Humania en procedure collective

I

ICF62

Bonjour Zigo13
vous avez raison concernant les médias.
ils sautent sur le moindre truc pour faire de l'audience (le buzz comme on dit maintenant)
Sauf qu'en son temps j'ai du réaliser un powerpoint pour les journalistes spécialisés de grandes chaines de télévision pour expliquer le problème des prêts à taux d'appel et révisables non capé du CFF car ils ne comprenaient pas où était le problème.
Après il faut reconnaitre qu'il est difficile de mettre en garde les consommateurs lorsque vous n'êtes qu'un particulier ou même un professionnel car vous avez vite fait de vous retrouver trainé en justice pour diffamation.

mais c'est vrai aussi par contre qu'il ne sert à rien d'accabler à outrance les clients qui sont les victimes de ces entreprises.....

bien cordialement
 

hargneux

Top contributeur
J'ai juste regarder le premier lien et quand on voit qui parle, on a compris.
Pourquoi n'engagez vous pas la responsabilité de cet organisme qui a contribué à faire croire au miracle ?
 

MRGT34

Contributeur régulier
Salut,

je dois dire que UFC Que Choisir, comme l'AFUB d'ailleurs, n'ont pas été très bons sur ce coup là car il faut bien reconnaître, en effet, que beaucoup de bêtises ont été dites à ce sujet.
Les médias ont embrayé le pas sans aucun souci de vérification et les "vrais" experts ne pouvaient rien dire car non crédibles et non politiquement corrects.

Alors oui, il y a une forme de responsabilité collective à ce vaste désastre, et certains continuent à faire croire qu'il y a des points de contestations sur lesquels on peut encore gagner le jackpot (je pense à la convention lombarde Exact/360 pratiquée par très peu d'établissements de crédit sur des durées très courtes - mais cette convention ne fait gagner que des cacahuètes maintenant, car les tribunaux ont compris combien ils étaient instrumentalisés).

Les deux mamelles à la base de toute arnaque de grande ampleur restent bien la naïveté et la cupidité, et ce n'est pas demain la veille que des tentatives d'escroquerie disparaitront car face à la "bêtise" humaine, il y aura toujours des malfaisants prêts à dire aux gens ce qu'ils veulent entendre dès lors qu'on veut bien leur donner quelque argent.

Comment faire le tri ? Je ne sais (une dose de bon sens devrait suffire - faire croire qu'on peut gagner bcp de sous sans rien faire?!!!, mais bon ... ) mais quand par exemple je tombe sur une publicité qui me dit que je peux apprendre en quelques heures à trader sur le FOREX (faire des opérations sur le marché des devises internationales) et gagner plus de 3.000 € en quelques minutes sans rien y comprendre, je me dis qu'on n'a pas fini de chercher à nous faire prendre des vessies pour des lanternes !
 

agra07

Contributeur régulier
J'ai juste regarder le premier lien et quand on voit qui parle, on a compris.
Pourquoi n'engagez vous pas la responsabilité de cet organisme qui a contribué à faire croire au miracle ?
Bonjour,
cette personne fait sa pub assez objectivement et habilement, rien de plus.
Ce serait à mon humble avis un coup d'épée dans l'eau que de tenter une action judiciaire contre elle sur la seule foi de cette interview.
La seule chose qui me gène c'est l'emploi du mot "préjudice" utilisé par le journaliste (ce terme vise au sens juridique soit le montant de l'erreur soit le gain qui aurait pu être réalisé en empruntant chez un concurrent) et la réponse de l'interviewé qui évoque le gain possible en remplaçant le taux nominal du prêt par le taux légal: ce sont deux notions totalement différentes.
 

agra07

Contributeur régulier
Salut,

je dois dire que UFC Que Choisir, comme l'AFUB d'ailleurs, n'ont pas été très bons sur ce coup là car il faut bien reconnaître, en effet, que beaucoup de bêtises ont été dites à ce sujet.
Les médias ont embrayé le pas sans aucun souci de vérification et les "vrais" experts ne pouvaient rien dire car non crédibles et non politiquement corrects.

Alors oui, il y a une forme de responsabilité collective à ce vaste désastre, et certains continuent à faire croire qu'il y a des points de contestations sur lesquels on peut encore gagner le jackpot (je pense à la convention lombarde Exact/360 pratiquée par très peu d'établissements de crédit sur des durées très courtes - mais cette convention ne fait gagner que des cacahuètes maintenant, car les tribunaux ont compris combien ils étaient instrumentalisés).

Les deux mamelles à la base de toute arnaque de grande ampleur restent bien la naïveté et la cupidité, et ce n'est pas demain la veille que des tentatives d'escroquerie disparaitront car face à la "bêtise" humaine, il y aura toujours des malfaisants prêts à dire aux gens ce qu'ils veulent entendre dès lors qu'on veut bien leur donner quelque argent.

