La bourse a-t-elle encore un avenir ? (a 8 ou 10 ans)

Beaugeste

Contributeur régulier
... si l'on écoute Roubini , au lieu d'une dépression en V dont tout le monde rêve , ou même en U qui serait bien sympa , ... on risque un type en L :(

Un truc à la Japonaise , qui stagne longtemps :cry: Le seul bon côté en serait qu'il y aurait du temps pour retrouver des liquidités avant d'investir :)

Perso , je ne crois pas à cette "stagflation" , mais c'est affaire de point de vue , voire de "feeling" ...

Sinon le µcrédit est une chouette idée qui mériterait d'être creusée , c'est une partie du rayon "durable" peu évoquée . Cependant ce rayon Durable / Renouvelable / Energie n'est pas encore à la fête sur les marchés ... au contraire :(
 

fab80

Membre
fab80 il existe des sites qui mettent en relation des créateurs de société et des investisseurs mais je ne les connais pas, je suis tombé parfois par hasard dessus.

Merci, je fouillerai pour trouver, mais si certains ici ont des liens vers de tels sites, je suis preneur

ou peut être en allant vers les chambres de commerce (quoique j'ai jamais vu beaucoup de dynamisme dans ces institutions) ou les clubs de créateurs…


Sinon pour le V c'est déjà rapé j'ai l'impression… ou alors c'est que notre monde est vraiment déconnecté des réalités économiques
U ou L c'est une question de durée et d'appréciation. Le temps vécu échappe souvent à l'objectivité de l'horloge, l'heure passée chez l'arracheur de dents est toujours plus longue que celle consacrée à une sieste crapuleuse
 

fab80

Membre
Désolé, je voulais pousser personne vers la porte de sortie et je pensais a-priori plus à des mots clés /pistes de recherche pour une bonne utilisation des moteurs qu'à un produit en particulier :oops:

Cela dit, chacun peut constater que c'est pas la pub qui manque sur les marques de livrets boostés par exemple…typiquement le genre de produit en promotion duquel je me méfie… le petit 1% en plus que chez le concurrent proportionnellement au besoin de faire rentrer des fonds risque un jour de coûter cher

Mais bon pas envie de jouer à refaire le monde ou à contester des règles établies… et de toute façon la frontière entre la pub et l'information dans un monde de communication est toute relative.
Il y a bien longtemps que les imperméables déontologiques ne sont plus étanches.
Seul rempart : l'analyse critique et le libre arbitre
 
Haut