Fichage FICP usurpation d'identité blocage prêt immo

Edryss

Membre
Bonjour,



Je m’adresse à vous ce jour car je suis complétement désemparé et que je ne sais pas vers qui m’adresser. Je viens d’apprendre que je dois résoudre un problème de crédit consommation dans les meilleurs délais puisque que je viens ENFIN de trouver une maison pour ma compagne et moi-même et que nous allons signé le compromis de vente. Notre étude de finance a été réalisée par un courtier qui nous a considéré comme solvable et qui nous a fournis une attestation, jusque-là pas de problème.



De mon côté je n’ai jamais contracté aucun crédit à la consommation et j’ai toujours été un profil épargnant avec aucun découvert enregistré. J’ai en revanche été victime (ainsi que mon père qui était mon garant) d’une usurpation d’identité alors que je cherchais un logement sur la région de Lyon. Les fraudeurs ont utilisés nos données pour souscrire un ou des prêts et dans mon cas je viens d’apprendre qu’un établissement (BNP PARIBAS PERSONNAL FINANCE) m’a fiché FICP ce qui bien sur m’empêche de souscrire un crédit immobilier.



A ce stade je viens de recevoir les informations avec la référence du prêt de la part de la banque de France, j’ai pris un rendez-vous demain matin avec eux pour signaler une usurpation d’identité. En Février 2020 j’ai été contacté par la gendarmerie qui m’a fait déposer plainte contre un tiers pour usurpation d’identité, j’avais évoqué avec eux un prélèvement que j’avais rejeté puisque je n’en étais pas à l’origine. J’ignorai alors que cet incident allait me ficher à la banque de France… Je précise que la gendarmerie m’a montré des documents type fiche de paie qui étaient les vrais et d’autres faux comme le justificatif de domicile et le RIB a une mauvaise adresse (récupérée sur la fiche de paie). Je pensais que leur convocation faisait suite au litige qui concernait mon garant qui lui, a été victime d’une usurpation pour un véhicule qui a commis de nombreuses infractions.



Le prêt concerne un établissement en ligne de vélo (probikeshop) qui passe par PRESTO CETELEM et si j’en crois leur site internet les prêts octroyés vont de 1500 à 16000e sur des mensualités pouvant s’étendre sur 30 mois. Le montant de mon prélèvement était de 94.55e.



Actuellement je suis réellement paniqué à l’idée de louper le bien immobilier que j’ ai mis des mois à trouver et qui me correspond, j’ai peur que les délais pour résoudre le problème me fasse louper la vente. C’est d’autant plus frustrant que j’ai toujours été réglo avec les banques et que je n’ai jamais ne serait-ce que réaliser un paiement en plusieurs fois…



Que me conseillez-vous de faire afin d’agir au plus vite ? En l’état aucun organisme de prêt ne va vouloir étudier mon dossier de prêt… J’en viendrai presque à étudier le règlement des mensualités depuis le début du prêt afin de lever le fichage le temps de réaliser mon prêt immobilier et ensuite poursuivre mon litige avec CETELEM qui a souscrit un prêt à mon nom avec de faux documents… Serait-ce une bonne idée ?



Je vous remercie par avance de l’aide que vous pourrez m’apporter !
 

hargneux

Top contributeur
Lors de votre rendez vous demain à la BDF, vous devez vous munir de tous les justificatifs et surtout votre dépôt de plainte.
A l'aide de ces documents il faut demander à la BDF qu'elle intervienne auprès de l'organisme qui a inscrit l'incident afin de faire compléter l'inscription de la mention "identité usurpée".
Cela peut prendre des délais assez longs, 2 mois ne sont pas invraisemblables.
L'inscription ne sera pas annulée dans la mesure où elle est utile pour éviter que votre usurpateur puisse continuer ses arnaques et devrait vous dédouaner de toute responsabilité. Malheureusement les banques connaissent bien ces procédures.
 

Edryss

Membre
Dois je conclure qu'en tant que victime je suis condamné a ne pas emprunter pendant 5 ans alors que je suis on ne peut plus solvable ? Merci de votre reponse
 

hargneux

Top contributeur
Ben non, un responsable des crédits moyennement constitué quand il voit la mention "identité usurpée" comprend que la vraie personne n'est pas fichée. Il doit s'assurée que c'est bien la vraie personne qui se trouve en face de lui.
 