Comment faire le tri ? Je ne sais (une dose de bon sens devrait suffire - faire croire qu'on peut gagner bcp de sous sans rien faire?!!!, mais bon ... ) mais quand par exemple je tombe sur une publicité qui me dit que je peux apprendre en quelques heures à trader sur le FOREX (faire des opérations sur le marché des devises internationales) et gagner plus de 3.000 € en quelques minutes sans rien y comprendre, je me dis qu'on n'a pas fini de chercher à nous faire prendre des vessies pour des lanternes !
Bonjour,
Je partage globalement votre avis même si les mots pour l'exprimer me semblent un peu fort.
Il n'y a pas de méthode pour empêcher le commun des mortels d'être victime de profiteurs affairistes et habiles.
Bien sûr, il faudrait développer le bon sens, l'esprit critique, le sens de l'analyse...etc.
Mais l'esprit humain ne fonctionne pas toujours de façon raisonnable et il est impossible de tout connaître sur tout.
Le marketing est là pour exploiter cette faille.
 

berdu35

Contributeur
Je pense que c'est surtout cette idée reçue qui est particulièrement vive depuis la crise de 2008, celle comme quoi "les banques, c'est tous des escrocs", qui a permis à ces officines de faire leur beurre en se faisant passer pour les gentils de l'histoire puisque, contre elles, il y avait les banques qui étaient donc forcément les méchantes. Malheureusement, il s'avère qu'au final l'arnaqueur n'était pas celui qu'on croit. Pour info, quand vous négociez un crédit, la personne que vous avez en face de vous, même celle qui prendra la décision définitive de vous accorder ou non ce crédit, n'est pas forcément un Madoff en puissance. Si on vous sort que votre banque vous a fait un coup bas pour gagner davantage que ce qu'elle pouvait légitimement prétendre (on va pas non plus leur demander de bosser gratos) commencez par la contacter pour avoir aussi sa version des faits. Vous ne serez alors que mieux informé pour juger si, oui ou non, il apparaît que vous avez été trompé. Ce sera toujours mieux que de découvrir une version des faits qui tient parfaitement la route une fois rendu à l'audience, alors que vous avez déjà engagé de nombreux frais.
 

MRGT34

Contributeur régulier
Bonjour,

au tour maintenant du Journal du Dimanche.

Enquête sur des arnaques aux prêts immobiliers

PLAINTES Des clients floués par des sociétés censées renégocier leurs conditions d’emprunt engagent des actions enjustice

C’est une affaire qui va faire du bruit et qui en annonce une série d’autres. Elle touche au business un temps très lucratif du contentieux des taux d’intérêt pratiqués par les banques sur les prêts immobiliers. Le fameux TEG, ou taux effectif global, qui comprend les frais de dossier, le coût de l’assurance, etc. Faute d’être correctement calculé, un TEG peut être renégocié ou contesté en justice, avec de substantielles économies pour l’emprunteur. Créée en 2011 par Daniel Margutti, la société Humania Consultants basée à Pérols (Hérault) s’en fait une spécialité jusqu’à sa liquidation en décembre. Elle laisse ses clients, quelque 7.000 titulaires de crédits immobiliers, avec de grosses factures et une kyrielle d’actions en justice devant les tribunaux de grande instance de Montpellier et Nanterre.

La suite ici : http://lejournal.lejdd.fr/epaper/viewer.aspx
 

MRGT34

Contributeur régulier
Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, de belles bagarres en perspective, avec encore et à nouveau toujours les mêmes perdants et toujours les mêmes gagnants. C'est lassant, je me demande ce que fait le gouvernement ;)

Une toute petite question : pourquoi les journalistes d'investigation, après avoir bien arrosé d'essence le sujet, ont-ils mis tant de temps à déclencher l'opération d'extinction de l'incendie ?

Mystère :unsure:
 

MRGT34

Contributeur régulier
Hello,

le Midi Libre aujourd'hui.

Des milliers de clients perdus dans la débâcle d’Humania

Que cache la liquidation fin 2017 de cette société de Pérols ? On espérait récupérer 30 000€ sur les 250 000€ qu’on avait empruntés en 2011»,raconte Benoît, un habitant de Juvignac (Hérault).
«Aujourd’hui on a dépensé 5 200€, et on n’a aucune perspective.» Jean-Louis, qui vit près d’Avignon, pensait économiser 25 000 € sur le coût total des 100 000 € empruntés sur 15 ans.

«Entre l’intermédiaire, Humania Consultants et les avocats, j’en suis à 5 900€, et je viens d’apprendre qu’Humania a fermé. Je me sens complètement floué, lésé. Quand depuis dix ans on économise sou par sou, et qu’on réalise que tout est parti en fumée, c’est dur».

http://www.midilibre.fr/2018/04/09/...cle-d-humania-societe-heraultaise,1653502.php

Ce qui est intéressant est la manière dont Margutti retourne le problème en accusant les avocats de ne pas avoir compris que sa théorie étai fausse !!! Ce serait un gag s'il n'y avait pas tant de gens floués !
 
Haut