La semaine et journée-type d'un Conseiller Financier

g.b

Contributeur régulier
Bonjour,
Tu as raison, cet article concerne le conseil en investissement indépendant et la gestion sous mandat. Pour ma part je suis sous le cadre "autres services d’investissement". Les rétrocessions ont pour but d'améliorer la qualité du service au client, elles ne nuisent pas au respect du principe d’agir de manière honnête, équitable et professionnelle, au mieux des intérêts du client. Le client est clairement informé de leur existence, nature, montant ou mode de calcul, en amont de la fourniture du service. ....Je n'ai pas d'objectifs de vente quantifiés par un supérieur hiérarchique. J'ai le choix de produits que je propose et il n'y à pas de chantage du type "je vous fait un taux sympa ou une réduction sympa mais vous prenez l'assurance truc chez moi" comme on le trouve souvent dans les banques.
Je vais reconduire la question de @moietmoi : vu le montant des contributions forfaitaires annuelles dues à l'AMF pour les PSI, de quoi vis-tu? Les encours doivent être relativement importants pour compenser cela, non?
 

Pendragon

Contributeur régulier
Tant mieux pour les interdits bancaires, qu'on intéressé à eux ;) au moins chaque client bénéficie des services de sa banque.

Je pense que les interdits bancaire , les "fins de mois dans le rouge", les payeurs d'aggios, de frais etc... sont beaucoup plus rentables pour la banque que les déposants de 500k qui ouvrent des contrats en ligne ailleurs... ;)
Les déposants de 500k ne sont pas bien vus à présent, ils n'ont d'utilité que dans la capacité qu'il offrent aux banques de prêter 500k*10 aux miséreux et ainsi créer de l'argent.

@Porcinet a bien eu raison de quitter ce travail sans reconnaissance, sans intelligence, lui même maintenu dans la précarité de son propre système imposés aux clients.

Le niveau de résilience de l’être humain est extraordinaire. Il peut aller jusqu'à la mort, au suicide.
Si la vie est une prison, n'avons nous pas ériger nous mêmes les murs ?
 

Ezerian

Contributeur régulier
500 000 € sur une assurance vie avec 0.50 % de frais de gestion, ça fait dans les 2500 € par an pour la banque.

Si tu ajoutes des frais d'arbitrage, des frais de versements, des rétro-commission de certains fonds actifs. C'est assez facile pour la banque de récupérer dans les 3000/4000 € par an.

500 000 € sur un PEA/CTO sans droit de garde avec des frais de 0.20 % l'ordre. Pour trois ordres par an. Ça fait dans les 3000 €.

Si tu ajoutes des droits de garde, des frais de change de devises, des rétro-commission de certains fonds actifs, des frais pour la mise au nominatif administré, des frais pour les retraits. C'est assez facile pour la banque de récupérer dans les 4000/5000 € par an.

Sérieusement, j'ai jamais vu une banque qui refuse d'investir des sous moyennant de prendre des frais.

Le mieux est de proposer des produits structurés maisons ou des fonds de la maison mère qui prenne entre 2/3 % de la performance en frais de gestion et/ou de sur-performence. Ça monte rapidement à 10000/15000 € de plus.

Le pauvre client avec des découverts. Le maximum que la banque peux prélever sur ses interdits bancaires et rejets de prélèvements, c'est dans les 30 € par mois. Du coup, 360 € par an.

Il ne faut pas non plus dire que les meilleurs clients sont les clients qui n'ont pas d'épargne.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Il ne faut pas non plus dire que les meilleurs clients sont les clients qui n'ont pas d'épargne.
ben écoute c'est exactement ce que m'avait répondu ma conseillère à l'époque ...

je venais négocier ( je ne sais plus quoi ) et comme elle était obtue je lui dis " j'ai de l'épargne , des rentrées d'argent régulières et ne suis jamais à découvert , je suis un bon client pour vous "

elle me répondit : " non . les bons clients sont à découvert , il nous rapportent des agios "

autant te dire que notre relation s'est arrêtée là mais c'est une autre histoire ....
 

Porcinet

Contributeur
Le niveau de résilience de l’être humain est extraordinaire. Il peut aller jusqu'à la mort, au suicide.
Si la vie est une prison, n'avons nous pas ériger nous mêmes les murs ?
J'y ai pensé au suicide, 3 jours durant.
Tout était prévu. Le lieu : au bureau, dans la salle des dossiers-clients. L'horaire : pour que ce soit le directeur qui me découvre et non mes collègues. La façon de faire...
Et j'ai fait marche arrière, au moment d'écrire la lettre pour mes proches afin d'expliquer mon acte. Et c'est à ce moment là que j'ai décidé d'aller voir mon médecin, que je n'avais pas vu depuis 10 ans.

