Garanties plancher

maxwell86

Membre
Bonjour a tous,

Je suis en train d'ouvrir un contrat d'assurance-vie, et il m'est demandé de choisir, au niveau des garanties, entre la garantie plancher simple et la garantie plancher indexée.

J'ai regardé la description de ces deux garanties, et la garantie plancher indexée me parait forcément mieux que l'autre. En effet, elle fonctionne
comme la garantie plancher, à la seule différence que le capital minimum garanti est revalorisé d'un pourcentage allant de 1 à 5% l'an.

Du coup, je me demande s'il y aurait un intérêt quelconque a prendre la plancher simple plutôt que l'autre.

Merci de m'éclairer.
 

Guada

Nouveau membre
Bonjour,

Ce qu'il ne faut pas perdre des yeux, ce sont les couts divers de ces garanties. parfois indiqués clairement, parfois inclus dans les frais de gestion des contrats
Bien evidemment la garantie avec indexation sera certainement plus cher que la garantie simple.
Il faut aussi vérifier, en fonction du montant que vous souhaitez investir, s'il y a une limite plafond à la garantie, et si elle a une duré limitée dans le temps. (limite d'age, le plus souvant 75 ans. Existe en garantie viagère)
 

lex63

Contributeur
Une garantie plancher permet de reverser aux bénéficiaires, lors du décès de l'assuré, le montant net des primes versées en cas de moins-values. Compte tenu du niveau actuel de l'inflation, payer une indexation pour protéger ce capital de la hausse du coût de la vie peut sembler superflu. Sauf peut-être aux yeux de votre assureur qui vous prélèvera des frais supplémentaires pour la mise en jeu de cette garantie ;)
 

Cofloma

Membre
La garantie Plancher
Elle garantit à vos bénéficiaires qu'ils récupèreront, à votre décès, au moins le montant des versements effectués (moins les rachats) sur le contrat d'assurance vie, même en cas de baisse des marchés.
Capital garanti = Maximum (Capital minimum garanti, Valeur acquise du contrat) avec Capital minimum garanti = Somme des primes nettes versées – Somme des primes rachetées

La garantie Plancher indexée / revalorisée
Même mécanisme que la garantie plancher mais le montant des versements est indexé annuellement. Capital garanti = Maximum(Capital minimum garanti, Valeur acquise du contrat) avec Capital minimum garanti = Somme des primes nettes versées – Somme des primes rachetées. Le capital minimum est revalorisé périodiquement à partir d’un taux d’intérêt annuel.

La garantie majorée
Même mécanique que la garantie plancher, le capital garanti sera exprimé comme un pourcentage du montant des versements effectués (moins les éventuels rachats). Ce pourcentage sera fixé par le souscripteur lors de l'adhésion au contrat.
Capital minimum garanti = (Somme des primes nettes versées – Somme des primes brutes rachetées) multiplié par un pourcentage supérieur à 100 %. .

La garantie cliquet
Elle cristallise les plus-values boursières. Le montant versé à votre décès sera égal à la plus haute valeur atteinte par votre épargne sur le contrat.
Capital garanti= Maximum (Capital minimum garanti, Valeur acquise du contrat)
avec Capital minimum garanti = Valeur du cliquet – Capital minimum racheté. Le capital minimum est réévalué périodiquement en fonction de l’augmentation de la valeur acquise du contrat.

La garantie vie entière
Vous choisissez à la souscription le montant du capital que vous souhaitez transmettre à votre décès.
Capital sous risque = Maximum (0.00,(Capital minimum garanti – Valeur acquise))
Le capital minimum garanti est égal au montant du capital choisi.
 
Dernière modification par un modérateur:

Cofloma

Membre
Non, le capital sous-risque représente le montant sur lequel porte le risque de l'assureur. Dans le cadre des garanties financières, ce montant fluctue en fonction de la variation de la valeur acquise du contrat. Si la valeur acquise est supérieur au montant garanti, la somme sous-risque est égale à zéro. Si elle est inférieur, la somme sous-risque représente la différence entre le montant garanti et la valeur acquise du contrat.
La somme sous-risque est la base de calcul utilisé par les assureurs pour tarifer les garanties financières. Ce coût est soit intégrer dans les frais de gestion (forfaitisation), soit prélever sur l'épargne du contrat.
 
Haut