Orange Bank

Gérer 90 000€ de rentrée d'argent

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Bonjour à tous !

J'aurais besoin de vos avis et conseils avisés.
Ma maman de 65 ans, sans notion financière, va recevoir 90 000€ suite à une coupe de pins (nous avons une propriété familiale avec des bois). Ce sera la dernière coupe avant 20-30 ans. Et ma mère étant un panier percé et ayant peu d'argent, je cherche à bien la conseiller pour qu'elle puisse placer cette somme en bon père de famille (bonne mère pour le coup). Et que quelque part, elle soit "forcée" de ne pas y toucher sauf cas de force majeure.
Je précise qu'elle ne paye pas d'impôts et qu'elle est propriétaire.

Plusieurs idées viennent à moi, à voir ce qu'il est possible de faire :
- bloquer l'argent pendant x années, comme un PEL, et le récupérer avec ses intérets fructifiés à la fin
- placer l'argent pendant x années et récupérer les intérêts afin d'arrondir les fins de mois
- le placer sur une assurance vie sans frais, 60% fonds euros et 40% UC dynamique, et laisser là quelques années...

Je n'ai aucune certitude.

Vos avis ?
 

nono52

Contributeur
Bonjour à tous !

J'aurais besoin de vos avis et conseils avisés.
Ma maman de 65 ans, sans notion financière, va recevoir 90 000€ suite à une coupe de pins (nous avons une propriété familiale avec des bois). Ce sera la dernière coupe avant 20-30 ans. Et ma mère étant un panier percé et ayant peu d'argent, je cherche à bien la conseiller pour qu'elle puisse placer cette somme en bon père de famille (bonne mère pour le coup). Et que quelque part, elle soit "forcée" de ne pas y toucher sauf cas de force majeure.
Je précise qu'elle ne paye pas d'impôts et qu'elle est propriétaire.

Plusieurs idées viennent à moi, à voir ce qu'il est possible de faire :
- bloquer l'argent pendant x années, comme un PEL, et le récupérer avec ses intérets fructifiés à la fin
- placer l'argent pendant x années et récupérer les intérêts afin d'arrondir les fins de mois
- le placer sur une assurance vie sans frais, 60% fonds euros et 40% UC dynamique, et laisser là quelques années...

Je n'ai aucune certitude.

Vos avis ?
Bonjour,
Vous voulez mettre la main sur le pactole ?
Et vous n'avez pas imaginé que votre maman puisse profiter de la vie, à 65 ans on est encore "jeune"
 
Bonjour,
Vous voulez mettre la main sur le pactole ?
Et vous n'avez pas imaginé que votre maman puisse profiter de la vie, à 65 ans on est encore "jeune"
Exactement! Les sous ! Les sous ! Les sous !
🤑🤑🤑

Haha c'est vrai qu'en me relisant c'est l'effet que ça donne. Mais rassurez vous, je n'ai nullement besoin de cet argent !
Je m'en fais pour ma mère qui a tendance à liquider tout l'argent qu'elle touche, et hélas pas pour se faire plaisir mais pour "dépanner" les autres et souvent se faire avoir... C'est elle qui m'a demandé de chercher comment placer son argent.
Je me suis mal exprimé. Le but est simplement qu'elle puisse "tenir" jusqu'à la prochaine coupe de bois.

Merci pour votre aimable aide en tout cas !
 
Dernière modification:

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Plusieurs idées viennent à moi, à voir ce qu'il est possible de faire :
- bloquer l'argent pendant x années, comme un PEL, et le récupérer avec ses intérets fructifiés à la fin
- placer l'argent pendant x années et récupérer les intérêts afin d'arrondir les fins de mois
- le placer sur une assurance vie sans frais, 60% fonds euros et 40% UC dynamique, et laisser là quelques années...
Quelque produit que votre mère souscrive; aucun n'est vraiment "Bloqué".
Il est toujours possible de résilier un contrat d'épargne moyennant perte de certain avantages..

Cdt
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonjour,
Le recours a une (ou 2) assurance vie semble tout indiqué dans cette situation. D'une part, vous pouvez doser le risques afin de correspondre à son profil, sa sensibilité aux aléas financiers et son âge, et d'autre part, il y a une incitation fiscale à garder les sommes longtemps et la procédure de rachat partiel demande un certain niveau de "paperasse" et prends un peu de temps, ce qui peut éviter les décisions impulsives.

Mais je partage un peu l'avis de Nono52, si elle a envie de dépenser une partie de cette somme pour se faire plaisir c'est son droit !
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
Le recours a une (ou 2) assurance vie semble tout indiqué dans cette situation. D'une part, vous pouvez doser le risques afin de correspondre à son profil, sa sensibilité aux aléas financiers et son âge, et d'autre part, il y a une incitation fiscale à garder les sommes longtemps.
La répartition sur 2 assurances-vie serait probablement une bonne solution, quitte n'y verser qu'une grosse partie des sommes à recevoir ...

Bien entendu, et si votre mère disposait déjà d'un tel type de contrat (de plus de 5 ou 6 ans), ce serait un plus, mais compte tenu de ce que vous exposez, ce serait étonnant ....

