LE BON MOMENT

2PassaG

Contributeur régulier
qu'est ce qu'une stratégie prudente ?
Un portefeuille diversifié sectoriellement et géographiquement, sur des très grosses capitalisations, investi de manière lissée sans levier.
Qu'est-ce qu'une stratégie hyper-risquée ? quelques petites capitalisations, en phase de croissance forte, choisies sur évaluation personnelle de leur projet, achetées d'un coup, avec levier

Mille panachages possibles, autant de stratégies d'investissement allant du suicidaire au bon père de famille.
 

Cowidge

Membre
Que faut il penser des valeurs élevées de ces dernières semaines. Faut il envisager de vendre avant de revenir d'ici quelques temps suite à une (éventuelle) correction ?
 

Cowidge

Membre
Demandez vous d'abord ce que vous ferez si cette correction tarde à venir.
Si j'ai toujours le même postula en tête, je n'investirai toujours pas. Par contre évidemment je risque d'être perdant au final, car c'est au risque à un moment ou un autre de se résoudre à investir quand ça sera encore plus haut. Mais je n'ai jamais été dans cette situation, donc je ne peux pas dire comment je vais me comporter.
 

2PassaG

Contributeur régulier
Si j'ai toujours le même postula en tête, je n'investirai toujours pas. Par contre évidemment je risque d'être perdant au final, car c'est au risque à un moment ou un autre de se résoudre à investir quand ça sera encore plus haut.
Tout à fait.
Et c'est toute la difficulté de "timer" le marché.

Une illustration du market-timing que j'aime beaucoup est la suivante:
Si vous êtes assez doué, vous ne ciblerez le haut du marché qu'avec une précision de 10/15% et vous ne ciblerez le bas du marché qu'avec une précision de 10/15% (typiquement, les réactions sur inversions de croisement MM sont rarement aussi précises)
Ce qui fait que même avec un krach de 25%, votre espérance de gain est à peu près nulle.
Pour gagner à faire ce market-timing, il vous faudra une grande précision à l'achat et à la vente couplés à un krach de grande ampleur.

Mais sans aller à "tout vendre", vous pouvez réduire votre exposition relative si vous jugez les marchés trop hauts: ne plus réinvestir les dividendes, ne plus faire d'apports et éventuellement vendre les plus-values futures.
Vous serez évidemment moins couvert qu'en vendant tout, mais ça vous permettra d'être moins impacté en cas de krach, tout en vous créant une réserve de liquidité à investir au plus bas (s'il survient)

Une dernière technique alternative est celle que je préconise souvent: fixez des objectifs de répartition de patrimoine en %age. Ainsi quand les marchés montent, vous les vendez et quand ils baissent vous en rachetez.
Exemple: 25% fond euro, 25% SCPI, 50% actions.
Vous rééquilibrez tous les 6 mois ou quand l'une des poches a varié de plus de 5/10% de sa cible.
 
Haut