Le PEA l’emporte vraiment ?

Bonjour à tous,

Je continue d’arpenter le forum pour tenter d’apprendre au mieux les ficelles de la bourse.
J’ai ouvert un PEA (que je détaillerai prochainement) chez BD ainsi qu’un CTO qui est pour l’instant vide.

J’ai donc commencé à investir sur mon PEA.

Toutefois si à première vue le PEA l’emporte sur le CTO et que beaucoup choisissent de remplir leur PEA avant de basculer sur leur CTO je me demande si pour un investisseur débutant, encore jeune (la trentaine), il s’agit de la meilleure stratégie ?

Le fait que l’argent soit bloqué pendant 5 ans et les limites par rapport à un CTO m’interpellent.
Je me demande si pour un début le mieux ne sera pas :

Ouvrir un PEA pour prendre date et y investir une petite partie de son investissement total (20%), sur certaines valeurs dites « sûres » (air liquide par exemple)

Et dans le même temps investir une plus grosse partie (80%) sur le CTO pour pouvoir réellement boursicotealler chercher des meilleurs résultats à court termes.

Ma réflexion est la suivante : sur le long termes (PEA) on cherchera forcément plus la sécurité que sur du court termes (CTO). Les gains devraient donc être (logiquement) moins importants. Dans ce cas, est-ce que l’avantage fiscal du PEA est si important que ça par rapport à un investissement sur un CTO ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
Me suis aussi déjà posé la question à maintes reprises.
Tout dépend comment nous priorisons les contraintes et avantages des 2 formules.
Souvent c'est le côté fiscal qui prime... Auquel cas c'est priorité PEA et exit le CTO.
Mais on se coupe de nombreuses possibilités d'investissements, qui, au final, nous privent peut-être d'une meilleure rentabilité!!
Telle est la question, et il n'est pas possible d'y répondre à l'avance.
Est-ce que le montant de l'IR, puisque les PS sont toujours payés, suffit pour se couper d'un immense champ d'investissement offert par le CTO?
J'ai choisi : j'ai un PEA et 3 CTO.
 

D-Jack

Contributeur régulier
Bonjour,
Me suis aussi déjà posé la question à maintes reprises.
Tout dépend comment nous priorisons les contraintes et avantages des 2 formules.
Souvent c'est le côté fiscal qui prime... Auquel cas c'est priorité PEA et exit le CTO.
Mais on se coupe de nombreuses possibilités d'investissements, qui, au final, nous privent peut-être d'une meilleure rentabilité!!
Telle est la question, et il n'est pas possible d'y répondre à l'avance.
Est-ce que le montant de l'IR, puisque les PS sont toujours payés, suffit pour se couper d'un immense champ d'investissement offert par le CTO?
J'ai choisi : j'ai un PEA et 3 CTO.
Bonjour,
Pourquoi 3 CTO ?
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Toutefois si à première vue le PEA l’emporte sur le CTO et que beaucoup choisissent de remplir leur PEA avant de basculer sur leur CTO
Pas sûr que ce soit le cas de la majorité. Beaucoup d’investisseurs utilisent les deux à la fois.
Ma réflexion est la suivante : sur le long termes (PEA) on cherchera forcément plus la sécurité que sur du court termes (CTO). Les gains devraient donc être (logiquement) moins importants. Dans ce cas, est-ce que l’avantage fiscal du PEA est si important que ça par rapport à un investissement sur un CTO ?
Pas sûr non plus que le PEA soit plus ou moins adapté pour les valeurs dites sûres. S’agissant des actions et d’Euronext, vous avez accès aux mêmes actions sur les 2 types de comptes.
 
Je me trompe certainement, mais disons quand dans mon imaginaire :

PEA = placement bon père de famille sur minimum 5 ans avec des actions type Air Liquide, Total voir des ETF. Le CTO a, lui, un côté un peu plus rock 'n' roll.

Quand je parle de la majorité qui s'oriente vers un PEA, je me trompe également peut-être, mais j'ai le sentiment que "le Français moyen" (pas l'investisseur) se laisse facilement convaincre par son conseiller d'ouvrir un PEA. L'argument numéro un étant la fiscalité.