Au bout de 5 minutes, il m'a indiqué qu'il ne fallait pas que je sois étonné, car mon arrêt de travail pouvait aller jusqu'à 12 mois puis quelques mois en mi-temps thérapeutique à la reprise. Etant donné que j'étais, selon ses dires, le quatrième salarié de cette grande entreprise que ce cabinet de trois médecins rencontrait pour les mêmes symptômes en quelques mois.
Ce médecin était pourtant réputé pour ne pas délivrer facilement d'arrêt de travail.

Après mon arrêt de travail initial de 3 mois, j'ai décidé de négocier mon départ et tourner définitivement la page.
 

Pendragon

Contributeur régulier
Le pauvre client avec des découverts. Le maximum que la banque peux prélever sur ses interdits bancaires et rejets de prélèvements, c'est dans les 30 € par mois. Du coup, 360 € par an.

Il ne faut pas non plus dire que les meilleurs clients sont les clients qui n'ont pas d'épargne.
Une banque fait son CA sur les frais.

Nous qui avons de l'épargne, on négocie CB gratuite, frais bancaires =0. La banque ne se paye que sur des dépôts (qui coutent en ce moment cause tx négatifs). Donc l’intérêt de déposants c'est uniquement parceque pour preter 100 il leur faut 10 en caisse.

Donc j’amène 100k qui leur apporte 0 sauf que cela permet aux banques de prêter 1M d'euros au demandeur de crédits.

Pour parler des frais que tu mentionnes, nous vieux de CBanque il y a longtemps que les Avie c'est en ligne, les produits bourse aussi et que ta banque au coin de la rue ne sert que pour dépôt de chèque et coffre fort pour tes liquidités.

Alors que le pauvre est une source inépuisable de revenus : forfait tel, assurances voiture, et celui qui s'en sort un peu 4% de droits d'entree Avie etc...
 

Pendragon

Contributeur régulier
J'y ai pensé au suicide, 3 jours durant.
Tout était prévu. Le lieu : au bureau, dans la salle des dossiers-clients. L'horaire : pour que ce soit le directeur qui me découvre et non mes collègues. La façon de faire...
Et j'ai fait marche arrière, au moment d'écrire la lettre pour mes proches afin d'expliquer mon acte. Et c'est à ce moment là que j'ai décidé d'aller voir mon médecin, que je n'avais pas vu depuis 10 ans.

Au bout de 5 minutes, il m'a indiqué qu'il ne fallait pas que je sois étonné, car mon arrêt de travail pouvait aller jusqu'à 12 mois puis quelques mois en mi-temps thérapeutique à la reprise. Etant donné que j'étais, selon ses dires, le quatrième salarié de cette grande entreprise que ce cabinet de trois médecins rencontrait pour les mêmes symptômes en quelques mois.
Ce médecin était pourtant réputé pour ne pas délivrer facilement d'arrêt de travail.

Après mon arrêt de travail initial de 3 mois, j'ai décidé de négocier mon départ et tourner définitivement la page.
Oui, la souffrance psychologique est parfois plus difficile à supporter que la souffrance physique. Une fragilité que certains êtres sensibles ont en eux et qui est un reel handicap dans nos mode de vie actuels ; d'où les burn out
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Les déposants de 500k ne sont pas bien vus à présent, ils n'ont d'utilité que dans la capacité qu'il offrent aux banques de prêter 500k*10 aux miséreux et ainsi créer de l'argent.
Donc l’intérêt de déposants c'est uniquement parceque pour preter 100 il leur faut 10 en caisse.
Le principe de votre raisonnement est parfaitement exact.

En revanche, pour un banque isolée, le coefficient "fois 10" que vous évoquez ne l'est pas.

Si l'on raisonne "ensemble du système bancaire" l'on peut s'en approcher.

Tout est expliqué via les liens ci-dessous :
Coefficient Multiplicateur du Crédit – Coefficient Diviseur du Crédit…………késako ? ? ?
https://blog.moneyvox.fr/aristide/1...-credit-coefficient-diviseur-du-creditkesako/
A toutes fins utiles.

Cdt
 

AlbertoWin

Contributeur
Je pense que les interdits bancaire , les "fins de mois dans le rouge", les payeurs d'aggios, de frais etc... sont beaucoup plus rentables pour la banque que les déposants de 500k qui ouvrent des contrats en ligne ailleurs... ;)
Les déposants de 500k ne sont pas bien vus à présent, ils n'ont d'utilité que dans la capacité qu'il offrent aux banques de prêter 500k*10 aux miséreux et ainsi créer de l'argent.

@Porcinet a bien eu raison de quitter ce travail sans reconnaissance, sans intelligence, lui même maintenu dans la précarité de son propre système imposés aux clients.

Le niveau de résilience de l’être humain est extraordinaire. Il peut aller jusqu'à la mort, au suicide.
Si la vie est une prison, n'avons nous pas ériger nous mêmes les murs ?
De plus il y a plus de pauvres avec frais que de riches avec frais qui cherchent le moins cher. Appartement ça rapporte plus de six milliards .

Et il faut pas oublier les comptes inactifs qui rapportent aussi, jusqu'à qu'il parle a la CDC.
 
Haut