BNP Paribas

Hésitation.

SHABBOTIL

Membre
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai fait une simulation d'ouverture de compte Fosfo, sur le site de FORTUNEO.
En remplissant le formulaire, on me demandait des infos, sur ma situation professionnel, et sur le montant de mes revenus mensuel.
Je me suis dit, pour un compte "accessible sans conditions de revenus" dixit Moneyvox, pourquoi chercher à savoir quel est mon salaire.
Dans ce cas là, j'ai mis "0€", et "demandeur d'emploi" comme profession, pour voir si le formulaire n'allait pas être valider, ça l'a été.
J'ai vu aussi, à défaut des renseignements qu'on donne, qu'il faut faire un premier versement de 300€ sur le compte.
J'en ai fait une (simulation) sur le site de BOURSORAMA aussi.
Sur cette dernière, on peut le faire le choix de la carte après avoir remplir le formulaire, et en donnant des infos sur sa situation financière. Et il faudra faire un premier versement de 500€ à l'ouverture du compte, ce qui est 200€ de plus que Fosfo.
Ce que je retiens de tout cela, ces deux banques ont beaux nous faire croire, qu'on peut ouvrir un compte sans conditions de revenus, elles veulent tout de même savoir et avoir des renseignements sur nos finances.
Ce qui n'est pas le cas, chez N26 (si mes souvenirs sont bons) et C-Zam.



PS: Ce message annule, le précédent, car il y a eu des choses que je n'ai pas pu modifier.
Je vous remercie de votre compréhension.
 

g.b

Contributeur régulier
Comme évoqué plus haut par d'autres, limiter à une banque en dur + une banque en ligne suffit. Perso, c'est ma banque "patrimoniale" et BforBank.

BforBank car ils ont une tarification bourse compétitive pour certains niveaux d'ordres et d'usages. Boursorama ne l'est pas du tout. Fortuneo, ça dépend. Par ailleurs BforBank permet de déposer des demandes de crédit immobilier dans le réseau CA pour des projets "Non standards" banques en ligne (SCI). Et ils se sont mis à faire des offres crédit conso compétitives, des fois.
 

hargneux

Top contributeur
Ce que je retiens de tout cela, ces deux banques ont beaux nous faire croire, qu'on peut ouvrir un compte sans conditions de revenus, elles veulent tout de même savoir et avoir des renseignements sur nos finances.

Vous confondez 2 choses, les conditions d'ouverture et leurs obligations légales concernant la connaissance client.
Elles ont l'obligation de poser un certain nombre de question et d'avoir une connaissance des revenus de leur client et par la même de pouvoir repérer des anomalies de fonctionnement par rapport aux revenus et avoirs déclarés.

J'ai pas vraiment d'avis sur les BEL, mais je pense que C-ZAM est tellement géniale que c'est un fiasco total, que Carrefour veut la vendre et que personne n'en veut, c'est dire
 

kevin

Contributeur
Bonjour,

Je vous fais part de mon expérience, jai 1 compte chez Bforbank ainsi qu'un compte au CA.
Je suis a 0 frais par an car ma caisse régionale exonère les sociétaires de frais de tenue de compte et de frais sur les virement SEPA externe. Du coup jai résilié mon offre de compte et je fais virer mon salaire sur ma BEL et je procède à un virement de la somme des prelevement que jai besoin sur mon compte CA.
La seule condition pour avoir la gratuité de la carte chez BFB est de faire 3 paiements par trimestre ( retraits, paiement sans contact, paiement avec code, et paiement en ligne ) donc pas de soucis à ce niveau.

Bonne journée
 

SUN

Contributeur régulier
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai fait une simulation d'ouverture de compte Fosfo, sur le site de FORTUNEO.
En remplissant le formulaire, on me demandait des infos, sur ma situation professionnel, et sur le montant de mes revenus mensuel.
Je me suis dit, pour un compte "accessible sans conditions de revenus" dixit Moneyvox, pourquoi chercher à savoir quel est mon salaire.
Dans ce cas là, j'ai mis "0€", et "demandeur d'emploi" comme profession, pour voir si le formulaire n'allait pas être valider, ça l'a été.
J'ai vu aussi, à défaut des renseignements qu'on donne, qu'il faut faire un premier versement de 300€ sur le compte.
J'en ai fait une (simulation) sur le site de BOURSORAMA aussi.
Sur cette dernière, on peut le faire le choix de la carte après avoir remplir le formulaire, et en donnant des infos sur sa situation financière. Et il faudra faire un premier versement de 500€ à l'ouverture du compte, ce qui est 200€ de plus que Fosfo.
Ce que je retiens de tout cela, ces deux banques ont beaux nous faire croire, qu'on peut ouvrir un compte sans conditions de revenus, elles veulent tout de même savoir et avoir des renseignements sur nos finances.
Ce qui n'est pas le cas, chez N26 (si mes souvenirs sont bons) et C-Zam.



PS: Ce message annule, le précédent, car il y a eu des choses que je n'ai pas pu modifier.
Je vous remercie de votre compréhension.
Bonjour

Vous passez votre temps à faire des simulations qui deviennent du grand n’importe quoi.

