La semaine et journée-type d'un Conseiller Financier

Pendragon

Contributeur régulier
Pas sûr qu'un compte de dépôts inactif rapporte à la banque. Puisque les taux d’intérêts sont soit négatifs soit égaux à 0.

Dans les mêmes idées çà me faisait penser à l'état qui donne 500 euros aux pauvres et qui via la TVA récupere deja 100 euros sur ses dépenses. Et si le pauvre fume pour 100 euros par mois, l’état recoupe 80 euros, et si il boit l'état en prends encore un peu plus. Et comme pour espérer s'en sortir il jouera un peu ce sera encore 30% (et comme l'etat est actionnaire de la FDJ...)
 

Aristide

Top contributeur
Pas sûr qu'un compte de dépôts inactif rapporte à la banque. Puisque les taux d’intérêts sont soit négatifs soit égaux à 0.
Actuellement les réserves obligatoires (= 1% des dépôts) sont rémunérées à 0,00%

Les réserves excédentaires ( = les "500€" qui, selon vous, permettraient de consentir 5.000€ de crédits:) ???) subissent un taux de "- 0,50%").

Mais les banques facturent des frais sur les comptes inactifs.

Cdt
 

Ezerian

Contributeur régulier
Une banque fait son CA sur les frais.

Nous qui avons de l'épargne, on négocie CB gratuite, frais bancaires =0. La banque ne se paye que sur des dépôts (qui coutent en ce moment cause tx négatifs). Donc l’intérêt de déposants c'est uniquement parceque pour preter 100 il leur faut 10 en caisse.

Donc j’amène 100k qui leur apporte 0 sauf que cela permet aux banques de prêter 1M d'euros au demandeur de crédits.

Pour parler des frais que tu mentionnes, nous vieux de CBanque il y a longtemps que les Avie c'est en ligne, les produits bourse aussi et que ta banque au coin de la rue ne sert que pour dépôt de chèque et coffre fort pour tes liquidités.

Alors que le pauvre est une source inépuisable de revenus : forfait tel, assurances voiture, et celui qui s'en sort un peu 4% de droits d'entree Avie etc...

C'est sur que si tu as 500 000 € mais uniquement 15 000 € sur le compte de dépôt et le reste dans des banques/courtiers concurrent, c'est pas intéressant. On parlais d'une personne qui avait les 500 000 € dans la même banque. Dans ce cas-là, cette épargne peux rapporter entre 3 000 € / 12 000 € chaque année à la banque normalement.
 

Pendragon

Contributeur régulier
C'est sur que si tu as 500 000 € mais uniquement 15 000 € sur le compte de dépôt et le reste dans des banques/courtiers concurrent, c'est pas intéressant. On parlais d'une personne qui avait les 500 000 € dans la même banque. Dans ce cas-là, cette épargne peux rapporter entre 3 000 € / 12 000 € chaque année à la banque normalement.
@Ezerian mais ces personnes là ne lisent pas MoneyVox... ;)

Les MoneyVox readers ont un compte dans une banque en dur , ils y domicilient leur revenus. A la rigueur ils ouvrent Livret A , LDD au maxi. Payent 0 euros de frais , ont une carte Visa Gold gratuite.

Et ils ouvrent leur A Vie en ligne, avec offre de bienvenue, PEA, CTO en ligne.

La banque en dur se paye sur tes dépôts par la capacité de faire des prêts à d'autres et par une autre notion que je ne comprends pas "le flux".
Une ancienne conseillere m'avait dit que mon compte etait interessant parcequ"il y avait du flux : Des entrées, des sorties. (De mon coté je ne vois pas en quoi c'est bon pour la banque).
 

Aristide

Top contributeur
Moi non plus !!!:)

En tant que tels, les flux, qu'ils soient créditeurs ou débiteurs, génèrent des coûts (collecte + gestion)

C'est le solde "débits/crédits" qui est générateur de revenus.

=> Solde débiteur :
+ Agios,
+ Commissions intervention

=> Solde créditeur:
+ Réalisations de crédits avec effet d'accroissement du volume lié au coefficient multiplicateur du crédit que vous connaissez.

