La mensualité ne correspond pas au taux...

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

sylvain78

Membre
Bonsoir,

J'ai reçu une proposition d'Axa. Pour le différé de 24 mois à 0%, le projet se valide avec ce différé de 24 mois puis à la fin du déblocage lors de votre dernière facture de travaux acquittée, le crédit rentrera en amortissement.

Je n'arrive pas à comprendre comment la mensualité est calculé à 895,58€ (hors assurance) avec un taux de 1,4% sur 25 ans. En effet lors de mon calcul je tombe sur une mensualité de 870,27€ (hors assurance).

axa.jpg

Avez-vous une idée ? Car je ne comprend pas !

De plus on me propose de prendre une prévoyance pour faire diminuer le taux de 0,20%, d'après vous est-ce une bonne solution ?

Merci
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Bonsoir,

J'ai reçu une proposition d'Axa. Pour le différé de 24 mois à 0%, le projet se valide avec ce différé de 24 mois puis à la fin du déblocage lors de votre dernière facture de travaux acquittée, le crédit rentrera en amortissement.

Je n'arrive pas à comprendre comment la mensualité est calculé à 895,58€ (hors assurance) avec un taux de 1,4% sur 25 ans. En effet lors de mon calcul je tombe sur une mensualité de 870,27€ (hors assurance).

Afficher la pièce jointe 9613

Avez-vous une idée ? Car je ne comprend pas !
Vous avez une première période de 24 mois qui est en différé total (encore appelé franchise) pendant laquelle vous ne payez ni intérêts ni capital (= seulement les primes d'assurances).

Pendant cette période ce n'est pas parce que vous ne payez pas les intérêts que la banque vous en fait cadeau; ils sont dus et la banque les calcule en les capitalisant au terme de chaque année conformément aux exigences du code civil.

Ainsi, au bout de 2 ans la valeur acquise au taux de 1,40% par 220.411,66€ sera de:

=>220.411,66€ x [(1+ (1,40/100))^2 = 226.626,38€ ce qui correspond donc à 6.214,72€ d'intérêts capitalisés.

=> C'est donc cette somme de 226.626,38€ que vous devrez amortir au taux de 1,40% sur 300 mois.

=> Sur ces bases je trouve une mensualité d'amortissement de 895,75€ qui est légèrement plus élevée que ce qui est indiqué par votre banque dans le document ci-dessus; mais l'ordre de grandeur est là.

Cette différence peut s'expliquer par le fait que je n'ai pratiqué aucun arrondi alors que ce n'est peut-être pas le cas pour votre banque.

Et/ou parce que, passée la première année avec une première capitalisation des intérêts au titre de ladite année, la seconde année n'était pas tout à fait entière (= moins de 12 mois entiers) auquel cas, suivant le code civil, une capitalisation est interdite et c'est une autre technique - sans capitalisation donc un peu moins coûteuse - qui est utilisée mais qui conduit cependant à ce que ces intérêts dus soient effectivement payés.

Cdt
 

sylvain78

Membre
Merci beaucoup pour vos messages. Je pensais à tord en étant bien naïf qu'il n'y avait pas de frais dans cette proposition. D'autant plus que cela n'est indiqué nul-part !

Admettons j'ai 4 mois de travaux (avec un report total de ces 4 mois) : Mon intérêt capitalisé sera donc de 1165,81€ soit un remboursement total à rembourser sur 25 ans de : 221 577€ soit des mensualités à 876€ (1,4% sur 25 ans)

Est-ce correct ?

Merci
 

Aristide

Top contributeur
Non; votre calcul est inexact.

=> En premier:
Pour un crédit de 220.411,66€ au taux de 1,40%, le montant des intérêts mensuels sera de:
+ 220.411,66€ x 1,40% / 12 = 257,15€ si l'on arrondi au plus proche.
+ Soit pour quatre mois 257,15€ x 4 = 1.028,60€

=> En second:
Puisque, ainsi qu'expliqué antérieurement, le code civil ne permet la capitalisation des intérêts que "s'ils sont dus pour au moins une année entière", puisque dans cette hypothèse il n'y aurait que quatre mois une telle capitalisation serait illégale.

Dans ce cas de figure - si votre banque respecte bien cette réglementation - c'est l'autre technique à laquelle j'ai fait allusion ci-dessus qui serait utilisée.

Ces intérêts seraient stockés dans un compteur et, à l'entrée en phase d'amortissements, ils seraient prélevés en priorité sur les autres intérêts et remboursement du capital jusqu'à ce que ledit compteur soit remis à zéro.

Ce faisant l'amortissement est moins rapide; cela vous coûte moins cher que si il y avait eu capitalisation mais cela vous génère cependant un surcoût qui est seulement un peu moindre.

Cdt
 

svprets

Contributeur régulier
Bonjour,
Nous devons raisonner, ici, intérêts simples...!!!
Le montant de l'emprunt, au sortir de la période de différé d'amortissement, à raison d'un déblocage total de 24 mois, est de 226 583,19 € => 220 441,66 + [ 220 441,66 X 0,014 X 2 ]...De facto, la mensualité de l'emprunt à 25 ans au taux nominal de 1,40 % ressort à 895,58 €...=> CQFD...
 

svprets

Contributeur régulier
Il va de soi, in fine, que vous ne serez redevable que du montant de l'emprunt augmenté des intérêts qui auront "réellement" couru ...
 

Aristide

Top contributeur
Nous devons raisonner, ici, intérêts simples...!!!
Le montant de l'emprunt, au sortir de la période de différé d'amortissement, à raison d'un déblocage total de 24 mois, est de 226 583,19 € => 220 441,66 + [ 220 441,66 X 0,014 X 2 ]...De facto, la mensualité de l'emprunt à 25 ans au taux nominal de 1,40 % ressort à 895,58 €...=> CQFD...
Non c'est inexact.

D'une part (220.441,66€ + (220.441,66€ x 1,40% x 2)) = 226.614,03€ et non pas 226.583,19€

Mais, d'autre part, ainsi que le permet le code civil (art 1154 ancienne codification - 1343-2 nouvelle codification) la banque peut capitaliser "les intérêts dus pour au moins une année entière".

Ainsi au bout de 12 mois la valeur acquise sera de (220.441,66€ x1,014) = 223.527,84€

Et au terme de la seconde année cette valeur acquise deviendra 223.527,84€ x 1,04)= 226.657,23€
=> Amortissable en 300 mois l'échéance est de 895,87€.

Cdt
 

Aristide

Top contributeur
Il va de soi, in fine, que vous ne serez redevable que du montant de l'emprunt augmenté des intérêts qui auront "réellement" couru ...
Non.

Interdit par le code civil si lesdits intérêts ne sont pas dus pour "au moins une année entière" = ils ne peuvent être légalement capitalisés.

=> Dans ce cas = technique du stockage des intérêts dus dans un compteur et paiement en priorités desdits intérêts avant les intérêts normaux et l'amortissement du capital ainsi qu'expliqué antérieurement.

Cdt
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut