Monabanq

(autre) Je regrette Revolut. J'explique pourquoi. Ca peut aussi vous arriver !

Le 9 octobre 2020

Bonjour,

Je suis très fâché contre La néo banque Revolut.
Ils ont suspendu mon compte du jour au lendemain sans motif suite à une mesure de "vérification standard" le 5 janvier 2020

Je n'ai plus aucun accès à mon solde, ma carte ni aux virements (je ne peux donc pas récupérer mon argent), j'ai accès aux conversations avec le support :

Ae45gRD.jpg
KJeaYfM.jpg
Fn3PTL3.jpg


Il semblerait que je ne sois pas le seul cela me rassure d'après cet article de numerama https://www.numerama.com/politique/...-compte-peut-il-etre-bloque.html#commentaires

J'ai fait la réclamation sur leur formulaire, je vous tiens au courant !

Imaginez vous à l'étranger d'un coup plus aucun accès à la carte etc...
Voilà adieu Revolut je repasse aux banques traditionnelles après cette mésaventure c'est certain !
 

Ageoff

Contributeur
D'où l'intérêt de ne pas en faire son compte principal.

Mais serait-il possible de savoir quelle opération est à l'origine de ce blocage ?
Puisque Revolut ne bloque pas sans raison ses comptes...
 
Aucune idée, mais j'ai réussi à récupérer les dernières opérations un jour avant le blocage.

J'utilise Revolut depuis 2017, j'ai déjà eu à faire à ça il y a 1 ou 2 ans j'ai fournit les documents qu'ils m'ont demandés "photo de la CB et relévé bancaire lié à cette carte". Il m'ont débloqué le compte très rapidement.


Je fais énormèment d'achats sur internet, et donc je suis amené à créer 5 cartes virtuelles par semaine ... C'est peut être pour cette raison ?

CFP c'est pour les impôts.

Screenshot_20210109-173709_Gallery.jpg
 
Dernière modification:

SaintFrancis

Contributeur
Je m'étais également laissé entrainer dans une procédure de vérification insane de leur part pour avoir fait transiter environ 200k€ (pour jouer un peu sur les devises, j'en suis revenu)
Ils ont mené une enquête patrimoniale qui allait au delà des sommes qui ont transité. Pour mettre fin j'ai adressé un message in english à leur régulateur prudentiel banque en Lt, EMI_PI_supervision@lb.lt , (Ils dépendent de 2 autres en tant qu'EMI également) avec complaints@revolut.com en cc

2 jours après, fin de l'inspection et message suivant en conclusion
210109055750166206.png

Bien entendu il ne faut pas leur en vouloir par contre de mener les contrôles idoines. J'archive mes relevés et copies de justications notariées ou grosses factures sur un drive pour accélérer ce genre de procedures
 

Nico M

Contributeur
Bonjour à tous, oui il y a énormément de littérature et tout autant de mode d'utilisations, on va dire "particulier", de ce type de compte.

Ce type de compte a été créé et autorisé par le législateur bancaire européen sur le modèle du "porte monnaie électronique". Mais la facilité d'utilisation a donné des idées à beaucoup qui en ont fait autre chose que ce pourquoi il a été autorisé. Une des utilisations le plus traquée par ce type de neobanque, au delà du financement du terrorisme et autre malversations financières, est le négoce international. Ce n'est autorisé par les statuts des établissements qui ne sont pas des banques et pour celles qui sont des banques comme N26, c'est pas conforme à leur conditions d'utilisations.

Une neobanque Française, LYDIA, s'est aventuré a écrire clairement ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. Bien évidement ça fait énormément réagir et certains y voit une restriction de liberté d'utilisation du compte et une ingérence dans la vie privée. Mais c'est juste la transcription concrète de ce qu'il est autorisé ou pas de faire avec ce type de compte.

La loi autorise ce type d'établissement à bloquer les transactions et/ou les comptes sans devoir le justifier et ceux jusqu’à ce que la cause (non expliquée) du blocage soit levée. Seul le régulateur, qui contrôle les actions réalisées, a accès aux causes des blocages. Si votre blocage dure un peu trop longtemps, comme le dit @SaintFrancis, mieux vaut s'adresser au régulateur qu'à l'établissement bancaire en question.

Même si le marketing des neobanques, qui cherchent "une place au soleil", nous incite a en faire son compte principal pour capter un maximum d'opérations, il ne faut pas le faire, ou pas le faire pour l'instant. Reste que certains ne peuvent pas faire autrement car ils ne trouvent pas ou n'ont pas les moyens de s'offrir les services d'une banque physique. Le succès du compte NICKEL est là pour nous le rappeler.
 

SaintFrancis

Contributeur
Nickel (payant, fonctions ultra basiques) et Lydia sont 2 niveaux en dessous de Revolut ou Transferwise en termes de fonctionnalités et possibilités. Ne serait-ce que sur le multidevise. N24 c'est mieux déjà (sans possibilité de comptes de devises toutefois, mais je n'ai pas testé ça a peut-être changé)
Un N24 émerge : Vivid, je le fais tester par un petit jeune ça semble pas mal du tout
 

Nico M

Contributeur
Lydia sont 2 niveaux en dessous de Revolut ou Transferwise
Je pense que vos références datent un peu... allez faire un tour sur le site Internet de Lydia, vous pourriez être étonné.

Sur NICKEL je partage le "basique" pour le coté payant, maintenant toutes les neobanques sont payantes ! Les offres gratuites des neobanques fondent comme neige au soleil depuis quelques mois...
 

SaintFrancis

Contributeur
Lydia fait payer dès 20 transactions. C'est minable, car l'intention est de piéger le jeune utilisateur qui une fois "installé" se voit forcé de passer à 3€/mois. Autant être sur Revo gratuit, pas de limites de transaction, et si on met 3€, on commence à avoir quelques garanties correctes. (J'ai obtenu un chargeback de 400€ d'un vol compagnie asiatique qui n'appliquait pas sa politique de remboursement, on était au début de Vivid)
1 retrait par mois...no comment
Franchement, ya vraiment mieux ailleurs. Chez les français, Max n'est pas assez mis en avant, Lydia a bien plus de pouvoir marketing et de lobbying
 
Haut