Si on résume 4 pages déjà, vous voulez choisir une BEL parce que les frais à l’étranger sont gratuits mais vous écrivez en même temps que vous voyagez que rarement voir jamais. Vous ouvrez un compte N26 que vous n’utilisez pas, un compte C-Zam, sans commentaire, vous prenez une formule de compte à la banque postale......Maintenant vous faites des simulations en fournissant des renseignements qui ne vous correspondent pas alors ne soyez pas étonné que vous fassiez des mauvais choix...

Les banques ont des obligations est l’une d’elle c’est de connaître leurs clients. Vous avez internet alors renseignez vous sur ACPR, Tracfin, etc....

Concernant Boursorama, ma belle fille vient s’ouvrir un compte Welcome, alors qu’elle était sans salaire, donc sans travail. Elle a dû verser 100€ pour ouvrir ce compte. On pense ce qu’on veut de cette CB, ce n’est pas le problème, elle a suivi mon conseil donc zéro minute sur un simulateur.

Ça c’est la vraie vie....

Dès sa première connexion, elle a dû remplir un formulaire pour connaître son patrimoine et des informations personnelles. Ce n’est pas pire que ceux qui racontent leur vie privée sur les réseaux sociaux...

Elle vient de rapatrier tout son encours qu’elle avait dans un autre établissement où elle détenait qu’un livret A.

Et oh miracle, elle a maintenant le choix de souscrire une CB Ultim, Classic ou Premier...

Quand vous souscrivez une assurance vie, les assureurs ont l’obligation de connaître leurs clients et vous serez amenés à fournir des renseignements vous concernant et à les mettre à jour...

A travers votre exemple, on peut remarquer que le problème n’est pas tant un simulateur mais ceux qui l’utilisent.
 
Dernière modification:

SHABBOTIL

Membre
Ce que je retiens de tout cela, ces deux banques ont beaux nous faire croire, qu'on peut ouvrir un compte sans conditions de revenus, elles veulent tout de même savoir et avoir des renseignements sur nos finances.

Vous confondez 2 choses, les conditions d'ouverture et leurs obligations légales concernant la connaissance client.
Elles ont l'obligation de poser un certain nombre de question et d'avoir une connaissance des revenus de leur client et par la même de pouvoir repérer des anomalies de fonctionnement par rapport aux revenus et avoirs déclarés.

J'ai pas vraiment d'avis sur les BEL, mais je pense que C-ZAM est tellement géniale que c'est un fiasco total, que Carrefour veut la vendre et que personne n'en veut, c'est dire
Bonjour Hargneux,

Pourquoi chercher une connaissances des revenus des clients, si c'est un compte sans conditions de revenus?
Là où je serais d'accord, si on me posait la question, si je suis imposable en France, sans avoir à me demander quel est mon salaire.
 

SHABBOTIL

Membre
Bonjour

Vous passez votre temps à faire des simulations qui deviennent du grand n’importe quoi.

Si on résume 4 pages déjà, vous voulez choisir une BEL parce que les frais à l’étranger sont gratuits mais vous écrivez en même temps que vous voyagez que rarement voir jamais. Vous ouvrez un compte N26 que vous n’utilisez pas, un compte C-Zam, sans commentaire, vous prenez une formule de compte à la banque postale......Maintenant vous faites des simulations en fournissant des renseignements qui ne vous correspondent pas alors ne soyez pas étonné que vous fassiez des mauvais choix...

Les banques ont des obligations est l’une d’elle c’est de connaître leurs clients. Vous avez internet alors renseignez vous sur ACPR, Tracfin, etc....

Concernant Boursorama, ma belle fille vient s’ouvrir un compte Welcome, alors qu’elle était sans salaire, donc sans travail. Elle a dû verser 100€ pour ouvrir ce compte. On pense ce qu’on veut de cette CB, ce n’est pas le problème, elle a suivi mon conseil donc zéro minute sur un simulateur.

Ça c’est la vraie vie....

Dès sa première connexion, elle a dû remplir un formulaire pour connaître son patrimoine et des informations personnelles. Ce n’est pas pire que ceux qui racontent leur vie privée sur les réseaux sociaux...

Elle vient de rapatrier tout son encours qu’elle avait dans un autre établissement où elle détenait qu’un livret A.

Et oh miracle, elle a maintenant le choix de souscrire une CB Ultim, Classic ou Premier...

Quand vous souscrivez une assurance vie, les assureurs ont l’obligation de connaître leurs clients et vous serez amenés à fournir des renseignements vous concernant et à les mettre à jour...

A travers votre exemple, on peut remarquer que le problème n’est pas tant un simulateur mais ceux qui l’utilisent.
Bonjour Sun,

Si vous m'aviez bien lu, mon premier compte LBP, date de plus de 20 ans, donc je n'avais le choix, concernant la formule de compte.
En disant que je voyage presque jamais, je ne pars pas en dehors de l'Europe, à vrai dire, mes déplacements hors l'hexagone, se font qu'en Suisse.
Les simulations que j'ai fait, c'était pour voir, si tout ce qui est dit sur Moneyvox, correspond à ce qu'on recherche, car nous n'avons pas tous les mêmes profils financiers, et par rapport à cela, on se fait une idée.
Sinon, je suis content pour votre belle-fille, qu'elle ait écouté vos conseils.
 
