Fichage FICP usurpation d'identité blocage prêt immo

Damienn

Contributeur régulier
Ne pas partir perdant. Etre clair, honnête mais montrer de la confiance en soi.

Je ne connais pas votre situation financière (le salaire en fait) mais vu les éléments (montant de l'achat, de l'apport) il est probable que le profil attire les banques.
Le conseiller qui, au minimum, ne vous écoute pas est un c--

Les banques misent aussi sur l'avenir, sur l'évolution possible, je crois. Ce fut le cas pour nous, je pense.
 
Bonjour,



Je m’adresse à vous ce jour car je suis complétement désemparé et que je ne sais pas vers qui m’adresser. Je viens d’apprendre que je dois résoudre un problème de crédit consommation dans les meilleurs délais puisque que je viens ENFIN de trouver une maison pour ma compagne et moi-même et que nous allons signé le compromis de vente. Notre étude de finance a été réalisée par un courtier qui nous a considéré comme solvable et qui nous a fournis une attestation, jusque-là pas de problème.



De mon côté je n’ai jamais contracté aucun crédit à la consommation et j’ai toujours été un profil épargnant avec aucun découvert enregistré. J’ai en revanche été victime (ainsi que mon père qui était mon garant) d’une usurpation d’identité alors que je cherchais un logement sur la région de Lyon. Les fraudeurs ont utilisés nos données pour souscrire un ou des prêts et dans mon cas je viens d’apprendre qu’un établissement (BNP PARIBAS PERSONNAL FINANCE) m’a fiché FICP ce qui bien sur m’empêche de souscrire un crédit immobilier.



A ce stade je viens de recevoir les informations avec la référence du prêt de la part de la banque de France, j’ai pris un rendez-vous demain matin avec eux pour signaler une usurpation d’identité. En Février 2020 j’ai été contacté par la gendarmerie qui m’a fait déposer plainte contre un tiers pour usurpation d’identité, j’avais évoqué avec eux un prélèvement que j’avais rejeté puisque je n’en étais pas à l’origine. J’ignorai alors que cet incident allait me ficher à la banque de France… Je précise que la gendarmerie m’a montré des documents type fiche de paie qui étaient les vrais et d’autres faux comme le justificatif de domicile et le RIB a une mauvaise adresse (récupérée sur la fiche de paie). Je pensais que leur convocation faisait suite au litige qui concernait mon garant qui lui, a été victime d’une usurpation pour un véhicule qui a commis de nombreuses infractions.



Le prêt concerne un établissement en ligne de vélo (probikeshop) qui passe par PRESTO CETELEM et si j’en crois leur site internet les prêts octroyés vont de 1500 à 16000e sur des mensualités pouvant s’étendre sur 30 mois. Le montant de mon prélèvement était de 94.55e.



Actuellement je suis réellement paniqué à l’idée de louper le bien immobilier que j’ ai mis des mois à trouver et qui me correspond, j’ai peur que les délais pour résoudre le problème me fasse louper la vente. C’est d’autant plus frustrant que j’ai toujours été réglo avec les banques et que je n’ai jamais ne serait-ce que réaliser un paiement en plusieurs fois…



Que me conseillez-vous de faire afin d’agir au plus vite ? En l’état aucun organisme de prêt ne va vouloir étudier mon dossier de prêt… J’en viendrai presque à étudier le règlement des mensualités depuis le début du prêt afin de lever le fichage le temps de réaliser mon prêt immobilier et ensuite poursuivre mon litige avec CETELEM qui a souscrit un prêt à mon nom avec de faux documents… Serait-ce une bonne idée ?



Je vous remercie par avance de l’aide que vous pourrez m’apporter !
Bonjour,



Je m’adresse à vous ce jour car je suis complétement désemparé et que je ne sais pas vers qui m’adresser. Je viens d’apprendre que je dois résoudre un problème de crédit consommation dans les meilleurs délais puisque que je viens ENFIN de trouver une maison pour ma compagne et moi-même et que nous allons signé le compromis de vente. Notre étude de finance a été réalisée par un courtier qui nous a considéré comme solvable et qui nous a fournis une attestation, jusque-là pas de problème.



