Incidence inflation sur pouvoir d’achat d’un capital et des intérêts le rémunérant (= Sa valeur acquise)

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Ce billet de mon blog :

Incidence inflation sur pouvoir d’achat d’un capital et des intérêts le rémunérant (= Sa valeur acquise)

https://blog.moneyvox.fr/aristide/1...des-interets-le-remunerant-sa-valeur-acquise/

=> contient un applicatif qui, initialement, ne traitait que de la perte de pouvoir d’achat due à l’inflation.

Un aménagement permet désormais qu’il puisse aussi bien prendre en compte une éventuelle déflation :

=> Inflation négative = accroissement du pouvoir d’achat

NB ) - Pour les lecteurs intéressés, deux simulations peuvent, chacune, leur apporter un éclairage.

1) - Saisir le même taux de rémunération de l’épargne que le taux d’inflation.


Par exemple, dans le cas pris par défaut où le taux d’inflation est de 5,60%, saisir également 5,60% pour le taux de rémunération de l’épargne en cellule « E6 ».

L’on constate que la totalité des intérêts perçus en fin d’année - 1.285,20€ à 5,60% - est exactement « mangée » par une dépréciation monétaire :

+ Du capital (22.950€ - 21.732,95€) = 1.217,05€
+ Des intérêts (1.285,20€ - 1.217,05€) = 68,15€
=> Perte totale sur la valeur acquise = 1.217,05€ + 68,15€ = 1.285,20€

2) - Quels que soient les taux de rémunération de l’épargne et/ou le taux de l’inflation, saisir un capital de 100€ de capital épargné en cellule « D6 ».


En bas d’écran l’on constate la parfaite cohérence des résultats en euros et en pourcentage.

A toutes fins utiles.

Cdt
 

Pièces jointes

  • Inflation et pouvoir d'achat.xlsx
    18,6 KB · Affichages: 11
Haut