Le bon coin des turbos

totoka

Contributeur régulier
Avec de gros moyens informatiques type serveur ou supercalculateur le calcul doit pouvoir se résoudre ou du moins faire une approximation très proche de la réalité.

Un ETF sur indice ? Là pour le coup reproduire fidèlement un indice l'ETF est parfait pour ça.

Dans un autre style, il y a les Certificats 100% et la variante Certificats 100% quanto (couvert contre le risque de change).
La différence entre un Certicat 100% et un ETF : le premier est un titre de créance (une "dette") alors que le second est un Fonds Commun de Placement (FCP).

Ou bien vous cherchez des produit à levier inversé type (x-1) ?

Le soucis avec les produits dérivés c'est qu'ils ne sont pas éligible PEA.

Oui en effet, c'est la fameuse gestion des risques....

Bah l'idée c'est : Je n'arrive pas à couvrir directement cette PV, comment puis-je faire ? Par exemple, trouver une solution qui réplique l'action avec un BETA le plus proche de 1 possible. (exemple : total avec le secteur pétrolier, leur corrélation est assez proche BETA 1,13)

Une fois une liste identifiée (etf en majorité), voir si un short (inverse) existe sans effet de levier, sans besoin d'être edge (couverture en EURO) et avec un niveau de frais raisonnable.

Par exemple ce type : https://etfdb.com/etf/SEF/#etf-ticker-profile

Avantage : secteur bancaire,

Plusieurs problèmes : Marché US, Risque de change ....

Cela fait qu'il n'est pas adapté. L'idéal serait un EFT inverse (x-1) europebanking

Je n'ai pas encore attaqué la partie "étude de la corrélation BETA" ....

Concernant les certificats, je n'en vois ni chez Morganstanley, ni chez Citifirst, je vais creuser pour voir comment ce type de produit peut répondre à l'objectif.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Je n'arrive pas à couvrir directement cette PV, comment puis-je faire ?
Difficile sans levier car ça va couter cher. Et avec levier + volatilité c'est chaud.

Les ETF short sont rares en général, encore plus sur l'Europe/indice européen.

Un turbo avec un faible levier mais pour une couverture court terme ?

Ce message n'est pas un conseil d'investissement.
 

john2

Contributeur régulier
J'ai pu encaisser mes turbos call sur LVMH (pas trop de gain, mais j'ai préféré me retirer, par les temps incertains qui courent). J'y reviendrais, mais à meilleur compte
Reste Hermes à -47% ...
 
Dernière modification:

trickster

Contributeur régulier
de mon coté, j'ai revendu Renault avec une faible PV à 5%. C'est faible pour un turbo ....

Le yoyo entre les hausses et baisses c'est violent sur les valeurs auto ^^.
Sinon j'ai tjs qq turbo Put Casino Guichard en bonne PV et Atos aussi. Par contre, Atos je pense que je vais pas tarder à sortir. Avec les rumeurs de reprises, ça risque de monter très fort ....
 

nikodu62

Membre
Bonjour, n'ayant jamais jamais spéculer avec des turbos, je me permets de poser quelques questions sur leur fonctionnement.

Pour l'exemple, si on compare ces 2 TURBOS INFINIS BEST indexés sur CASINO GUICHARD PERRACHON :
- DE000SN7YBK4 11.2336 EUR SOCIETE GENERALE 0.060 EUR / 0.070 EUR
- DE000HB91QX5 11.04858 EUR UNICREDIT BANK AG 0.080 EUR / 0.130 EUR

1.Mis à part le niveau de la barrière désactivante, quelles différences y a-t-il entre ces 2 turbos ?

2. Si j'achète pour la même somme totale ces 2 turbos & qu'aucune de ces 2 barrières ne soient touchées, est-ce que je ferais un gain plus important avec SG ou Unicredit ?

3. Pour acheter des turbos, quel est le meilleur courtier en tarif ou en nombre d'émetteurs ?

4. Pour 10 000€ (j'ai mis un exemple volontairement élevé), est-ce que je trouverais toujours une contrepartie à l'achat & à la vente ?

5. Si je fais un gain, est-ce que l'émetteur perd ou celui-ci se couvre en achetant la même quantité d'actions correspondante sur le marché ?

6. En cas de gap baissier à l'ouverture du marché, l'avantage du turbo est-il bien qu'on ne peut pas perdre plus que sa mise ? ( comparé au SRD ou au CFD)

Merci à tous !


 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour,
Mis à part le niveau de la barrière désactivante, quelles différences y a-t-il entre ces 2 turbos ?
L'émetteur, le levier également plus important sur celui de la SG (logique puisque plus près de la barrière désactivante).
Si j'achète pour la même somme totale ces 2 turbos & qu'aucune de ces 2 barrières ne soient touchées, est-ce que je ferais un gain plus important avec SG ou Unicredit ?
Non meilleur gain sur celui de la SG (plus gros levier) si le cours de l'action augmente car ce sont des turbo Call
Pour acheter des turbos, quel est le meilleur courtier en tarif ou en nombre d'émetteurs ?
Pas de réponses précises. La plupart des courtier en ligne proposent des produits dérivés et ils sont "cotés" sur les marchés.
Pour 10 000€ (j'ai mis un exemple volontairement élevé), est-ce que je trouverais toujours une contrepartie à l'achat & à la vente ?
Oui en théorie il y a un teneur de marché (market maker) qui anime la liquidité du turbo. Attention hors période d'ouverture de la bourse il y a un fort spread (écart en achat et vente).

Généralement les teneurs de marchés sont les gros ordres dans le carnet. Exemple avec celui d'Unicredit ce soir :
1663269881436.png
Et le site d'Unicredit :
1663269905195.png
Si je fais un gain, est-ce que l'émetteur perd ou celui-ci se couvre en achetant la même quantité d'actions correspondante sur le marché ?
Pour créer son produit l’émetteur se couvre en achetant/vendant le titre en question (en simplifiant). Lorsque vous achetez un turbo, l'émetteur vous fait un "prêt" qui a un coût (Taux de financement).
En cas de gap baissier à l'ouverture du marché, l'avantage du turbo est-il bien qu'on ne peut pas perdre plus que sa mise ? ( comparé au SRD ou au CFD)
Si le turbo est désactivé vous perdez votre investissement en totalité ni plus ni moins.

Dans votre exemple le levier est bien trop important c'est très dangereux car la barrière est proche du cours de l'action surtout sur un titre baissier et des marchés agités.

Ce message n'est pas un conseil d'investissement. Les produits dérivés sont des investissements très risqués pouvant faire perdre tout ou partie du capital investi. Ce sont plutôt des produits destinés à des investisseurs avertis.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
En complément :

Pas de réponses précises. La plupart des courtier en ligne proposent des produits dérivés et ils sont "cotés" sur les marchés.
Les turbos sont négociés à Paris et sont traités comme des actions.
Tous les courtiers devraient les proposer.

Ce message n'est pas un conseil d'investissement. Les produits dérivés sont des investissements très risqués pouvant faire perdre tout ou partie du capital investi. Ce sont plutôt des produits destinés à des investisseurs avertis.
Surtout lorsque les produits sont proche du prix d'exercice, comme c'est le cas ici.
Avec un levier de presque 20, c'est plutôt suicidaire de s'y risquer.
Parfois, lorsque le prix d'exercice est tout proche, le market maker n'est présent que sur les ventes pour acheter les titres qui pourraient lui être présentés, mais ne donne plus la possibilité d'en acheter.
Je pense que cette pratique est propre à l'émetteur des produits à levier selon l'éthique financière maison.
 
Haut