Intérêts d'emprunt déductibles des impôts (Mesure Sarkozy)

ydir

Membre
Salut,

Qqun au courant concernant le décret d'application de la loi qui permettra de déduire les intérets des prets immobilier de ses impots sur le revenu ?

Le décret va t'il s'appliquer pour les offres émise à partir d'une certaine date. Si oui laquelle ?

Merci.

@+
 

nadege

Membre
Ouh là..... Il a promis effectivement qu'il prendrait une telle mesure... Vu que c'est quelquechose qui s'est déjà fait il y a une petite vingtaine d'années, ça sera réalisable à nouveau je pense, mais pas avant l'an prochain au mieux... Donc exit pour ces impots ci....

nadege
 

Eric

Membre
Avant le décret il faudrait déjà la loi...

Ne pas trop se fier tout de même aux promesses... Si un cadeau est fait à l'immobilier ce sont les les autres secteurs d'investissement qui vont en pâtir, et qui aura le lobbie le plus puissant pour tirer la couverture à soi... seul l'avenir nous le dira ;-)
C'est comme la promesse de l'exonération des droit de succession à hauteur des 150 000 premiers euros, croyez vous que les grand groupes financiers qui vivent de l'assurance vie vont laisser s'échapper leur monopole en la matière... ;-)
Les promesses c'est électoral, après il y a la réalité du terrain.
 

Eric

Membre
Y-a du nouveau finalement.

On "pourrait" déduire les intérêts des revenus à hauteur de 20% pour une vente signée après le 6 mai 2007.
Le gouvernement souhaite faire présenter la mesure en conseil des ministres avant les législatives donc.
 

Fred

(ancien taulier)
Oui, ce sont les infos du jour (voir le nouvel obs, le figaro).

La mesure ne concernerait que l'acquisition de résidence principale dont l'acte authentique de vente est réalisée après le 6 mai (jour de l'élection présidentielle).

Comme le rappelle Nadege, une telle mesure avait déjà existé il y a une quinzaine d'années. La dernière version permettait de déduire pendant 5 ans, 25% des intérêts d'emprunts. Les bénéficiaires étaient seulement les personnes imposables. Ce système avait, par la suite, été abandonné et remplacé par le Crédit à Taux Zéro.

Là, le dispositif serait aussi limité dans le temps, et, concernerait les personnes imposables (par une réduction d'impôt) et non imposables (par un remboursement).
 

xavhen

Nouveau membre
Mais au niveau d'une construction par maitre d'oeuvre, que faut il prendre en compte ? La date du contrat, de la reception ou de la signature du crédit ?
 

myosine

Membre
Bonjour, xahven pose là une question qui m'intéresse au plus haut point :)
Je pense que ce qui pourrait être pris en compte est la date d'achat du terrain car obligatoirement tu dois aller voir ces voleurs de notaires.
J'ai signé mon offre de prêt le 30 avril, j'ai signé l'acquisition de notre terrain chez le notaire le 21 mai. Ca pourra peut être le faire !


NB pour Myosine : Merci de modérer vos propos. Un notaire est un agent assermenté de l'état. Dire que ce sont des voleurs ne sert à rien, à part vous défouler et finalement vous descriditer.
 
Dernière modification par un modérateur:

pilote

Membre
C'est bien gentil tout ça mais quid du prêt à taux zéro?
je suis en recherche de financement, je suis non imposable et si le PTZ disparaît je ne pourrais plus devenir propriétaire...(c'est déjà limite avec un PTZ...)
 

myosine

Membre
à priori, le ptz serait conservé. La déduction des intérêts est une mesure supplémentaire pour aider les primos accédant.... mais après entre ce qu'on dit et ce qui arrive... hein !
 
Haut