Le système électoral des USA

paal

Top contributeur
Je regarde un peu l'actualité relative à la suite de la nuit électorale récente, et je suis quelque peu effaré de constater dans quel état se trouvent les résultats électoraux de ce que certains considèrent comme la plus grande démocratie du monde ....

Non seulement, ils ne vont pas à l'issue d'un dépouillement de l'ensemble des bulletins parvenus (de sources diverses, il est vrai), mais en plus, et à peine 24 heures plus tard, avec un dépouillement suspendu, certains représentants du candidat en mauvaise posture viennent sur les plateaux télévisuels (français) évoquer le fait que les urnes contenant des bulletins ne seraient pas sécurisées, voire même pas conservées dans les locaux dans lesquels le dépouillement suspendu se trouvait en cours ; n'y aurait-il donc aucune surveillance de ces urnes, ou des bulletins restant à traiter ??

J'ai pourtant déjà participé à des dépouillements avant que le vote électronique ne soit exploité dans certaines communes françaises, mais là, nous sommes très au-delà de ce qui devrait être élémentaire ....

Que les américains aient leur propre structure autonome par Etats pour mener ces élections, c'est tout à fait concevable, qu'il y ait un nombre variable de grands électeurs selon les Etats, cela peut poser question, mais qu'il devienne nécessaire de recompter plusieurs fois les mêmes bulletins, et que l'on vienne ensuite prétendre que (pour x ou y raison), il n' aurait plus le même nombre de bulletins dans les urnes, et pas avec les mêmes résultats de comptages, cela me semble devenir grotesque ....

Et bien entendu, il sera remarqué que cela aura été initié par des tweets présidentiels (annoncés juste avant la suspension des décomptes), tweets émis ce matin au réveil ; une coïncidence, certainement .... ;)

Mais le pire, c'est tout de même que cela se passe en temps quasi-réel dans l'une des premières puissances nucléaires mondiales ; cela fait tout de même froid dans le dos !!
 
Dernière modification:

ludo576

Contributeur régulier
Si triche il y a, elle viendra de Trump! Je soupçonne même la malhonnêteté de Trump assez perverse pour avoir ajoutés des bulletins Biden par endroit pour semer le doute.
Si les bulletins étaient Trumpien, ça aurait été trop évident.

Trump a fait du mensonge un art de vivre...
 

Pendragon

Contributeur régulier
Leur système de dépouillement, élection, n'a pas évolué depuis plus de deux siècles. Attribution du nombre de grands électeurs par états, organisation du vote par procuration, élection du président par les grands électeurs.
Il y a deux siècles, il fallait se déplacer à cheval/diligence etc... C'est pourquoi le président était élu deux mois après les élections, en Janvier et l'est toujours...
Certes le système pourrait changer mais il est inscrit comme cela dans la constitution américaine et changer la constitution en ces périodes ....
Donc voilà pourquoi les boss en finances, en IT peinent à publier les résultats , prisonniers de leur constitution...
 

paal

Top contributeur
Leur système de dépouillement, élection, n'a pas évolué depuis plus de deux siècles. Attribution du nombre de grands électeurs par Etats, organisation du vote par procuration, élection du président par les grands électeurs.
Je pense que c'est surtout la faculté d'avoir des législations autonomes spécifiques à chaque Etat qui va poser difficulté, et le patron d'un Etat, c'est le Gouverneur ; c'est d'ailleurs ce qui provoque la difficulté, lorsqu'apparaît un différend devant se trouver jugé par une instance spécifique aux USA ....

De ce que je relève des différents griefs que soulève le candidat Trump, c'est :
- soit une demande de recomptage des votes obtenus par les candidats, et lorsque le score se trouve serré, il y a parfois les petits candidats qui viennent semer le trouble
- soit une contestation du résultat de l'élection lors du comptage précédent (ce qui est le cas du Wisconsin et du Michigan), où les résultats sont dans un mouchoir de poche (ce qui peut aussi devenir le cas du Nevada encore en cours de dépouillement ou possiblement de l'Arizona)
- soit une demande d'interruption des dépouillements encore en cours dans certains Etats, en conformité avec leur législation propre ; là, ce serait à l'encontre de la législation locale ....
- soit une expression que je n'ai pas bien comprise dans une des news de LCI, à savoir l'apparition de bulletins secrets qualifiés de sous-évalués ; je tente de comprendre ce que cela peut bien être, mais je ne trouve pas (car pour moi, un bulletin de vote, quelque que soit le mode de son expression, reste un bulletin de vote (forme papier, ou dématérialisée, présenté par la poste, par procuration ou autre mode prévu .....)

Mais ce qui frappe l'opinion, c'est la différence de comportement des deux principaux candidats :
- l'actuel Président qui ne parle que de procédure
- son principal opposant qui affiche une forme de "force tranquille", qui l'incite à rester serein ....
 
Dernière modification:

Pendragon

Contributeur régulier
Ceux qui doivent rigoler en ce moment ce sont les états africains et la Chine...
Le président qui décide que les votes par correspondance sont illégaux... parce que défavorables... quelle triste image des US assimilée à une république bananière.
Heureusement il leur reste le Golden Gate, SF, Le Bellagio, Grand Canyon et Monument Valley...
 

moietmoi

Top contributeur
Tout ceci me fait penser , que comme le système financier et économique mondial, tout ne tient que par la confiance;et non pas par des textes ou des lois;

car, quel est le facteur qui fait vaciller la démocratie américaine?

la personnalité forte voire dictatoriale de celui qui endosse à un moment, grâce à la voie démocratique, le poste suprême;
Que donnerait la France, avec un apprenti dictateur, élu normalement par le suffrage universel, qui utiliserait à fond les possibilités de la 5eme république?
nous avons vu surgir un conseil scientifique aux ordres la veille du confinement, nous voyons des conseils de défense, sous le sceaux du secret défense décider de notre sort( je suis en accord avec la majorité des mesures, le débat n'est pas là) et il y a encore d'autre ressources..
Chacune de nos démocraties ne reste démocratie que grâce à la confiance et au consensus; Ce qui est facilement rompu
 

paal

Top contributeur
Ceux qui doivent rigoler en ce moment ce sont les Etats africains et la Chine...
Le président qui décide que les votes par correspondance sont illégaux... parce que défavorables... quelle triste image des US assimilée à une république bananière.
Oui, et c'est dans l'un des plus grands Etats du monde qualifié de modèle de démocratie (après la Grèce tout de même ....) que cela se passe ; je me demande bien comment va finir le résultat de la Géorgie (99% dépouillés et 1.000 votes d'écart !!)

Mais le pire, c'est que cela se déroule en temps réel et sous nos yeux ....

Heureusement il leur reste le Golden Gate, SF, Le Bellagio, Grand Canyon et Monument Valley...
Et comme ce Président se sera mis à dos la grande majorité des médias, ils ont trouvé une parade, c'est d'annoncer les mensonges proférés, et de lui couper le son en direct, avec un très court préavis ...

Aucune preuve, ce ne sont que des allégations affirment les médias .... et à moins d'être un trumpiste convaincu, il faut bien se rendre à l'évidence, il maîtrise le bluff sans aucune concurrence possible ....

Par contre, il aura fait ce qu'il fallait pour que les électeurs du Texas soient empêchés de voter par correspondance ; il suffisait de convaincre son ami gouverneur, de supprimer 11 des points de collecte (sur 12), et de n'en laisser qu'un seul en état de fonctionner .....

Vous n'avez qu'à transposer cela dans votre commune, et de fermer tous les bureaux de vote, en ne laissant ouvert que celui de l'hôtel de ville ....
 
Dernière modification:
Haut