Héritage et justice

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Cela ne suffira pas. :(

En effet, à un moment ou un autre elle devra quitter (de grès ou poussée par abus de faiblesse) ce logement pour aller dans une structure plus adaptée à son âge (ou à sa santé) où la qualité des prestations est proportionnelle au montant des mensualités payées.

Et c'est à ce moment là que l'argent issu de la vente du logement pourrait lui manquer. Car sa pension de retraitée de la fonction publique ne devrait pas suffire pour un service que vous voulez être le meilleur pour votre mère.

Demandez à Buffetophile, il va vous donner la fourchette des tarifs pour un service de qualité dans ce genre de structure.
 

wiwi59

Membre
lol du calme ne nous avançons pas trop les amis :cool:


..... et bien j'ai beaucoup réfléchi ... et j'en ai parlé à ma compagne( qui est diabétique et oui :( donc bon ..)

0.5 j'ai lu qu'à 70 ans on ne peut pas sortir du logement le locataire suite bailleur décédé sans relogement

1 la probabilité que je meurs avant elle est de + 70 % ( et oui car je suis en parfaite santé , fume pas bois pas , ne roule pas vite , fais du sport , sort pas en soirée , bonne fréquentation , repas équilibrés bref ...

2 ma mère a déjà eu des problèmes de santé ...mais que dieu la préserve

3 ma compagne n'est pas un monstre et par ricochet mes enfants ne le seraient pas
De plus ma compagne a une probabilité de vie inférieure à la mienne ( diabétique :/ .. )

4
Faut arreter de rever maintenant , je ne risque pas de mourir avant les femmes de ma vie hein!! et si je ne suis plus là et que ma mère a plus de 70 ans je doute fort qu'elle se préoccupe encore de la cruauté de la vie .



Mais sinon ... je crains que vous m'ayez convaincu , j'abandonne ;) .

Le monde est régi par des règles (mathématiques , physiques , scientifiques .. des "Lois" ..) et non par le hasard .Je choisis de suivre les probabilités élevées .... un peu comme le calcul que fait les "assurances" ... cela mettra ces règles au service d'une cause noble pour une fois :ange:
 

gunday

Contributeur régulier
Bonjour,
j'arrive un peu tard,
mais je remarque que l'idée du démembrement ne serai pas une solution?
Vous auriez la nu-propriété dés maintenant, mais en payant un peu de frais de succession.
Et vous héritez de l'usufruit sans frais.
Pendant ce temps, le bien reste à votre mère.
 
Haut