La remontée des taux d'emprunt d'Etat

bonjour a tous

je reviens vers vous et je remets le post initial concernant la remontée des taux ou je m'interrogeais
sur la principale raison de cette hausse .
Poam a bien voulu répondre et je le remercie a nouveau mais a dire vrai je n'ai pas vraiment compris
pourquoi une forte consommation inciterait les prêteurs a augmenter les taux?

c'est par ce que compte tenu de la forte consommation l'Etat Francais va donc faire plus de recette fiscale
ou pas ?

Autres raisons qui m'échappent ?

Vous prie de m'excuser suis nul mais j'aimerai comprendre
bonne journée a tous


Profane 06 a dit:
Quelles sont les raisons principales de la remontée des taux ?
Fin de pandémie = forte hausse de la consommation attendue = pression inflationniste.
Les prêteurs demandent alors plus de rendement pour accepter de prêter.


 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Fin de pandémie = forte hausse de la consommation attendue = pression inflationniste.
Les prêteurs demandent alors plus de rendement pour accepter de prêter.
Bonjour,

- Pour simplifier, on va prendre l'exemple d'un vendeur de sabre laser :

Vous vendez des sabres laser de bonne qualité à 100€/unité. Vous vous apercevez que vos sabres laser se vendent très bien et souhaitez augmentez vos marges pour faire plus de bénéfices.
Donc vous allez augmenter le prix de vente de vos sabres laser à 102€ -> Résultat (dans l'exemple ultra simplifié) l'inflation du sabre laser est de 2%.


Si la consommation redémarre et que l'offre ne suit pas de suite alors les prix risquent également d'augmenter (loi offre-demande).
L'inflation reste difficilement mesurable.


- Appliqué au prêteurs, l'inflation va déterminer le taux d’intérêt :

A prête à B 100€ en obligation à 1 an.

Mais A ne veut pas perdre de pouvoir d'achat sur la somme en prêt (A veut acheter son sabre laser avec l'argent du remboursement) donc il va ajuster son taux d’intérêt de façon à inclure l'inflation (ici de 2%).
D'autres facteurs sont à intégrés (qualité du prêteur, durée du prêt, ...) pour la détermination du taux mais l'idée est là.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
je n'ai pas vraiment compris
pourquoi une forte consommation inciterait les prêteurs a augmenter les taux?
Bonjour,
Simple pourtant :
Forte consommation = les prix montent parce qu'il y a pénurie.
Il suffit de regarder les prix des matières premières, pétrole en tête, ou de voir qu'il y a pénurie de composants électroniques dans le secteur auto.... Ou de simplement regarder flamber le prix de la salade quand le gel a détruit les cultures.
Quand la demande est forte, les prix montent... Et baissent quand plus personne ne veut acheter.

Ceci pour en arriver aux prêteurs... Prêteriez-vous à 0% (le 10 ans actuel) si vous craignez que l'inflation monte à 2 ou 3% d'ici 1 an?
Moi, non!
Mais comme je veux prêter mon argent, alors je demande un taux plus élevé pour ne pas risquer d'y perdre au final.
Comme tous les prêteurs en font de même, alors les emprunteurs doivent accepter un rendement plus élevé pour trouver des prêteurs.
Et là, c'est l'offre et la demande qui fait les taux... Les banques centrales peuvent faire ce qu'elles veulent, elles n'ont de réelles possibilités que sur les taux de l'argent au jour le jour.
 
Bonjour,

- Pour simplifier, on va prendre l'exemple d'un vendeur de sabre laser :

Vous vendez des sabres laser de bonne qualité à 100€/unité. Vous vous apercevez que vos sabres laser se vendent très bien et souhaitez augmentez vos marges pour faire plus de bénéfices.
Donc vous allez augmenter le prix de vente de vos sabres laser à 102€ -> Résultat (dans l'exemple ultra simplifié) l'inflation du sabre laser est de 2%.


Si la consommation redémarre et que l'offre ne suit pas de suite alors les prix risquent également d'augmenter (loi offre-demande).
L'inflation reste difficilement mesurable.


- Appliqué au prêteurs, l'inflation va déterminer le taux d’intérêt :

A prête à B 100€ en obligation à 1 an.