+ Si demande inférieure à la collecte disponible (= les réserves excédentaires) possibilité d'alimenter le marchè monétaire = la banque en excédent de collecte plutôt que de payer 0,50% sur ledit excédent à la BCE prête des liquidités aux banques dans une situation inverse; donc en manque de trésorerie.

+ Si toujours excédentaire, possibilité de financer le besoin de l’État en achetant des bons du trésor et/ou OAT

+.......et/ou encore divers autres moyen pour de directeur financier et son trésorier de rentabiliser au mieux cette collecte bilantielle disponible.

Cdt
 

AlbertoWin

Contributeur
Je pense que les flux ça veut dire :
- Paiement par carte bancaire commission, encore plus si carte commerciale et carte a débit différé. Et d'autres moyens payants (frais compte...).
 

hargneux

Top contributeur
Les flux des particuliers n'ont pas grand intérêts si ce n'est ce qui est décrit par Aristide mais les flux des entreprises, collectivité locales et assimilés, grosses associations sont (ont été) recherchés car générateurs de PNB.

- Statistiquement les flux entrants sont supérieurs aux sortants d'où trésorerie pour la banque au jour le jour
- Vente de produits télématiques
- Vente de moyens de paiement (lettres chèques...)
- Vente de moyens d'encaissement (prélèvements, monétique...)
- Facturation de mouvements transfrontaliers et internationaux
- Facturation des virements.
- Facturation par date de valeur...
- Facturation des commissions de mouvements
- Commission sur le plus fort découvert
- Remises documentaires
- Crédit documentaires
- Services divers : protection des dirigeants, audit annuel, crédit, recherches.....

Imaginez qu'une banque facture 0.5 ct le virement et 0.5 cts le prélèvement émis. C'est pas grand chose, rapporter à EDF, 154 000 employés et 31 millions de clients, autant de virements de salaire et de prélèvements mensuels...

Plus vous captez de flux, plus l'entreprise vous fait travailler
 

Serge B

Membre
Pas sûr qu'un compte de dépôts inactif rapporte à la banque. Puisque les taux d’intérêts sont soit négatifs soit égaux à 0.

Dans les mêmes idées çà me faisait penser à l'état qui donne 500 euros aux pauvres et qui via la TVA récupere deja 100 euros sur ses dépenses. Et si le pauvre fume pour 100 euros par mois, l’état recoupe 80 euros, et si il boit l'état en prends encore un peu plus. Et comme pour espérer s'en sortir il jouera un peu ce sera encore 30% (et comme l'etat est actionnaire de la FDJ...)
D'où la théorie du parachute money, chère aux anglo-saxons et qui permet d'éviter la complexité inhérente à tout système de minimum social... je blague ! mais à peine
 

Pendragon

Contributeur régulier
Les flux des particuliers n'ont pas grand intérêts si ce n'est ce qui est décrit par Aristide mais les flux des entreprises, collectivité locales et assimilés, grosses associations sont (ont été) recherchés car générateurs de PNB.

- Statistiquement les flux entrants sont supérieurs aux sortants d'où trésorerie pour la banque au jour le jour
- Vente de produits télématiques
- Vente de moyens de paiement (lettres chèques...)
- Vente de moyens d'encaissement (prélèvements, monétique...)
- Facturation de mouvements transfrontaliers et internationaux
- Facturation des virements.
- Facturation par date de valeur...
- Facturation des commissions de mouvements
- Commission sur le plus fort découvert
- Remises documentaires
- Crédit documentaires
- Services divers : protection des dirigeants, audit annuel, crédit, recherches.....

Imaginez qu'une banque facture 0.5 ct le virement et 0.5 cts le prélèvement émis. C'est pas grand chose, rapporter à EDF, 154 000 employés et 31 millions de clients, autant de virements de salaire et de prélèvements mensuels...

Plus vous captez de flux, plus l'entreprise vous fait travailler
Merci beaucoup. C'est très clair.
 

Castor

Membre
n'oubliez pas la Commission interbancaire de paiement encaissée sur tout vos mouvements CB (0,2%) qui est une source majeure de PNB sur les particuliers et explique la promotion active sur le débit différé
 
Haut