Le programme fiscal d'Emmanuel Macron

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Le programme fiscal d'Emmanuel MACRON concernant le patrimoine, le capital, l’assurance vie, l’épargne et l’assurance vie.
Présentation faite aujourd'hui (23/02) au journal Les Echos.

Emmanuel MACRON propose l’imposition des revenus du patrimoine à un prélèvement forfaitaire proche de 30% (IR + PS).
La CSG étant augmenté de 1.70 point pour financer la suppression des cotisations salariales maladie et d’assurance-chômage, l’impôt sur le revenu forfaitaire pourrait être proche de 13% et les prélèvements sociaux proche de 17%.

Seraient concernés par ce prélèvement forfaitaire à 30% :

Les revenus fonciers, c’est à dire les revenus tirés de la location de biens immobiliers loué non meublés ;
Les plus-values mobilières payées lors de la cession d’actions ou d’entreprises ;
Les dividendes ;
Les intérêts de placement bancaire ;
Et l’assurance vie.

L’assurance vie perd son avantage fiscal au-delà des 8 ans de détention.... Pour les nouveaux versements.
Actuellement, après 8 ans, les rachats partiels ou totaux réalisés sur un contrat d’assurance vie sont taxés au taux de 23% (IR 7.50% + PS 15.50%).
Pour les nouveaux versements (Emmanuel MACRON a précisé que les anciens contrats d’assurance vie continueraient de bénéficier du régime actuel), les rachats partiels ou totaux des contrats d’assurance vie seront taxés au taux du prélèvement forfaitaire de 30%.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
L’assurance vie perd son avantage fiscal au-delà des 8 ans de détention.... Pour les nouveaux versements.

ajouté à la baisse catastrophique des fonds euros plus la loi sapin 2 ....autant dire que les vendeurs d'assurance vie ne vont pas beaucoup bosser ......:confused:

Pour les nouveaux versements (Emmanuel MACRON a précisé que les anciens contrats d’assurance vie continueraient de bénéficier du régime actuel), les rachats partiels ou totaux des contrats d’assurance vie seront taxés au taux du prélèvement forfaitaire de 30%.

il faudrait donc " charger " les AV avant les élections ?
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
.. Sera-t-il élu??

gérer c'est prévoir .....la problématique de l'épargnant-investisseur n'est pas de savoir s'il sera élu ou pas , mais d'anticiper le fait qu'il puisse l’être éventuellement .
de la même manière , il fallait stratégiser une année blanche fiscale , même s'il y avait des chances que le futur élu supprime le prélèvement à la source .
 

Manu215

Contributeur régulier
de la même manière , il fallait stratégiser une année blanche fiscale , même s'il y avait des chances que le futur élu supprime le prélèvement à la source .
Des chances qui s'amenuisent.
Je n'ai personnellement jamais cru que la nouvelle majorité supprimera effectivement le prélèvement à la source, quel que soit ce qui se dit pendant la campagne. Au mieux, ils l'aménageront...
http://www.lesechos.fr/03/08/2016/lesechos.fr/0211180843497_impot-a-la-source---si-elle-revient-au-pouvoir--la-droite-aura-du-mal-a-arreter-la-reforme.htm

Le MEDEF, sous le couvert de ne pas alourdir les tâches administratives des entreprises, a proposé un autre mode de prélèvement : mensualisation obligatoire pour tout le monde, tout en conservant la prétendue année blanche 2017. Mesure qui coûterait beaucoup moins cher d'après le MEDEF, mais les moyens pour mettre en place ce prélèvement à la source n'ont-ils pas déjà été dépensés en grande partie?

Pour en revenir au sujet de ce post, si Macron supprime l'avantage fiscal de l'AV après 8 ans, il va y avoir une sacrée grogne de la part des épargnants.

Tout cela est d'une logique imparable : c'est la suite naturelle de la loi Sapin II.

Je suppose que le PEA aussi ne bénéficiera plus de l'avantage fiscal?

Effectivement, Macron est le "fils spirituel" de Hollande. Tout ce qu'il a mis en oeuvre pour se désolidariser du président n'est qu'un calcul politique pour dire "voyez, je ne suis pas comme lui". Et le pire c'est que ça marche...;)

Franchement, ces élections sont les pires que j'ai connues. Habituellement, je vote tout le temps, pour toutes les élections. Mais là, il y a beaucoup de chance que je n'aille pas voter au 1er tour. Et au 2ème, je voterai contre. Pfff, ça me désespère d'en arriver là.
 

Manu215

Contributeur régulier
Je viens de lire l'article sur les Echos.

Voici le passage qui fait référence à la fiscalité sur le capital :

"La hausse de la CSG va alourdir encore la fiscalité du capital, une des plus élevées du monde...

C'est pour cela qu'elle s'accompagnera d'une réforme globale, avec la création d'un prélèvement forfaitaire unique au taux de l'ordre de 30%, prélèvements sociaux inclus, pour tous les revenus du capital : intérêts, loyers, dividendes, plus-values, etc. Cela rapprochera la France de la moyenne européenne et simplifiera considérablement la fiscalité du capital. Les abattements pour les plus-values immobilières seront maintenus.

Quid de l'assurance-vie, qui offre un prélèvement libératoire de 23% (prélèvement sociaux de 15,5% compris) au bout de huit ans de détention ?

Ces conditions ne changeront pas pour les contrats et dépôts existants, mais seulement pour les flux à venir, les nouveaux versements. L'objectif est de réorienter massivement l'épargne vers l'économie productive. C'est la même logique qui prévaut pour la transformation de l'ISF en impôt sur la fortune immobilière."


Question bête : c'est quoi l'économie productive?
 

chrishouv

Contributeur régulier
Je pense qu'il faut regarder au-delà de la présidentielle.

Que va t il ressortir des législatives?
Le futur président aura t il une majorité au Parlement?
Je pense que NON.
Et Yves Thréard, politologue à Europe 1, soutient cette hypothèse quelque soit l'issue de la Présidentielle.

Un retour à l'époque Laval-Daladier?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Yves Thréard n'a pas don de voyance… Il raisonne, comme nous, en partis politiques et en majorité parlementaire issue de ces partis.
Mais c'est justement ce que rejette une part de plus en plus importante de la population, d'où l'émergence de Mr Macron.
 
Haut