Generali met les pieds dans le plat (ou dans le fonds euros)!

paal

Top contributeur
300 milliards d'encours sur le Livret A qui sera bientôt à 0,50 % et qui n'a pas l'atout successoral de l'AV.
Des PEL à 1% qui continuent à être ouverts.
Des AV de banques conventionnelles (grande majorité des encours) qui tutoient déjà le 1%..
Dans quelques années, on vous dira = cela c'était avant 2019 ; les initiés vous diront même, c'était avant décembre 2019 .….

Je ne m'inquiète donc pas pour l'AV en ligne et la décollecte brutale annoncée par les findumondistes, mais qui n'aura à mon avis pas lieu.
Alors décollecte brutale et substentielle (peut-être pas) mais décollecte graduelle et s'amplifiant sur moyenne/longue période, cela j'y crois davantage ; comme il va finir par y avoir un temps ou le seul avantage de l'assurance-vie sera l'aspect transmissif, cela va conduire à un changement de timing d'utilisation de l'assurance-vie, qui sera de nature à mettre en péril la régularité de cette activité financière ….

Comme je n'ai pas de boule cristal, je ne dis ni que c'est ce qui va arriver, ni que je le souhaite, mais simplement que cela fait partie des hypothèses d'évolution ; alors ensuite on tente d'y réfléchir ou on le rejette d'un revers de main, c'est selon la conviction de chacun ….

En plus, les avoirs sont plus ou moins "bloqués" par des avantages/contraintes techniques de l'AV.
Alors même les plus exigeants devront mettre leur mouchoir dessus.
C'est un argument qui présente la légèreté du Kleenex .... :cool:
 

spheris

Contributeur
Bonne lecture :

"5° ter Il peut, sur proposition du gouverneur de la Banque de France, président de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, après avis du collège de supervision de cette autorité, à l'égard de l'ensemble ou d'un sous-ensemble des personnes mentionnées aux 1° à 5° et 9° à 11° du B du I du même article L. 612-2, afin de prévenir des risques représentant une menace grave et caractérisée pour la situation financière de l'ensemble ou d'un sous-ensemble significatif de ces personnes ou pour la stabilité du système financier, prendre les mesures conservatoires suivantes :
[...]
Ok lu !
Donc si j'ai bien compris, il se peut bien que les actions de rachat et d'arbitrage que je décrivais ne soient pas possibles.
Après, l'ensemble de ces mesures ne seront peut-être pas toutes mises en œuvre en même temps...

ça me fait un peu rire... Ils disent tous de sortir du fond en euros... "Allez sur les UCs, avec une plus forte volatilité mais peut-être du meilleur rendement... Et puis, si vous êtes pas content, bien vous pouvez en sortir à tout moment..."
Ben non, ça n'encourage pas à aller sur de l'UC à travers l'AV... car finalement, ça donne des UCs avec plus ou moins de volatilité (parfois autant qu'une simple action) normalement liquide mais qui peut ne plus l'être...
Perso, ça me donne envie d'aller sur les marchés avec des UCs "compatibles" avec mon PEA qu'à travers les UCs d'une assurance vie...
 

paal

Top contributeur
ça me fait un peu rire... Ils disent tous de sortir du fond en euros... "Allez sur les UCs, avec une plus forte volatilité mais peut-être du meilleur rendement... Et puis, si vous êtes pas content, bien vous pouvez en sortir à tout moment..."
En sortir à tout moment, mais pas forcément dans les meilleures conditions ….

Ben non, ça n'encourage pas à aller sur de l'UC à travers l'AV... car finalement, ça donne des UCs avec plus ou moins de volatilité (parfois autant qu'une simple action) normalement liquide mais qui peuvent ne plus l'être liquides ...
En fait, le tout, y compris son contraire ….

Perso, ça me donne envie d'aller sur les marchés avec des UCs "compatibles" avec mon PEA qu'à travers les UCs d'une assurance vie...
C'est effectivement le risque, quitte à s'intéresser à des supports de type UC, de pouvoir les aborder au travers d'un PEA, où vous allez pouvoir passer des ordres à cours limité (ce que vous ne pouvez pas faire dans un contrat AV ....)
 

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
si l'on en croit GENERALI tous les épargnants devraient se transformer en traders.
Merci la BCE et les taux négatifs!!!
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
si l'on en croit GENERALI tous les épargnants devraient se transformer en traders.
Merci la BCE et les taux négatifs!!!
Peut-être pas TOUS, mais ce qui est certain, c'est que des arbitrages bien placés, cela se révèle nettement plus rémunérateur qu'un simple fonds Euros (même boosté ou dynamisé ….)

Et puis, on ne devient pas trader sur des UC du jour au lendemain ; or, c'est ce que tente de vous imposer cet assureur ....

Once again, je n'ai pas de contrat ni chez Generali, ni chez SwissLife, donc aucun souci de ce côté là ....

Quant à Suravenir, il propose une autre formule, qui va juste m'inciter à faire une longue pause dans mes versements ; cela tombe bien, car il faut que j'abaisse on niveau de versements NETS, pour passer sous le plafond des 150 KE ; et comme les contrats ont plus de 8 années, il suffit que j'utilise l'abattement annuel de façon optimale …

Mais cela je le savais avant que Suravenir publie ses mesures ....
 

Atys

Contributeur régulier
J'ai personnellement eu de très mauvaises surprises en lisant les conditions générales et les avenants et oui les épargnants ne sont pas défendus...
 

agra07

Contributeur régulier
Cette histoire de bonus ne pourrait-elle pas déboucher sur une question de droit ?
En effet, on peut comprendre, dans le contexte actuel, une baisse progressive des taux des fonds en euros induisant (ou non) un changement évolutif dans le comportement des assurés. Jusque là pas de souci.
Mais les bonus, en revanche, constituent indubitablement un manque à gagner pour ceux qui n'ont pas ou peu d'UC dans leur contrat, car ces bonus seront pris sur les bénéfices qui auraient pu, ou dû, leur être distribués.
Cette situation crée une forme de discrimination factuelle entre les assurés.
Est-ce bien légal ?
 

benjea

Contributeur
Bonjour,
Je suis surpris que certains contrats "on line" assurés par Generali, en l’occurrence MonFinancier vie (MonFinancier) et Croissance vie (Epargnissimo), se trouvent "fermés à la commercialisation ". Surement par décision du courtier, mais pour quelles raisons ? Est-ce que c'est suite aux nouvelles conditions de l'assureur ?
Je n'ai pas ces contrats mais ça augure quoi pour les autres contrats assurés par Generali ?
car on sait bien que les contrats fermés à la commercialisation sont à terme, plus ou moins "abandonnés" par l'assureur... et le courtier :(
 
Haut