Bonjour Hargneux,

Pourquoi chercher une connaissances des revenus des clients, si c'est un compte sans conditions de revenus?
Là où je serais d'accord, si on me posait la question, si je suis imposable en France, sans avoir à me demander quel est mon salaire.
Afin de renforcer la lutte contre les circuits financiers illicites dans un contexte où les impératifs de sécurité appellent une action significative des pouvoirs publics, le Gouvernement a élargi le champ de surveillance des banques notamment dans le cadre de la transposition de la directive no 2015/849 du 20 mai 2015 dite « 4ème directive anti-blanchiment ». En effet, les articles L. 561-5 et R. 561-5 1° du code monétaire et financier disposent que, dans le cadre de ses obligations de vigilance en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, la banque doit vérifier, avant l'ouverture d'un compte, l'identité du client avec lequel elle établit une « relation d'affaires », notamment au moyen d'un document officiel en cours de validité comportant sa photographie. En application de cet article, les banques peuvent demander des pièces justificatives supplémentaires. Par ailleurs, l'article R. 562-12 du code monétaire et financier prévoit que les banques, avant l'entrée en relation d'affaires, c'est-à-dire en l'espèce la conclusion d'une convention de compte, doivent recueillir et analyser les éléments d'information nécessaires à la connaissance de leur client ainsi qu'à l'objet et à la nature de la relation d'affaires. Les éléments d'information en question figurent sur un arrêté du ministre chargé de l'économie daté du 2 septembre 2009. Ils comportent notamment la justification de l'adresse du domicile à jour au moment où les éléments sont recueillis, les activités professionnelles actuellement exercées, les revenus ou tout élément permettant d'estimer les autres ressources, tout élément permettant d'apprécier le patrimoine. Le code monétaire et financier (article L. 561-8) prévoit qu'en cas d'impossibilité pour l'établissement d'identifier son client ou d'obtenir des informations sur l'objet et la nature de la relation d'affaires, l'établissement est tenu de ne pas établir la relation d'affaires ou bien de la rompre.

Pour résumer, il est normal pour une banque de demander à connaître vos revenus lors de l'ouverture d'un compte, même si ce compte est ouvert sans condition de revenus. La banque ne fait que respecter ses obligations légales.

Edit : Ou plus simplement, comme l'indique @hargneux ci-dessus, c'est la Loi.
 
  • J'aime
Reactions: SUN

SHABBOTIL

Membre
Afin de renforcer la lutte contre les circuits financiers illicites dans un contexte où les impératifs de sécurité appellent une action significative des pouvoirs publics, le Gouvernement a élargi le champ de surveillance des banques notamment dans le cadre de la transposition de la directive no 2015/849 du 20 mai 2015 dite « 4ème directive anti-blanchiment ». En effet, les articles L. 561-5 et R. 561-5 1° du code monétaire et financier disposent que, dans le cadre de ses obligations de vigilance en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, la banque doit vérifier, avant l'ouverture d'un compte, l'identité du client avec lequel elle établit une « relation d'affaires », notamment au moyen d'un document officiel en cours de validité comportant sa photographie. En application de cet article, les banques peuvent demander des pièces justificatives supplémentaires. Par ailleurs, l'article R. 562-12 du code monétaire et financier prévoit que les banques, avant l'entrée en relation d'affaires, c'est-à-dire en l'espèce la conclusion d'une convention de compte, doivent recueillir et analyser les éléments d'information nécessaires à la connaissance de leur client ainsi qu'à l'objet et à la nature de la relation d'affaires. Les éléments d'information en question figurent sur un arrêté du ministre chargé de l'économie daté du 2 septembre 2009. Ils comportent notamment la justification de l'adresse du domicile à jour au moment où les éléments sont recueillis, les activités professionnelles actuellement exercées, les revenus ou tout élément permettant d'estimer les autres ressources, tout élément permettant d'apprécier le patrimoine. Le code monétaire et financier (article L. 561-8) prévoit qu'en cas d'impossibilité pour l'établissement d'identifier son client ou d'obtenir des informations sur l'objet et la nature de la relation d'affaires, l'établissement est tenu de ne pas établir la relation d'affaires ou bien de la rompre.

Pour résumer, il est normal pour une banque de demander à connaître vos revenus lors de l'ouverture d'un compte, même si ce compte est ouvert sans condition de revenus. La banque ne fait que respecter ses obligations légales.

Edit : Ou plus simplement, comme l'indique @hargneux ci-dessus, c'est la Loi.
Bonjour Charles356,

D'accord, merci pour cette précision.
Comme je le disais, je ne crois pas, que N26 m'ait demandé, quels étaient mes revenus.
J'ai donné des infos, concernant mon identité, mon adresse postale, mes coordonnées téléphoniques, et mon "numéro de référence fiscale".
Mais bon, j'en conçois que les banques françaises respectent la loi à ce niveau, et je n'ai rien contre cela.
 
Haut