Edryss

Membre
J'aimerai que les choses soient aussi simple mais je crains une certaine réticence des banques y compris avec cette mention, de plus dans deux mois la maison aura d'ores et déjà été vendue a quelqu'un d'autre... Nous avons tous les deux eu un coup de coeur pour ce bien et avons dépenser beaucoup de temps et d'énergie, il est très peu probable ou tout du moins incertain que nous retrouvions un bien qui nous plaise autant...
 

Triaslau

Contributeur régulier
J'aimerai que les choses soient aussi simple mais je crains une certaine réticence des banques y compris avec cette mention, de plus dans deux mois la maison aura d'ores et déjà été vendue a quelqu'un d'autre... Nous avons tous les deux eu un coup de coeur pour ce bien et avons dépenser beaucoup de temps et d'énergie, il est très peu probable ou tout du moins incertain que nous retrouvions un bien qui nous plaise autant...
La banque n'a aucune raison de vous refuser le prêt si vous êtes inscrit avec la mention identité usurpée. Rien n'interdit de faire un crédit à quelqu'un fiché FICP. Comme l'indique Hargneux, ils doivent juste être très vigilant pour être sûr que vous êtes bien la bonne personne mais çà ne posera pas d'autres problèmes. Cette inscription vous protège contre de futurs crédits à votre nom, vous ne savez pas à combien d'arnaqueurs vos documents personnels ont été vendus ..
 

Edryss

Membre
Merci pour vos réponses.

J'ai rendez-vous demain avec la banque de France mais en parallèle j'ai d'ores et déjà entamé une demande de lever du fichage a Cetelem ce matin...

Je pensais sincèrement que ce fichage y compris avec mention "usurpation d'identité" allait me freiner dans mes recherches. Au delà de ça la deadlines du prêt me paraît totalement incompatible avec les délais de gestion de la banque de France + ceux de la banque pour souscrire le prêt.

Cette usurpation d'identé remonte a août 2020 et je n'ai a ce jour (et j'espère que cela restera le cas) que la BNP qui remonte dans ce fichier. J'espère donc que les malfaiteurs auront choisis de lâcher l'affaire entre temps...

Après rien ne me dit que Cetelem lève le fichage malgré mes démarches et dans ce cas pensez vous qu'il existe un moyen de "presser" la banque de France ?
 

Triaslau

Contributeur régulier
Il y a aucun moyen de lever le fichage, encore une fois, celui ci vous protège... il faut juste que vous montriez patte blanche à la banque, quitte à lui montrer votre PV de plainte etc. qu'ils comprennent bien que vous êtes la victime de l'histoire.

En général le fichage est là pour protéger le client contre lui même; pour vous il est là pour vous protéger contre les autres. Au contraire, vous devriez faire très attention aux 5 ans, car dans 5 ans, vos documents personnels circuleront toujours dans les réseaux occultes et vous serez de nouveau vulnérable. Autant la fiche de paie ne sera probablement plus valable, autant si ils ont votre carte d'identité, il serait surement utile de la renouveler pour annuler l'ancienne.
 

Edryss

Membre
Je vais formuler une demande de renouvellement de ma CNI pour éviter les mauvaises surprises, merci.

En ce qui concerne le fichage je ne partage pas votre position,sauf erreur de ma part l'organisme de crédit a l'origine peut très bien le lever en cas de règlement ou de fraude, c'est à son bon vouloir. Sans cette possibilité le moindre retard de deux mois condamnerait tout particulier a un arret total de financement pour 5 ans...

La conseillèrer recouvrement cetelem m'a d'ailleurs informe en ce sens en me demandant bien de préciser le projet immo pour souligner l'urgence de la situation.
 

Triaslau

Contributeur régulier
Non un fichage ne peut pas être levé, sauf en cas de paiement de la créance (ou alors d'erreur de fichage si vous avez fiché la mauvaise personne, çà arrive). Ce n'est absolument pas de son bon vouloir, c'est la loi.
 
Haut