De mon côté je n’ai jamais contracté aucun crédit à la consommation et j’ai toujours été un profil épargnant avec aucun découvert enregistré. J’ai en revanche été victime (ainsi que mon père qui était mon garant) d’une usurpation d’identité alors que je cherchais un logement sur la région de Lyon. Les fraudeurs ont utilisés nos données pour souscrire un ou des prêts et dans mon cas je viens d’apprendre qu’un établissement (BNP PARIBAS PERSONNAL FINANCE) m’a fiché FICP ce qui bien sur m’empêche de souscrire un crédit immobilier.



A ce stade je viens de recevoir les informations avec la référence du prêt de la part de la banque de France, j’ai pris un rendez-vous demain matin avec eux pour signaler une usurpation d’identité. En Février 2020 j’ai été contacté par la gendarmerie qui m’a fait déposer plainte contre un tiers pour usurpation d’identité, j’avais évoqué avec eux un prélèvement que j’avais rejeté puisque je n’en étais pas à l’origine. J’ignorai alors que cet incident allait me ficher à la banque de France… Je précise que la gendarmerie m’a montré des documents type fiche de paie qui étaient les vrais et d’autres faux comme le justificatif de domicile et le RIB a une mauvaise adresse (récupérée sur la fiche de paie). Je pensais que leur convocation faisait suite au litige qui concernait mon garant qui lui, a été victime d’une usurpation pour un véhicule qui a commis de nombreuses infractions.



Le prêt concerne un établissement en ligne de vélo (probikeshop) qui passe par PRESTO CETELEM et si j’en crois leur site internet les prêts octroyés vont de 1500 à 16000e sur des mensualités pouvant s’étendre sur 30 mois. Le montant de mon prélèvement était de 94.55e.



Actuellement je suis réellement paniqué à l’idée de louper le bien immobilier que j’ ai mis des mois à trouver et qui me correspond, j’ai peur que les délais pour résoudre le problème me fasse louper la vente. C’est d’autant plus frustrant que j’ai toujours été réglo avec les banques et que je n’ai jamais ne serait-ce que réaliser un paiement en plusieurs fois…



Que me conseillez-vous de faire afin d’agir au plus vite ? En l’état aucun organisme de prêt ne va vouloir étudier mon dossier de prêt… J’en viendrai presque à étudier le règlement des mensualités depuis le début du prêt afin de lever le fichage le temps de réaliser mon prêt immobilier et ensuite poursuivre mon litige avec CETELEM qui a souscrit un prêt à mon nom avec de faux documents… Serait-ce une bonne idée ?



Je vous remercie par avance de l’aide que vous pourrez m’apporter !
Bonjour Edryss,

Nos services vous ont contacté ce matin. Le nécessaire a été fait pour vous permettre de poursuivre votre achat immobilier.

N'hésitez pas à revenir en message privé sur notre page Facebook Messenger si vous avez besoin d'informations complémentaires.

Je vous souhaite une agréable fin de journée.
Régis de l'équipe Cetelem France.
 

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
efficace et réactif: un bon point pour Cetelem
je lui accorde une banane d'or pour cette action. ;)
 

Edryss

Membre
Petit retour sur le topic pour remercier les contributeurs ! Je ne voulais pas crier victoire trop vite au vu de la situation dans laquelle j'étais... Finalement cela c'est bien passé grâce entre autre à Cetelem qui a su être réactif !

Je viens d'obtenir mon offre de prêt chez Bforbank (0.90 sur 20 ans soit un TAEG à 1.15) et je vais donc pouvoir obtenir la maison.

Pour info contrairement a ce qui a pu être dit au début il est bien possible d'être radié du fichage de telle sorte qu'aucune mention d'usurpation n'apparaisse.

Bonne soirée a tous.
 
Haut