INTERET ASSURANCE EMPRUNTEUR

jujuvpc91

Nouveau membre
Bonjour à toutes et tous,

Une petite question toute simple : quel est l'intérêt de conserver l'assurance emprunteur liée au crédit immobilier d'un investissement loctif ?
J'ai acheté il y a plusieurs années un appartement qui est loué. Je paye environ 300 € / an d'assurance emprunteur qui me couvre en cas d'accident, invalidité ou décès. Cependant l'appartement ne me coûte rien, le loyer remboursant le crédit.
Je me demande donc s'il est utile de garder cette assurance.
Avez-vous déjà eu ce te type de dilemne?
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonjour,

Tout dépend de votre situation, par exemple si vous avez des enfants vous n'avez surement pas envi que si vous décédiez ils commencent leur vie avec une dette. Si vous êtes seul çà peut s'envisager mais partir du principe que le loyer payera toujours le crédit est un peu illusoire, un locataire çà part, çà peut avoir des impayés etc. Une assurance ne parait chère que quand on en a pas besoin.

Lisez un peu les rapports faits sur les situations de surendettement, tout va toujours très bien au début, puis on tombe malade et on ne peut plus travailler et on se dit çà va aller mon locataire paye, puis le locataire arrête de payer mais la banque, elle, ne vous fera pas de cadeau.

Je ne cherche pas à dramatiser, ces situations restent heureusement exceptionnelles mais j'essaye de vous faire relativiser sur l'idée que votre assurance ne couvre pas un vrai risque. Elle est peut être trop chère par rapport au risque çà c'est autre chose, et vous pourriez explorer cette voie pour voir si vous ne trouvez pas mieux mais la supprimer totalement c'est autre chose.
 

jujuvpc91

Nouveau membre
Merci pour vos sages conseils. Effectivement je n'avais pas forcément pensé aux enfants.
Comme ils sont jeunes je pensais laisser l'usufruit du bien à ma compagne par testament. J'en reparlerai à mon notaire.
Pour la question du locataire je note votre remarque, cependant cette assurance emprunteur ne couvre pas les loyers impayés. Et de toute manière j'ai toujours préféré une caution solidaire à une assurance loyers impayés.
Pour la maladie j'ai un contrat prévoyance, mais de toute manière l'appartement ne me coute rien.
Pour les rapports de surendettement vous savez où on peut les consulter ? Ca peut être instructif !

Enfin j'ai effectivement changé d'assurance emprunteur pour l'an prochain, le nouveau contrat est moins cher mais les échéances sont variables, ce qui fait qu'au cours de la 1ère moitié du contrat (sur 17 années de prêt restantes) on paye l'essentiel de la prime. Malins ces assureurs ;-)
Enfin effectivement j'ai croisé beaucoup de gens, souvent âgés de plus de 50 ans, qui avaient tout perdu et vivaient du RSA. C'est clair que cela incite à bien réfléchir...
 

dav13

Membre
Bonjour
Votre contrat de prêt doit être soumis a l'obligation d'avoir une assurance emprunteur. Donc vous ne pourrez pas la résiliez sans en ouvrir une autre ailleur.
 

jujuvpc91

Nouveau membre
Absolument. J'ai organisé le changement d'assureur dans un 1er temps. Ensuite je pense que je serai libre de résilier puisque l'assureur ne sera plus la banque. Celle-ci ne serait donc pas informée.
 

dav13

Membre
Absolument. J'ai organisé le changement d'assureur dans un 1er temps. Ensuite je pense que je serai libre de résilier puisque l'assureur ne sera plus la banque. Celle-ci ne serait donc pas informée.
A mon vis l'assureur refusera la résiliation tant que vous ne prouverez pas que vous en avez un nouveau ...

Je suis d'accord que nous payons très cher des assurances pour les biens locatifs qui au final sont payé par le loyer, et qui plus est sécurisé par une hypothèque bien souvent...
 

Aristide

Top contributeur
Ensuite je pense que je serai libre de résilier puisque l'assureur ne sera plus la banque. Celle-ci ne serait donc pas informée.
Si votre offre/contrat de prêt prévoit une assurance décès-invalidité obligatoire vous ne pourrez pas la résilier sans l'accord de votre banque.

Et le code de la consommation oblige l'assureur à la prévenir en cas de non paiement des primes ou de modification substantielle du contrat:

Article L312-9 code de la consommation
…..
…..

L'assureur est tenu d'informer le prêteur du non-paiement par l'emprunteur de sa prime d'assurance ou de toute modification substantielle du contrat d'assurance.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGIARTI000028748108/2015-01-06/

=> A fortiori en cas de résiliation.

Cdt
 

hargneux

Top contributeur
Absolument. J'ai organisé le changement d'assureur dans un 1er temps. Ensuite je pense que je serai libre de résilier puisque l'assureur ne sera plus la banque. Celle-ci ne serait donc pas informée.


Si c'est une délégation d'assurance la banque sera informé d'une résiliation et si elle est bénéficiaire accetant il faudra son accord
 
Haut