La bourse au son du canon

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonsoir,

N'y a t il pas un paradoxe sur les marchés :unsure: ?
Les taux CT augmente, le 10 ans ne suit pas. Mais le style Growth s'en sort plutôt bien, ce n'est pas logique non ? o_O
Bonjour @Jeune_padawan,

Je ne vois pas de paradoxe... Seulement un effet d'optique dû à la différence d'échelle entre les éléments comparés. Les taux sont exprimés en 1/10ème de % quand l'indice est exprimé en millier de points.
Un écart conséquent sur les taux qui sera matérialisé par un gros écart sur le graphique est mis en comparaison d'un indice qui a aussi un gros écart en données brutes, mais comparativement bien moindre rapporté en %.

On peut faire le même constat sur le graphique LT d'une valeur de croissance, style LVMH par exemple, avec un graphique qui prend une pente presque verticale plus on se rapproche du présent. D'où l'utilité d'afficher le graphique en vue logarithmique qui affiche les variations en % du cours précédent, ce qui permet de conserver les proportions dans le temps.

Si on enlève la loupe déformante de la vue comparative :
Le S&P 500 Pure Growth fait -12,5% Ytd
Le S&P 500 Pure Value fait +4,70% Ytd.
Ce qui fait quand même 17% d'écart en 3 mois entre Growth et Value.
Le S&P 500, qui agrège les 2 styles, est à -5%.

Mais si on compare à des taux :
Le 2 ans US grimpe de 224% Ytd
Le 10 ans US grimpe de 45% Ytd

Quelque-chose que je ne comprends pas, c'est la composition de ces sous-indices.
Sur un ETF S&P 500 Pure Growth, le Invesco S&P 500® Pure Growth ETF par exemple, on retrouve 2 valeurs pétrolières et 3 bancaires sur les 10 premières lignes de l'ETF... Pas vraiment des valeurs Growth et 2 valeurs pétrolières qui amortissent la baisse puisqu'elles sont en hausse YTD de +24% et +32%.

On peut faire la même remarque pour le S&P 500 Pure Value dans lequel on retrouve des valeurs de la tech.
Tout ceci n'est pas très très "pure".
 

NO2256

Contributeur
2 remarques :
- la distinction entre Growth et Value n'est pas gravée dans le marbre mais à l'appréciation de celui qui juge...
- de même la composition d'un etf factoriel dépend du gérant qui fait sa petite tambouille selon l'humeur du moment !
Je suis partisan des etfs mais seulement quand ils suivent un indice bien identifié comme le SP500, le CAC40 ou l´Euro Stoxx 50. La multiplication des etfs multi-factoriels synthétiques et ESG m'amuse, l'effet de mode est un peu voyant :)
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour,
D'où l'utilité d'afficher le graphique en vue logarithmique qui affiche les variations en % du cours précédent, ce qui permet de conserver les proportions dans le temps.
Oui effectivement, erreur de débutant sur mon graphe. Mes paramètres persos ne restent pas d'une connexion à l'autre sur le site d'investing :unsure:. A chaque fois, il est nécessaire que je reparamètre le tout.
On peut faire la même remarque pour le S&P 500 Pure Value dans lequel on retrouve des valeurs de la tech.
Tout ceci n'est pas très très "pure".
Oh ça fait longtemps que je ne cherche plus à comprendre certains indices notamment si le nom comporte des terme comme "pure".
Si on enlève la loupe déformante de la vue comparative :
Le S&P 500 Pure Growth fait -12,5% Ytd
Le S&P 500 Pure Value fait +4,70% Ytd.
Ce qui fait quand même 17% d'écart en 3 mois entre Growth et Value.
Le S&P 500, qui agrège les 2 styles, est à -5%.
:biggrin: le style Value est le gagnant de ce 1er trimestre, quand je vois ma ligne Berkshire hathaway :money_mouth:

@poam5356 : je suis loin de pouvoir prendre ta relève :cry:
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Justement, qui invente ces multiples indices, qui servent par la suite de référence pour tant d’ETF ?
 

NO2256

Contributeur
Les indices sont établis soit par des places de marché comme Euronext, Nasdaq ou le Ftse, soit par des sociétés privées comme Msci ou Standard & Poor's pour le célèbre SP500 :)
 
Haut