Reste que je m'interroge de plus en plus sur le dit avantage fiscal. Notamment dans la période actuelle.

Pour être plus précis : j'ai voulu me lancer en bourse pour préparer mon avenir (retraite, études des enfants...) et je trouvais que le PEA était parfait pour cela. Je partais clairement pour une épargne régulière sur un ou deux ETF à horizon 15-20 ans.
Toutefois, à force de m'intéresser au sujet je me rends compte que les marchés offrent des opportunités qui peuvent être très intéressantes sur le moyen et le court termes. Je me demande vraiment si une stratégie passive à 100% serait le meilleur choix en débutant maintenant. Notamment en ce moment ou l'on ne sait pas vraiment ou l'économie mondiale va vraiment avec des indicateurs inquiétants pour certains, mais des marchés qui continuent de performer. Et dans ce cas le PEA est un frein je trouve, car il ne permet pas de profiter immédiatement de ses gains.
 

Sm1le22

Contributeur régulier
Je me trompe certainement, mais disons quand dans mon imaginaire :

PEA = placement bon père de famille sur minimum 5 ans avec des actions type Air Liquide, Total voir des ETF. Le CTO a, lui, un côté un peu plus rock 'n' roll.

Quand je parle de la majorité qui s'oriente vers un PEA, je me trompe également peut-être, mais j'ai le sentiment que "le Français moyen" (pas l'investisseur) se laisse facilement convaincre par son conseiller d'ouvrir un PEA. L'argument numéro un étant la fiscalité.

Reste que je m'interroge de plus en plus sur le dit avantage fiscal. Notamment dans la période actuelle.

Pour être plus précis : j'ai voulu me lancer en bourse pour préparer mon avenir (retraite, études des enfants...) et je trouvais que le PEA était parfait pour cela. Je partais clairement pour une épargne régulière sur un ou deux ETF à horizon 15-20 ans.
Toutefois, à force de m'intéresser au sujet je me rends compte que les marchés offrent des opportunités qui peuvent être très intéressantes sur le moyen et le court termes. Je me demande vraiment si une stratégie passive à 100% serait le meilleur choix en débutant maintenant. Notamment en ce moment ou l'on ne sait pas vraiment ou l'économie mondiale va vraiment avec des indicateurs inquiétants pour certains, mais des marchés qui continuent de performer. Et dans ce cas le PEA est un frein je trouve, car il ne permet pas de profiter immédiatement de ses gains.
Vous voulez également vendre vos actions si vous pensez que le marché est trop haut et garder des liquidités sur le PEA en attente d'occasion. Je ne trouve pas que c'est un frein, vous pouvez acheter, vendre...
 

gizmo

Contributeur
Profitons de "cadeau fiscal" purement "français" qu'est le PEA.. La fiscalité plus douce après 5 ans est quand même un plus que les 30% de flat tax sur les CTO,

Comme le PEA est limité à 150k€ (en apport, pas avec les PV) et prive les investisseurs d'une grosse majorité d'actions "étrangères"( quoi que avec les ETFs on peut se faire un allotement assez convenable) , quand leur PEA est plein ( vive les intérets composés) , les gens basculent sur les CTOs , qui sont sans limites de plafond ( quand on voit des ptfs de CTO a 1.5M€+, on se dit qu'on a pas tous les mêmes revenus..)
 

Tubair

Contributeur régulier
Bonjour,
Reste que je m'interroge de plus en plus sur le dit avantage fiscal.

Oui le PEA a un avantage fiscal (évolutif!!!) par rapport au CTO mais celui-ci n'est pas à laisser tomber.

En effet, il permet d'investir dans des entreprises du monde entier et donc d'investir dans les meilleures avec notamment celles aux USA.

Il est sûrement préférable d'investir hors UE dans une entreprise à forte croissance qui, après impôts, délivrera une performance meilleure qu'une société issue de l'Union Européenne (car dans un PEA) malgré l'avantage fiscal.

Tubair
 
Haut