Fin défiscalisation Scellier, que faire de l'appartement?

Bonjour, j'ai un appartement pour lequel j'avais fait un investissement Scellier et qui est arrivé à terme de la défiscalisation cette année (je précise que c'est un Scellier que j'ai fait moi-même, pas par l'intermédiaire d'un commercial ou un programme immobilier qui ne proposait que des investissements de la sorte). Si je devais le vendre actuellement, je réaliserai une PV un peu inférieure à ce que je devrais encore rembourser pour le crédit qui se termine en 2026.
En ce moment, il y a un locataire qui est dans mon appartement depuis 1 an maintenant et je voudrai savoir si dans deux ans (fin du bail) voire moins si celui-ci quitte les lieux avant, il serait plus judicieux de le vendre où de continuer à le louer en précisant que cet appartement se loue très bien (jamais eu de vacance locative) mais que j'ai de moins en moins d'intérêts d'emprunt à déduire de mes revenus locatifs et que j'ai un TMI 30%.

Merci pour vos réponses et bon week-end voire bonnes vacances pour ceux qui y sont;)
 
M

Membre50050

Bonjour

Ce n'est donc plus un 'scellier'.
Quel est le rendement tous frais déduit de cet actif immobilier, comment se situe t'il par rapport à des scpi, par exemple?
j'ai de moins en moins d'intérêts d'emprunt à déduire de mes revenus locatifs et que j'ai un TMI 30%.
Donc de plus en plus d’impôts à payer.
 

paal

Top contributeur
Bonjour, j'ai un appartement pour lequel j'avais fait un investissement Scellier et qui est arrivé à terme de la défiscalisation cette année (je précise que c'est un Scellier que j'ai fait moi-même, pas par l'intermédiaire d'un commercial ou un programme immobilier qui ne proposait que des investissements de la sorte). Si je devais le vendre actuellement, je réaliserai une PV un peu inférieure à ce que je devrais encore rembourser pour le crédit qui se termine en 2026.
Pour ce qui concerne ce logement, dont il reste un crédit à apurer durant les 5 prochaines années, vous allez au final disposer d'un bien de qualité, et qui se loue bien ; aucune raison d'envisager de le vendre à présent, et vous avez tout le temps devant vous ....

En ce moment, il y a un locataire qui est dans mon appartement depuis 1 an maintenant et je voudrai savoir si dans deux ans (fin du bail) voire moins si celui-ci quitte les lieux avant, il serait plus judicieux de le vendre où de continuer à le louer en précisant que cet appartement se loue très bien (jamais eu de vacance locative) mais que j'ai de moins en moins d'intérêts d'emprunt à déduire de mes revenus locatifs et que j'ai un TMI 30%.
En matière de revenus fonciers, il existe deux modes de détention qui sont complémentaires, à savoir l'immobilier loué en direct, et la souscription de parts de SCPI achetées à crédit ....

Même si les taux sont actuellement bas, en achetant ces parts à crédit, vous allez pouvoir recharger la mule des intérêts déductibles ; bien entendu, ces parts de SCPI vont générer des revenus fonciers, mais selon la nature des biens immobiliers détenus par ces SCPI, il vous appartient de sélectionner celles qui détiennent des biens ne distribuant pas trop de revenus, tout en conservant une valeur patrimoniale certaine, source de plus-value à terme .....
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,
comment dire quelque chose, alors qu'on ne sait pas grand chose de toi... le complément de revenus, même imputé d'un impot, est il nécessaire à ta vie dans 4 à 10 ans?
es tu en état, si tu vends de refaire une opération du même type ( ou de la loi qui portera le nom du ministre dans 5 ans?
penses tu que le locataire va quitter spontanément? dans ce cas, pourquoi ne pas faire de la location meublée lors du départ du locataire( quasi plus d'impots sur les revenus de cette location)
 
Même si les taux sont actuellement bas, en achetant ces parts à crédit, vous allez pouvoir recharger la mule des intérêts déductibles ; bien entendu, ces parts de SCPI vont générer des revenus fonciers, mais selon la nature des biens immobiliers détenus par ces SCPI, il vous appartient de sélectionner celles qui détiennent des biens ne distribuant pas trop de revenus, tout en conservant une valeur patrimoniale certaine, source de plus-value à terme .....
Le mieux serait le NP de SCPI à crédit dans ce cas là non?
 
Bonjour,
comment dire quelque chose, alors qu'on ne sait pas grand chose de toi... le complément de revenus, même imputé d'un impot, est il nécessaire à ta vie dans 4 à 10 ans?
Pas de besoin de revenus d'ici 4 à 10 ans.
es tu en état, si tu vends de refaire une opération du même type ( ou de la loi qui portera le nom du ministre dans 5 ans?
penses tu que le locataire va quitter spontanément? dans ce cas, pourquoi ne pas faire de la location meublée lors du départ du locataire( quasi plus d'impots sur les revenus de cette location)
Pas l'intention de refaire une défisc de ce genre car immobilier trop cher maintenant et les loyers ne permettent plafonnés ne permettent pas une bonne rentabilité comme auparavant. C'est un F4/F5 que je loue donc pas envie de passer en meublé avec l'ameublement qu'il y aurait à fournir sans compter qu'un meublé pour une grande surface de 90m carré je n'y crois pas pour la location car en plus pas dans une ville universitaire ou la colocation aurait pu se faire.
 
M

Membre50050

4% avant impôt maintenant qu'il n'y a plus la défiscalisation
Ce n'est pas mauvais même si ce n'est pas excellent.
Hormis l'inconvénient d'tere fiscalisé désormais sur ces revenus prenez votre temps pour le vendre au mieux, par exemple au départ du locataire, sachant qu'en général on surpaye toujours le neuf donc du pointde vue du rendement l'occasion est souvent plus performant, surtout quand on choisit la bonne ville. de même du Scpi fait le meme rendement, les soucis en moins;
 

Tornado05

Contributeur régulier
Pas l'intention de refaire une défisc de ce genre car immobilier trop cher maintenant et les loyers ne permettent plafonnés ne permettent pas une bonne rentabilité comme auparavant.
ok avec tes propos et ça dépend du secteur, mais en fouinant bien on peut encore trouver un investissement correct. Ça faisait deux ans que je cherchais à faire un Pinel et je n’y croyais plus jusqu’à éplucher un samedi de mai les secteurs que je connais et là j’ai trouvé enfin ce que je voulais en zone A Bis juste en dessous des 5500€/m (plus que rare voir inexistant) et en plus le plafond du loyer n’est pas un handicap car je peux fixer mon prix de location au prix du marché avec même quelques € de plus car neuf, petit ensemble Immobilier, calme, en plein centre ville et à 400m d’une gare RER.
 
Haut