Toujours est-il, qu'il serait utile de converser de ce sujet avec elle ....

et la procédure de rachat partiel demande un certain niveau de "paperasse" et prends un peu de temps, ce qui peut éviter les décisions impulsives.
Tout à fait .....

Mais je partage un peu l'avis de Nono52, si elle a envie de dépenser une partie de cette somme pour se faire plaisir c'est son droit !
C'est la raison pour laquelle je n'évoque que le versement d'un grosse partie de la somme reçue ou à recevoir ....
 
Merci pour vos retours.

Pour l'AV, entendu, cela semble logique !
Plutôt en gestion pilotée donc ?

Encore une fois, la question de dépenser ou pas n'est pas la question, c'est elle-même qui souhaite bloquer cet argent... et c'est suite à nos discussions qu'elle m'a demandé de demander des avis extérieurs. Donc nous échangeons, ne vous en faites pas :biggrin:

Elle n'a aucune assurance vie en cours en effet :)

Par contre quel intérêt d'ouvrir 2 AV plutôt qu'1 ?
 

paal

Top contributeur
Merci pour vos retours.
Pour l'AV, entendu, cela semble logique !
Plutôt en gestion pilotée donc ?
Tout dépend de son degré de frilosité au risque, et je vais supposer que parvenue à 65 ans, votre mère est probablement plus frileuse que vous, surtout si elle n'y connait pas grand chose, n'ayant pas l'expérience d'une gestion de contrat AV ...

Encore une fois, la question de dépenser ou pas n'est pas la question, c'est elle-même qui souhaite bloquer cet argent... et c'est suite à nos discussions qu'elle m'a demandé de demander des avis extérieurs.
Donc nous échangeons, ne vous en faites pas :biggrin:
Elle n'a aucune assurance vie en cours en effet :)
Aucune inquiétude de ma part, mais que devient votre propre avis dans tout cela ?
Disposez-vous d'une certaine expérience en matière d'AV, afin de gérer au mieux la partie UC d'un contrat ?

Par contre quel intérêt d'ouvrir 2 AV plutôt qu'1 ?
Primo parce que chaque contrat (même en ligne) sera différent, et que par les temps de taux bas qui sont d'actualité, c'est une façon de répartir les risques ; aujourd'hui, et selon l'assureur auprès duquel on souscrit un contrat, les rendements sont souvent différents d'un assureur à l'autre (le formalisme et la papa-sserie aussi ....)

Ensuite, on ne sait rien de votre environnement familial, et il est possible qu'à l'occasion de l'étude de cet environnement, l'opportunité de disposer de deux clauses bénéficiaires distinctes soit un atout ; et c'est la première chose qui me vient à l'esprit, par exemple si vous êtes (ou non ?) fils unique, ou s'il y a plusieurs petits-enfants

En effet, l'ouverture d'un (ou plusieurs) contrats d'assurance-vie, ce n'est pas uniquement une question de placement ....
 
Dernière modification:
Tout dépend de son degré de frilosité au risque, et je vais supposer que parvenue à 65 ans, votre mère est probablement plus frileuse que vous, surtout si elle n'y connais pas grand chose, n'ayant pas l'expérience d'une gestion de contrat AV ...
Elle n'a aucune notion fiscale/patrimoniale.

Aucune inquiétude de ma part, mais que devient votre propre avis dans tout cela ?
Disposez-vous d'une certaine expérience en matière d'AV, afin de gérer au mieux la partie UC d'un contrat ?
Je pensais déjà à une AV à taux boosté. Et je pourrai gérer ses UC. Je suis loin d'être un expert mais j'ai des notions. Cependant, d'un point de vue déontologique je ne souhaite pas y toucher, c'est son argent, pas le mien, je ne veux être la qu'en rôle de conseil, pas d'acteur.

Primo parce que chaque contrat (même en ligne) sera différent, et que par les temps de taux bas qui sont d'actualité, c'est une façon de répartir les risques ; aujourd'hui, et selon l'assureur auprès duquel on souscrit un contrat, les rendements sont souvent différents d'un assureur à l'autre (le formalisme et la papa-sserie aussi ....

Ensuite, on ne sait rien de votre environnement familial, et il est possible qu'à l'occasion de l'étude de cet environnement, l'opportunité de disposer de deux clauses bénéficiaires distinctes soit un atout ; et c'est la première chose qui me vient à l'esprit, par exemple si vous êtes (ou non ?) fils unique, ou s'il y a plusieurs petits-enfants

En effet, l'ouverture d'un (ou plusieurs) contrats d'assurance-vie, ce n'est pas uniquement une question de placement ....
En effet, il est toujours de bon ton de diversifier les risques/opportunités.

Nous sommes 3 enfants. Je n'avais pas pensé à la clause bénéficiaire. Mais si elle n'en indique pas, il me semble que l'AV sera reversée selon les clauses prévues dans la succession.
Et qui dit plusieurs AV avec plusieurs bénéficiaires, dit qu'à chaque rachat partiel, elle devra se creuser la tête pour le faire équitablement, donc surement prendre la même somme sur les différentes AV.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut