stricte sinon). Il est attendu à 1,35 € l'année qui vient (rendement de 2,4% au cours actuel).

Par peur de louper le train en marche, je suis rentré à 61,90 €, mais j'aurais mieux fait d'attendre un peu... :confused: Tant pis, je garde mes actions pour le moment.
 

Pièces jointes

  • vfxqt5z2.sug[1].png
    vfxqt5z2.sug[1].png
    46 KB · Affichages: 5
  • 5gjiskjy.sii[1].png
    5gjiskjy.sii[1].png
    24,9 KB · Affichages: 5

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Merci Flo1810 pour cette analyse sur Legrand.

Suite à sa lecture, je me suis permis de regarder le titre (que je ne surveille pas) et de cibler la période récente qui contient 2 ou 3 petites choses qui me semblent intéressantes :

Legrand_01_11_2018.gif

On est en UT Jour, la ligne haussière en pointillés verts, dans le petit coin bas et à droite du graphique, représente la base du grand canal haussier dans lequel évolue le titre depuis 2009 et qui a été mis en évidence par Flo1810.
On peut matérialiser le rectangle horizontal qui a servi de zone de jeu au titre depuis plus d'un an.
On doit surtout matérialiser la ligne supérieure, à 67,44€ comme étant un double top.
1er février et 22 mai, le + haut a été 67,44€.
A 2 reprises les cours ont ensuite rebroussé chemin : C'est une résistance à marquer sur le graphique.

Legrand a suivi le sort de nombreux autres titres, début octobre les cours sont sortis par le bas de ce rectangle horizontal. Le report d'amplitude a joué, mais les cours sont quand même venus tester la base du canal haussier.
La grande mèche montre que les cours ont dû prendre une châtaigne à ce contact. Je ne sais pas si c'était du 220V (avec Legrand, ce ne serait pas étonnant), mais ils ont vivement réagi et sont repartis à la hausse.

Les indicateurs sont sans direction pour l'instant. Les stochastiques sont en surachat, mais pas le RSI. En général, les stochastiques tempèrent et attendent que le RSI monte, comme en fin d'année dernière.

Interrogation 1ère, à mon avis : Le canal va-t-il tenir?
Legrand, c'est du petit équipement électrique. L'immobilier doit donc être le marché principal de Legrand.
Or, l'immobilier commence à donner quelques notes d’inquiétude sur l'avenir en cette fin d'année.
La BDF vient de publier une note assez alarmiste à ce sujet.
Ajoutons que l'Italie, qui représente 10% de l'activité de Legrand, tourne au ralenti, et risque de ralentir encore plus l'année prochaine.
Si la thématique cycliques vs défensives perdure, est-ce que les investisseurs vont maintenir Legrand à ce niveau, ou laisser filer le titre?
Le PER est à 20, disons que c'est un peu tendu.
 
Dernière modification:

flo1810

Contributeur
Bon, les choses ne se sont pas vraiment passées comme je le pensais. Le 23 octobre, les cours avaient bien tapé sur la base du grand canal haussier, et la réaction a duré deux semaines environ. Mais patatras, depuis le 9 novembre, on est sorti du grand canal... et dans des volumes assez élevés. En fin de compte, je suis sorti, en moins-value, et j'attendrai avant d'y revenir ! ;)

aczjvm10.n1q[1].png
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Oui, rebond sur 52,70 et rappel du support du canal qui attire les cours à lui.
Ce qui risque d'être ce que l'on appelle un pull back vu que les stochastiques sont en surachat.
Il faudrait que les cours réintègrent le canal pour revenir à une situation plus saine.
Ils le feront peut-être, mais s'ils le font, ce n'est sans doute pas pour tout de suite.
Le retournement des stochastiques plaide plutôt pour un retour vers les 52,70 à court terme.
 

Titi892

Contributeur régulier
L'annonce du rachat de Netatmo le 15/11 n'a pas eu l'air d'avoir un gros effet... il faut dire que le 26 ils ont eu un problème de serveurs qui a désactivé leurs thermostats, apparemment certains sont restés sans chauffage chez eux car ils ne savaient pas qu'il y avait un mode manuel ! Comme quoi le cloud c'est super, mais faut-il vraiment tout y migrer ? (c'est une question rhétorique - et hors-sujet, vous n'avez pas besoin d'y répondre ;))
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
L'annonce du rachat de Netatmo le 15/11 n'a pas eu l'air d'avoir un gros effet... il faut dire que le 26 ils ont eu un problème de serveurs qui a désactivé leurs thermostats, apparemment certains sont restés sans chauffage chez eux car ils ne savaient pas qu'il y avait un mode manuel ! Comme quoi le cloud c'est super, mais faut-il vraiment tout y migrer ? (c'est une question rhétorique - et hors-sujet, vous n'avez pas besoin d'y répondre ;))
Rhétorique... Pas que!
Là, il s'agit d'une panne. Imaginez tous ces appareils connectés qui peuvent être piratés! Un jour, les gens rentrent chez eux et trouvent une baraque surchauffée dans laquelle il fait au moins 45°.
Legrand, ou qui que ce soit, utilisant des solutions connectées sont totalement hors des clous actuellement.
Même les balises d'approche des avions peuvent être piratées... C'est dire.
Tout est piratable dès lors qu'intervient une connexion internet.
 
Haut