La ruée vers les SCI

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Quid de l'impact de l'inflation ?
comme dit dans l'article les loyers sont indexés (ILC et IRL ) donc pas de risques pour les SCPi de ce coté . peut etre quelques soucis pour certains commerces
Quid de la hausse des taux ?
les SCPI n'achètent que peu à crédit , la hausse des taux ne handicapera que les investisseurs .
ceci dit les banques sont déjà frileuses depuis plusieurs mois pour financer l'achat de parts de SCPI à crédit .

je ne vois que des " avantages " au contraire en limitant les masses financières à investir pour les SCPI ...heureux donc les anciens associés ... :cool:
 

lebadeil

Contributeur régulier
je ne vois que des " avantages " au contraire en limitant les masses financières à investir pour les SCPI ...heureux donc les anciens associés ... :cool:
merci @Buffeto pour ton analyse.
J’ai déjà lu à plusieurs reprises que la performance de beaucoup de SCPI était également liée (peut être même principalement liée) à l’actualisation du patrimoine qui on le sait a bien boosté ces dernieres années.
Dans un schéma où les prix de l’immobilier resteraient stables, y aurait il alors un impact sur la performance globale ? Un avis ?
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
J’ai déjà lu à plusieurs reprises que la performance de beaucoup de SCPI
qu'appelles tu "la performance " ?
pour l'investisseur qui recherche des revenus complémentaires seule importe la rentabilité annuelle .....

la valorisation annuelle pour celui qui vise le très long terme est ...accessoire puisque la vente des parts n'est pas envisagée .
 

lebadeil

Contributeur régulier
qu'appelles tu "la performance " ?
pour l'investisseur qui recherche des revenus complémentaires seule importe la rentabilité annuelle .....

la valorisation annuelle pour celui qui vise le très long terme est ...accessoire puisque la vente des parts n'est pas envisagée .
Merci pour ta réponse.
Dans mon schéma de performance, j’intègre le rendement annuel et la valorisation des parts, pour un revente sur le long terme. Et sur ce 2e sujet que je me pose des questions.
Ceci dit, je connais ta philo de ne pas revendre tes parts SCPI, que je respecte.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Dans mon schéma de performance, j’intègre le rendement annuel et la valorisation des parts, pour un revente sur le long terme.
ok effectivement la revalorisation des parts n'est qu'accessoire de mon point de vue .

je ne prends pas ce critère en compte dans la performance .
 

Sluwp

Contributeur régulier
Pas certain que toutes les entreprises puissent de se prendre 5%+ d'augmentation de loyer dans la tête. Et en période d'incertitudes les SCPI préfèrent généralement garder leur locataire, car les experts pénalisent fortement les valorisations des locaux vides.

Concernant la hausse des taux et l'impact sur les valorisations, j'ai du mal à croire qu'on puisse accepter 2,70% sur du bureau (certes prime QCA) alors que l'OAT 10 ans est à 2%. Mais ne pas oublier que les SCPI sont libres de choisir le prix de leur part dans une large fourchette.
 
Haut