Mais A ne veut pas perdre de pouvoir d'achat sur la somme en prêt (A veut acheter son sabre laser avec l'argent du remboursement) donc il va ajuster son taux d’intérêt de façon à inclure l'inflation (ici de 2%).
D'autres facteurs sont à intégrés (qualité du prêteur, durée du prêt, ...) pour la détermination du taux mais l'idée est là.
Je vous remercie j'ai enfin compris votre exemple est trés bon.
bonne journée
 

moietmoi

Top contributeur
Forte consommation = les prix montent parce qu'il y a pénurie.
pas nécessairement;
1- il suffit que la production soit en adéquation avec la demande; c'est pourquoi le financement des entreprises est crucial;(donc la politique des banques -centrales ou pas) Tant que le niveau de la production est à la hauteur de la consommation, aucune raison d'avoir de l'inflation;
2- Depuis Raymond Barre Premier Ministre, la théorie voulant que ces 2 facteurs soient liés à pris un coup dans l'aile; dans cette théorie, il ne peut y avoir stagnation (donc très faible consommation) et inflation;
c'est ce qu'enseignait Raymond barre professeur d'économie en faculté, comme tous les professeurs et économistes; et du jour au lendemain, il s'est retrouvé premier ministre d'un pays qui connaissait la stagnation, consommation atone, et une inflation de 14%;
le professeur ministre a inventé un mot ,repris dans le monde entier: La Stagflation; contraire à toutes les théories, mais bien présente;
 
Dernière modification:

Jeune_padawan

Contributeur régulier
le professeur ministre a inventé un mot ,repris dans le monde entier: La Stagflation; contraire à toutes les théories, mais bien présente;
Bonjour moietmoi,

Il me semblait que c'était Iain Macleod, ministre des finances du Royaume-Uni (Chancelier de l'échiquier pour être exact) qui avait inventé le mot "stagflation" pour caractérisé l’économie du Royaume-Uni des années 60.
 

moietmoi

Top contributeur
Il me semblait que c'était Iain Macleod, ministre des finances du Royaume-Uni (Chancelier de l'échiquier pour être exact) qui avait inventé le mot "stagflation" pour caractérisé l’économie du Royaume-Uni des années 60.
Tu as sans doute raison, il se trouve que j'ai vu Raymond Barre en amphithéâtre expliquer cela( en conférence-pas en cours)et que je l'ai subi comme ministre du temps où il disait aux chomeurs de créer leur entreprise; cela m'a marqué; Comme celui qui n'a qu'à traverser la rue.......
 

Aristide

Top contributeur
pas nécessairement;
1- il suffit que la production soit en adéquation avec la demande; c'est pourquoi le financement des entreprises est crucial;(donc la politique des banques -centrales ou pas) Tant que le niveau de la production est à la hauteur de la consommation,
Il y a deux sources à l'inflation:

1) - Celle que tu évoques par un déséquilibre entre une demande trop forte et une offre disponible trop faible où l'ajustement est censé se faire par l'accroissement des prix.

2) - Mais il y a aussi l'inflation dite "importée" c'est à dire un accroissement des prix du fait, par exemple, de l'accroissement des prix des matières premières et/ou autres consommations intermédiaires (ex coûts transports...)

Cet accroissement des prix "primaires" générant ainsi une crainte chez les consommateurs de voir les prix "grimper" encore plus et qui se ruent alors dans les magasins pour - quand c'est possible - faire des stocks contribuant ainsi à une accélération de la demande sans que, pour autant, l'offre suivre, la cause N°1 venant alors s'ajouter à cette seconde.

Mais concernant les taux des obligations, ainsi que je l'ai évoqué antérieurement et que poam5356 l'a réexpliqué ensuite, c'est bien - dans une anticipation d'érosion monétaire (= inflation) - la volonté des prêteurs/créanciers d'obtenir une rémunération au minimum identique en taux déflaté qui explique cette récente augmentation.

Cdt
 

moneymoneymaker

Contributeur
Pour rebondir sur ce sujet, à mon tour de poser une question de débutant, après avoir compris la raison de la hausse des taux.

Si j’ai bien tout saisi : la hausse des taux va impliquer une baisse de la Bourse (dans son ensemble), car Monsieur A va préférer prêter de l’argent à un taux « haut », plutôt que d’acheter des actions de l’entreprise X, car investir en action est plus risqués par définition ?

Mais si c’est la consommation qui va impliquer cette hausse des taux elle est doit aussi rassurante pour Monsieur A qui a des actions chez l’entreprise X ?
 
Haut