Impôts QS QT - déduction pour les revenus 2014 au titre de l'épargne retraite

Ashleen

Membre
Bonjour,
ayant ouvert un PERCO, j'ai reçu de la part de mon employeur le montant à déclarer dans les cases QS et QT de ma déclaration fiscale. Je ne comprends pas trop comment cela fonctionne. J'ai lu les notices du site des impôts et fais les simulations avec les cases remplies et sans, je ne vois pas de différence, à part:
Plafond de déduction pour les revenus 2014 au titre de l'épargne retraite, pour déclarant 1 et déclarant 2
avec le montant entré déduit, mais mon imposition ne change pas.
J'aimerais simplement comprendre comment cette réduction des cotisations d'épargne retraite fonctionne.
Merci d'avance.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
J'aimerais simplement comprendre comment cette réduction des cotisations d'épargne retraite fonctionne.
Merci d'avance.

il n'y a pas de réduction d'impot à proprement parler sur un PERCO .....

les avantages du PERCO résident dans l'abondement de l'entreprise et la possibilité de se créer une épargne retraite défiscalisée ( défiscalisée signifiant que les revenus des sommes placées sur le PERCO sont exonérées d’impôts mais pas des prélèvements sociaux ).
 

Ashleen

Membre
QS QT et QU affecte directement les professions libérales d'après ce que j'ai compris...

Salariés nous profitons de l'abondement qui ne subit ni impôt sur les revenus ni cotisations salariales, mais seulement des prélèvements sociaux, à hauteur de 8%, ainsi décrite:

L’entreprise peut décider d’aider les bénéficiaires dans leur effort d’épargne par un versement complémentaire (aussi appelé abondement). Cette contribution bénéficie d’une fiscalité et d’un traitement social avantageux aussi bien pour l’entreprise et que les salariés.

Pour l’entreprise :
exonération des cotisations sociales patronales sur les sommes versées au titre de l’abondement,
déduction de l’assiette de l’impôt sur les sociétés (ou de l’impôt sur le revenu le cas échéant) de l’abondement,
l’abondement est soumis au forfait social de 20%.

Pour les salariés :
exonération des cotisations sociales salariales sur les sommes perçues au titre de l’abondement (sauf CSG et CRDS de 8 %),
exonération de l’impôt sur le revenu,
exonération de l’impôt sur les plus-values (sauf CSG et CRDS et prélèvements sociaux : 15,5 % sur les plus-values)
 
Haut